Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Le chiffre du jour

Lu ici :

"822 médecins ont subi des violences en 2011 contre 920 en 2010. Un léger recul à relativiser. En effet, le nombre de déclarations d’incident chez les médecins est fortement supérieur à la moyenne nationale. Et ce sont les généralistes les plus touchés par ces violences. Ils représentent 60 % des médecins agressés alors qu’ils ne sont que 55 % de la population médicale. Derrière les généralistes, ce sont les ophtalmologistes, deuxièmes victimes d’agressions. Cependant, le CNOM relève une nette hausse des violences à l’encontre des gynécologues obstétriciens. Suivent ensuite les psychiatres, les médecins du travail et les dermatologues. Le CNOM constate également une forte montée en puissance du nombre d’agressions verbales depuis 2007. Elles concernent 70 % des déclarations en 2011 contre 47 % en 2007. En revanche, les vols à l’encontre des médecins sont en légère baisse (23 % des déclarations totales). Parmi les facteurs d’agressions envers les médecins, le reproche d’une mauvaise prise en charge arrive en tête (212 cas sur les 822 recensés). Les tentatives de vol, le refus de prescription encore le temps d’attente sont les autres causes les plus citées. Depuis 2007, la Seine-Saint-Denis reste le département le plus touché par les incidents. 67 déclarations sur 822 y sont comptabilisées. Le 93 est suivi par le Nord, l’Isère puis Paris."

Partager cet article

4 commentaires

  1. Mais surtout “pas d’amalgames” !

  2. Inutile de chercher à faire des “amalgames”. La vérité est tellement évidente. Il y un demi-siècle, en France française, de Calais à Banyuls, personne n’aurait osé s’en prendre à un médecin (pas plus qu’à un pompier).
    Diversité des cultures, diversité des mœurs…

  3. On ne parle pas de nos médecins à Paris , à Nice et dans dans tous les beaux endroits qui profitent depuis 60 ans du régime de sécurité dite sociale et des mutuelles en ajoutant force dépassements d’honoraires pour s’enrichir sans risque .
    Que l’ordre des médecins s’occupe un peu de l’organisation de la médecine en France et d”aider les médecins (souvent étrangers )au contact de la vrai médecine au lieu de faire le silence sur cette gigantesque machine à dettes qu’est devenu le business médical.

  4. richesse de la diversité

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services