Bannière Salon Beige

Partager cet article

Communisme / Culture de mort : Avortement

Le chiffre du jour

Trouvé sur le blog de Jeanne Smits :

C "Des statistiques officielles dévoilées en Roumanie révèlent qu'entre 1958 et 2008 les cliniques d'Etat ont réalisé 22.178.906 avortements, alors même que la population actuelle de ce pays victime de la dictature communiste de Ceausescu dépassait en 2008 à peine les 21,5 millions d'habitants. […]

Il est intéressant de noter que le Daily Mail, journal britannique à très forte diffusion, présente les « avortées » du régime de Ceausescu comme des victimes, ce qu'elles sont effectivement dans la mesure où elles ont subi massivement l'horreur de l'avortement, dans une situation où elles pensaient n'avoir pas le choix. Le journal cite ainsi une femme, Raluca Ionescu, qui avoue avoir subi 32 avortements à l'époque Ceausescu – le premier à 13 ans, accompagnée par sa mère."

Partager cet article

5 commentaires

  1. Voilà les vrais charniers de Ceaucescu, et pas les inventions des journalistes… mais, bien sûr, cette triste histoire-ci est moins croustillante que les bobards de 1989…

  2. tous ceux qui prennent le glaive périront par le glaive. “ (Mathieu, chap 26, verset 52).
    Ceaucescu a été avorté par balle
    22.178.906 avortements, alors même que la population actuelle de ce pays victime de la dictature communiste de Ceausescu dépassait en 2008 à peine les 21,5 millions d’habitants
    comment voulez vous que ce monde ne paye pas ses crimes

  3. Je croyais que l’avortement y était interdit d’après le film “4 Mois, 3 semaines, 2 jours” de Cristian Mungiu!

  4. Il faut peut-être nuancé, me semble-t-il.
    Ceauşescu est venu au pouvoir en mars 1965, trois jours après la mort de Gheorghe Gheorghiu-Dejse qui n’était pas non plus des plus tendres comme communiste et dans un pays ravagé par la seconde guerre mondiale puis l’occupation soviétique, et la guerre civile.
    Je me rappelle avoir lu et entendu que Ceauşescu (ce métèque de tsigane latin comme dit-on le considérait le grand frère moscovite) se sentant encerclé de toute par par la gente slave, a lancé une politique nataliste forte (alors que le pays allait s’enfoncer dans le paupérisme effroyable du fait du communisme) dès 1966 en interdisant la contraception et imposant de sévères restrictions aux modalités du divorce. Il est évident que dans l’état de délabrement du pays et pas qu’avant 1989, la natalité a énormément chutée (en proportion d’un nombre important d’avortement surtout quand la pilule est une “denrée” rare, tout comme les médicaments en général). Et l’on ne peut pas dire que la politique pro-mort et anti-famille de l’UE (et d’une manière générale des organismes internationaux) a encouragé un pays sinistré accédant à l’union à une politique pro-vie, alors que ce la n’a pas été fait ailleurs.
    Dans la plupart des ex-pays du pacte de Varsovie la dénatalité (avec avortements) a été aussi épouvantable les décennies suivant la chute du mur et voir aussi que ce n’est que tout récemment que la Russie avec des conditions qui ne sont pas celles de la Roumanie a repris les choses en main avec Poutine-Medvedev et en travaillant avec l’église orthodoxe.
    Ce n’est pas pour excuser Ceauşescu bien évidemment

  5. Monsieur Ceausecu était manifestement un amateur aux yeux de nos (mal)propres apprentis sorciers : eux ne détruisent pas le petit d’homme : ils le stockent et s’apprêtent à le revendre aux industries intéressées ,au plus haut des cours !
    Bref Ceaucescu fut une sorte de Montagnard sacrifié par les Jacobins de l’UE, un Danton usé par la révolution terrassé par quelques Robespierre en herbe.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services