Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classifié(e)

Le chiffre du jour : 161

C'est le nombre de listes déposées pour les élections européennes. Les Franciliens, qui élisent 13 des 72 députés français européens, devront départager les candidats de 28 listes. 3115 candidats se disputent les 72 sièges de députés européens en jeu lors du scrutin du 7 juin. Le ministère de l'Intérieur a clos à 18 heures le dépôt des candidatures. 161 listes ont été enregistrées, soit un petit peu moins qu'en 2004 quand 168 listes issues de 41 formations différentes concouraient.

7 mouvements présentent des listes dans l'ensemble des huit circonscriptions : UMP, PS, MoDem, Libertas, Europe Ecologie, Europe-Démocratie-Espéranto et Alliance écologiste indépendante. Le FN (Roger Holeindre a renoncé à mener la liste Outre-Mer), le Front de gauche de Marie-George Buffet et Jean-Luc Mélenchon et le NPA ne présentent que sept listes, toutes en métropole.

Plusieurs autres formations ne concourent que dans un groupe restreint de circonscriptions (comme les cinq listes d'Alternative libérale) voire dans une seule (comme pour le Parti breton dans l'Ouest, les listes conduites par Carl Lang dans le Nord et Jean-Claude Martinez dans le Sud-Ouest, ou la liste « antisioniste » de Dieudonné en Ile-de-France).

L'Île-de-France et le Sud-Est enverront 13 députés à Strasbourg, les régions Nord-Ouest et Sud-Ouest 10 chacune, les circonscriptions Ouest et Est 9. Cinq députés représenteront l'euro­région Centre-Massif central et 3 l'Outre-Mer.

Partager cet article

10 commentaires

  1. Tout cela n’empêchera pas les journalistes de comparer des listes présentes dans 8 circonscriptions à d’autres présentes seulement dans 7 ou moins, d’asséner que “les Français ont décidé que, ont montré que” alors que les citoyens européens non-français ont le droit de vote à ces élections et de proclamer vainqueur incontesté le parti qui obtiendra le plus de voix (probablement l’UMP) sans prendre la peine de comptabiliser les voix par bloc droite / gauche.

  2. y’a pas à dire : ce sont à des petits riens que l’on reconnaît combien la soupe doit être bonne…
    Je devrais me présenter…
    Qui vote pour moi ? Programme garantie pure DSE…

  3. Pour quoi faire ?

  4. je me permets une rectification : le Parti de la France présente également une liste dans la région Massif Central-Centre, menée par Jean Verdon

  5. oui, malheureusement…

  6. Je crois que vous avez oublié au moins un parti : l’Alliance Royale. pour une fois qu’un parti royaliste se présente, ça vaut le coup de le citer!

  7. @ Abbé Hascorpus: c’est vrai, ça vaut le coup de le citer… quant à voter pour lui, c’est une autre affaire… (ça ne sert à rien)

  8. Mais c’est en votant “utile” qu’en fait les choses ne bougent pas… Pourquoi donc s’étonner ensuite de la décadence de la France?

  9. @scat
    Pourquoi dites vous de façon peremptoire que cela ne sert à rien de voter Alliance Royale ? Depuis que l’UMP / PS / FN et compagnie existent, s’il était utile de voter pour eux ça se serait… Ne votons pas “utile”, votons en fonction de nos convictions !

  10. erreur de frappe : il fallait lire “saurait” et non “serait”

Publier une réponse