Le chèque scolaire, cela existe et ça fonctionne

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"L’IREF publie une étude
intéressante sur l’école libre en Suède, qui est encore minoritaire
mais ne cesse de progresser. Dans ce pays a été instaurée en 1991 une
réelle liberté scolaire, par le moyen de ce que nous avons appelé en
France le « bon scolaire » et que l’on appelle aujourd’hui plus souvent
« chèque éducation » : l’Etat donne à l’école que choisissent les
parents le chèque correspondant à ce que coûte l’enfant dans cette
école
. Réforme considérée comme irréalisable et contraire aux principes
de l’enseignement comme aux valeurs de la République par TOUS les partis
politiques français. La Suède montre non seulement que c’est
réalisable, mais que cette liberté scolaire (qui est vraiment totale
puisque les écoles privées peuvent même embaucher des professeurs qui
n’ont pas de diplômes d’enseignement) aboutit à une élévation du niveau
de l’enseignement
. Quant aux principes républicains, le royaume de Suède
fait bien de les ignorer. Car l’école privée, plus performante que
l’école publique, revient moins cher. Et donc l’Etat, aussi, y gagne.
Or, en outre, dans ce pays où il y a peu d’écoles confessionnelles, les
deux tiers des écoles privées sont gérées par des entreprises privées,
qui font des bénéfices…"

8 réflexions au sujet de « Le chèque scolaire, cela existe et ça fonctionne »

  1. deruda

    non la Suède n’est pas un bon exemple, la société suédoise se suicide à petit feu. L’immigration est devenue un énorme problème national. Plus de 15% des enfants sont nés à l’étranger.
    Tobias Billstroem, ministre suédois des migrations, estime que la politique d’intégration a échoué. Il est d’ailleurs le premier bisexuel déclaré , ministre en Suéde.
    Le “gender” est mis en avant à peu près partout, et l’ultra féminisme fait des ravages.
    L’alcool est un fléau en Suède sans commune mesure avec ce qui se passe chez nous.
    La liste est longue…
    Je ne pense pas que la Suède soit un modèle pour quoi que ce soit, sauf IKEA (sourire).

Laisser un commentaire