Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Le charme discret du “fact checking”

Le charme discret du “fact checking”

Comme chacun sait, les “fake news” sont une spécialité des réseaux sociaux dont nous protègent le gouvernement et les médias de propagande, pardon les généreux dispensateurs de la vérité. Et l’arme de destruction massive contre lesdites “fake news” (pourquoi est-ce si difficile de dire “fausses nouvelles”?) est le “fact checking”. Désormais, tous les médias bien-pensants ont une rubrique de ce genre. Et la lecture en est souvent soit instructive, soit réjouissante, soit les deux. Instructive quand on découvre de véritables arguments en faveur de la thèse officielle; réjouissante quand on voit les plumitifs officiels du régime se tirer une balle dans le pied. Dans ce dernier cas, la rubrique “Fake off!!!” (le titre et les trois points d’exclamation sont d’origine…) parue dans le quotidien “20 minutes” de ce jour est un monument d’anthologie. Comme le dit le lecteur qui vient de me la transmettre, c’est une véritable boussole qui indique le sud, à la façon de Rantanplan dans Lucky Luke:

Si, après la lecture de cet article, vous avez compris la thèse qu’il fallait critiquer et celle qu’il faut chérir, vous êtes admirablement adapté au monde de la post-vérité!

On comprend que le Dr Blachier a déclaré que le variant Omicron touchait plus les vaccinés – mais, à la fin, la journaliste précise qu’il a dit le contraire. Alors quelle est la thèse problématique? Mystère. Quant aux “arguments” présentés pour contester que le variant Omicron toucherait plus les vaccinés, c’est bien simple, il n’y en a pas un seul dans l’article. Au final, pour ceux qui auront lu avec attention ces quelques lignes, tout ce qui restera, c’est une méfiance accrue dans la parole officielle. Mais, en fait, c’set peut-être à cela que sert le “fact checking”…

Partager cet article

8 commentaires

  1. On nous l’a dit :”Nous sommes en guerre !”
    Eschyle, lui, nous disait déjà :”En guerre, la première victime est la vérité.” Donc nous sommes devant une confrontation connue, Ici Londres contre Radio Paris, par exemple.
    L’ennuyeux est le basculement de la conviction en croyance, de l’information en dogme. Je le vois autour de moi, on croit en l’info vérifié par les “fact-checkers” comme on croyait en Dieu ! Heureux celui qui croit (en Pfizer) sans l’avoir vu ! Mais que l’antivax soit anathème ! Je suis un mécréant, un païen du paysage audio-visuel et l’enfer m’est promis (bannissement de la cité).
    J’ignore si beaucoup voient ce qu’il faut voir, cette nouvelle religion faite de croyances obligatoires, auxquelles bien peu de nos prélats s’opposent…

    • Vous avez raison, mais face à cette religion de “croyance obligatoire” existe, comme pas un espèce de réflexe de Pavlov, une religion de l’incroyance obligatoire qui, comme la première, refuse d’accepter les faits qui la contredisent. Idéologie dans un cas comme dans l’autre. Quand la théorie est contredite par la réalité c’est que la réalité se trompe…

      • Vous avez raison, mais face à un produit injecté dépourvu d’AMM définitive et face aux peu de morts sans comorbidité il est hautement raisonnable de ne pas utiliser ce produit non médicamenteux chez 90% de la population non âgée et chez les personnes non comorbides, âgée ou pas. Ces injections de ce produit non médicamenteux à l’échelle planétaire est une activité politique et non pas sanitaire. Idem pour le passe de la honte qui est un simple passeport de définition citoyenne et de discrimination vis à vis de sous-hommes pestiférés : les non-vaccinés, ces obscurantistes qui ne rendent pas de culte à la nouvelle religiosité païenne de la gouvernance politique mondialiste totalitaire. Je ne vois pas le Christ se faire piqouser comme un toxico tous les quatre mois avec cette daube criminelle.

  2. Voilà la pensée de Blachier (cf son tweet)
    1. Immunité naturelle Delta supérieure Imm. vaccinale sur propagation Omicron.
    2. Freiner le delta chez les jeunes par booster ou fermeture boîtes de nuit limite Immunité naturelle delta.
    3.Donc le freinage delta accélère la circulation omicron in fine.
    Bon franchement je pense que c’est au dessus du QI de tout fact-checker assermenté par le système

  3. > pourquoi est-ce si difficile de dire “fausses nouvelles”
    Parce que les nouvelles c’est ce qu’on écoutait “au poste” du temps de ma grand-mère.
    Aujourd’hui, on parle des infos et non plus des nouvelles.
    À mon avis, la meilleure traduction de fake-news est infox et non fausses nouvelles qui présente en outre le défaut d’être une traduction mot à mot qui fleure l’anglicisme à plein nez

  4. c’est superbe : voilà un télé-toubib qui dit enfin une vérité toute simple : le meilleur moyen de ne pas attraper le nouveau variant du covid c’est d’avoir eu l’ancien ! sauf que la vaccination de masse a justement empêché le plus grand nombre d’attraper le variant delta, qui aurait valu à la plupart une petite ou grosse rhinopharyngite et les aurait protégé pour des années. au lieu de cela, une vaccination qui protège au mieux contre une certaine forme de la protéine spike et ne donne qu’une immunité faible et non profonde, et pour laquelle il faut suivre un véritable abonnement de piqûre tous les 6 mois. qu’on laisse au moins les enfants s’immuniser profondément et véritablement en attrapant cette maladie qui ne leur fera rien.

    • Exactement. Marie-Estelle Dupont voit juste. Bien mieux que Blachier qui est pour une vaccination-obligatoire sur des cibles. Or ce produit injecté pose de nombreux problèmes à court moyen et long terme. La raison droitement menée n’est pas dans le camp des injecteurs.

  5. Il y a peu de temps encore, on vérifiait non pas les faits mais leur authenticité.

    Aujourd’hui, on “fact check” : Çà écorche les oreilles et ça rend idiot !

    Vérifier que les faits énoncés sont bien conformes à la réalité, c’est plus qu’un programme et il y a du boulot !

    Imaginons un discours du président qui commencerait par un « fact checkeuse et fact checkeur », ça aurait de la gueule, non ? Le nôtre en serait bien capable…

    Avez-vous aussi noté que cette mode du « fact checkeur » arrivant devant un tableau pour annoncer la vérité vraie sans la démontrer n’aura duré que quelques mois sur les écrans ?

    Ridiculisés par un éclat de rire général, les promoteurs de cette stupidité digne du soviétisme ont rapidement fait marche arrière.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services