Bannière Salon Beige

Partager cet article

Le Centre européen pour le droit et la justice est intervenu devant le Conseil des droits de l’homme, pour dénoncer l’euthanasie de Vincent Lambert

Culture de mort : Euthanasie / Institutions internationales

Le Centre européen pour le droit et la justice (ECLJ) est intervenu de nouveau aujourd’hui devant le Conseil des droits de l’homme, au cours du débat général de la 41ème session ordinaire, afin de dénoncer l’euthanasie de Vincent Lambert et de demander le respect par la France de la Convention relative aux droits des personnes handicapées :

 

Monsieur le Président,

Il y a deux jours, Madame Viviane LAMBERT a exposé devant vous la situation terrible de son fils, Vincent LAMBERT, un homme tétraplégique en état de conscience altérée que son médecin a décidé d’euthanasier en raison de son handicap.

Or, le processus d’euthanasie a été déclenché hier. Vincent LAMBERT est à présent privé d’alimentation et d’hydratation pour provoquer sa mort.

Si rien n’est fait, il va mourir dans les prochains jours.

Ses parents ont pourtant saisi le Comité des droits des personnes handicapées de l’ONU, qui a demandé à la France à trois reprises, et hier encore, de maintenir l’alimentation et l’hydratation de Monsieur LAMBERT, le temps au moins de l’examen de cette requête.

Mais le Gouvernement français et le médecin refusent de respecter cette demande ! Ils s’apprêtent à faire mourir Vincent LAMBERT en violation flagrante de la Convention relative aux droits des personnes handicapées et de son protocole facultatif.

M. le Président, la situation est grave : la France est en train de rétablir l’euthanasie des personnes handicapées ! Et le gouvernement exploite la vie et la mort de Vincent LAMBERT dans ce but idéologique sinistre.

En 1948, c’est contre cette politique inhumaine que la Déclaration universelle des droits de l’homme a rappelé fermement que le droit à la vie et la dignité sont inhérents à la personne humaine, sans distinction de race, de santé ou de handicap !

Je vous en prie, ne permettez pas le rétablissement de l’euthanasie des personnes handicapées !

Rappelez à la France ses engagements internationaux.

Si Vincent Lambert est tué, alors les portes de la mort seront grandes ouvertes pour toutes les personnes vulnérables et incapables d’exprimer leur volonté.

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services