Bannière Salon Beige

Partager cet article

Science

Le CCNE regrette que l’annonce gouvernementale d’ouverture de la vaccination aux adolescents ait été faite avant que son avis ait été rendu

Le CCNE regrette que l’annonce gouvernementale d’ouverture de la vaccination aux adolescents ait été faite avant que son avis ait été rendu

Le gouvernement s’est encore assis sur l’avis du CCNE. Il devrait être logique et dissoudre ce Comité.

A propos de vaccin, un groupe de chercheurs de l’université Thomas Jefferson a apporté la première preuve que des segments d’ARN peuvent être réinscrits dans l’ADN. Encore un mythe complotiste qui se réalise. Cela dit, cette découverte pourrait être utile pour de futures thérapies anticancéreuses.

Le 21 mai, l’anthropologue de la santé genevois Jean-Dominique Michel é développé une réflexion pour l’IHU Méditerranée-Infection de Marseille, sur les conséquences de la gestion de la crise du Covid notamment sur la santé mentale et la santé physique d’un point de vue anthropologique :

Partager cet article

3 commentaires

  1. Mais voyons, tout ce qui est consultatif en France ne sert qu’à planquer des “potes” et rien d ‘autre, pour gagner des voix et du fric. Les gars là n’ont pas compris qu’ils sont dans un placard, certes doré, et que le gouvernement n’a rien à faire de leur parole si elle ne le sert pas. Or elle risque de ne pas le servir…. donc ils sont sur un siège éjectable.

  2. Les rapports annuels de la Cour des comptes sont purement consultatifs et rarement consultés, cet organisme n’ayant aucun pouvoir de justice.
    À part faire sourire ou mettre en colère les rares lecteurs des rapports divers et variés, on se demande quelle est l'(in)utilité de cette vénérable institution.

  3. Comique et dramatique !
    C’est Mitterrand qui avait créé le CCNE alors que déjà le débat sur les premières mères porteuses s’imposait d’abord aux Etats Unis.
    Mais là le CCNE n’a été ni attendu , ni entendu pour promouvoir la vaccination aux mineurs.
    Le comble serait effectivement qu’il soit apporté , à posteriori, la preuve de la dangerosité de la vaccination des mineurs.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]