Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / Homosexualité : revendication du lobby gay

Le CCNE à la remorque du lobby LGBT

Le CCNE à la remorque du lobby LGBT

Le CCNE a rendu ce matin son avis sur l’extension de la PMA. Sans surprise, il s’aligne sur les revendications libertaires en se prononçant pour priver des enfants du droit d’avoir un père, et pour la congélation des ovocytes.

Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune, estime que cet avis accélère la déshumanisation et l’eugénisme et attire l’attention du législateur sur deux points cruciaux, que le débat sur la « PMA pour toutes » masque aux Français :

– la recherche sur l’embryon humain. L’avis du CCNE recommande une déréglementation complète de la recherche sur l’embryon humain : il veut libéraliser la recherche en supprimant les deux critères, finalité médicale et absence d’alternative. Il propose également de ne plus soumettre la recherche sur l’embryon humain et les cellules souches embryonnaires au même régime juridique. L’embryon humain était déjà moins protégé que l’embryon animal. Il sera davantage manipulé. Plus aucune différence ontologique ne lui est reconnue.

– l’élimination en masse des enfants trisomiques. L’extension du diagnostic préimplantatoire à la trisomie 21 légitime un eugénisme de masse.

Jean-Marie Le Méné souhaite que les parlementaires ne se laissent pas imposer la loi par des « experts » et des juges. Il leur demande de ne pas faire le jeu de l’industrie procréative et des laboratoires pharmaceutiques qui sont dans une logique de marchandisation de l’être humain. C’est le véritable enjeu, masqué par les débats sociétaux, de cette loi de bioéthique. Le CCNE, qui a organisé la « consultation citoyenne », émet un avis dans lequel la notion de progrès remplace ce qui est juste, ce qui est vrai, ce qui est moral, de ce qui est bon pour l’homme.

Alliance VITA appelle à la mobilisation et dénonce les recommandations du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) qui prône le basculement de tout notre système procréatif vers la PMA sans infertilité, alors que c’est la lutte contre l’infertilité qui devrait mobiliser les pouvoirs publics.

Pour Alliance VITA, il est urgent d’évaluer les techniques de procréation artificielle et leurs conséquences plutôt que d’en préconiser l’extension à des femmes seules ou en couple de même sexe, ce qui conduit à priver les enfants délibérément de père. Pour Tugdual Derville, délégué général d’Alliance VITA :

« A l’issue d’Etats généraux qui avaient confirmé l’attachement des citoyens aux droits de l’enfant, le CCNE cède encore au lobby scientiste qui le compose largement. En réalité, la banalisation de la Procréation Médicalement Assistée (PMA) a détourné les scientifiques des véritables recherches sur les causes de l’infertilité, notamment celles induites par les modes de vie – âge trop tardif des grossesses – ou par la dégradation de l’environnement, avec les perturbateurs endocriniens. La France est en retard en matière de thérapies de restauration de la fertilité. Voilà ce que veulent les Français de plus en plus confrontés à l’infertilité, plutôt qu’une fuite en avant vers la technique, qui passe par l’effondrement de toutes les digues protectrices de l’enfant. Au lieu d’aborder cet enjeu de santé publique majeur, le CCNE prône la voie du « tout PMA » qui ferait basculer notre pays dans un marché de la procréation indigne de l’humanité. Nous prévenons l’Exécutif que ces annonces font avancer d’un grand pas la mobilisation de rue citoyenne. »

Alliance VITA lancera, dès le mois d’octobre, une grande campagne nationale de sensibilisation auprès du public pour l’informer sur les dangers du « tout PMA » et ses dérives vers un marché de la procréation où femmes et hommes sont traités en fournisseurs de matière première (sperme, ovocyte, utérus) et l’enfant comme un produit sur commande voire « sur mesure ».

Partager cet article

4 commentaires

  1. Je pense que malheureusement une manif, même si elle avait autant d’ampleur que la Manif pour tous, n’aura aucun effet sur nos zélites. La “gaystapo” et ses séides, ses nervis, ses soutiens merdiatiques ont le vent en poupe, et rien ne les arrêtera… sauf un tsunami électoral, que je crains devoir attendre encore longtemps, ou bien des actions “musclées” pour mettre fin à leurs délires destructeurs…

    Je sais aussi qu’ils attendent de nous le “faux pas” qui leur permettra de nous accuser de tous les maux et nous embastiller, mais en attendant, leur oeuvre de mort et de marchandisation de l’être humain continue !

  2. Non, irishman, si plusieurs millions de personnes descendent dans la rue, Macron n’est pas fou : il cèdera ou il prendra une raclée aux européennes. Il est particulièrement scandaleux que le CCNE ne reconnaisse pas un “dissensus” sur le sujet : 80 % contre lors des EG Bioéthique ; ou alors ils nous prennent pour des imbéciles ! alors consulter, c’était pour “faire semblant” ? Un récent sondage IFOP Montre que 82 % sont contre, soit 20 % de plus qu’en janvier , dont une majorité d’électeurs LREM. Ceux que “Jupiter” ( tiens-tiens) veut perdre, Il les rend fous !

  3. Ainsi la république rejoint ses frères ; le nazisme, le communisme et le fascisme

  4. « La révolution a commencé par la déclaration des droits de l’homme : elle ne finira que par la déclaration des droits de Dieu.»
    Louis de Bonald

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services