Le cardinal Vingt-Trois, secrétaire d'Etat du Saint-Siège ?

Lu ici :

"Le cardinal archevêque de Paris donnera une conférence de presse à 11
heures. Son nom circule pour devenir le secrétaire d'État  du Pape
. Son
intelligence stratégique et ses qualités de capitaine de tempête ont
fait sensation à Rome ces derniers jours. Il est un des rares hommes
aptes à conduire avec souplesse et surtout efficacement une réforme de
la curie, sans en être, justement."

27 réflexions au sujet de « Le cardinal Vingt-Trois, secrétaire d'Etat du Saint-Siège ? »

  1. Olivier

    Peut-être que le fait qu’il soit français, il doit savoir comment le gouvernement français gère ses ministres (quoique). La République n’ayant que reprit le modèle de Louis XIV de réunir ses ministres chaque semaine.

  2. gérard fauche

    Il peut aussi annoncer son départ de Paris. Point final.Pour raison de santé et par pour une raison de départ pour la Curie romaine. Vous savez : il faut plus que faire attention avec les médias de nos jours… L’élection du pape François l’a démontrée largement !

  3. YM

    Son attitude envers Civitas et d’autres chrétiens de base à l’occasion du Piss-Christ m’ont convaincu que c’est un mauvais cardinal.
    C’est comme sa copine Frijide Barjot qui à cette occasion aussi a détourné en partie la colère des catholiques. Il y en a marre de ces deux là.

  4. TDK1

    Cela ne fait que renforcer mes craintes… Pour avoir vécu de près (en face à face) tout “l’amour filial” de son Éminence pour les tradis lors d’une rencontre visant à “négocier” une incardination, je nous sens mal s’il prend une telle charge. A moins que l’Esprit Saint…. Prions prions prions et prions encore…

  5. Jean-Baptiste

    Mgr 23 lors de son investiture et de la messe qui l’accompagnait a, je crois, donné la communion au Maire de Paris, Bertrand Delanoë, que l’on peut qualifier, je crois, de pécheur public, et qui n’a pas dû, je crois, se confesser auparavant. Ne serait-ce pas, je crois, une communion sacrilège ? Et je crois bien que l’évêque savait très bien à qui il avait affaire… Mais bon, errare humanum est… Sed…………… diabolicum !

  6. PK

    Si c’est vrai, cela veut dire une place d’évêque et de cardinal qui se libèrent en France…
    Comme quoi, l’Esprit Saint souffle toujours un peu partout à la fois…
    Et qui sait ? Le Vatican et les responsabilités font parfois d’heureuses transformations…
    Prions donc pour lui… et son successeur !

  7. Clovis

    Ce qui me déplait en lui à Paris pourrait être un atout pour l’Eglise à Rome, avec l’aide du Saint Esprit qui “souffle où il veut” on vient de s’en apercevoir avec l’élection du pape François. Ainsi son successeur serait libre de redonner du lustre liturgique aux offices à Notre Dame. Avec PK: prions pour lui et pour son successeur.

  8. eljojo

    Pour info, et à toutes fins utiles, ce ne sont encore que de très vagues supputations.
    Mais, en ce qui concerne le Cardinal, on pourrait tout de même lui reconnaître d’avoir plutôt bien mené son diocèse, de s’être impliqué de manière très forte, à la suite de son prédécesseur, dans la formation des prêtres, d’avoir lancé une année du prêtre avant même que l’Eglise universelle ne s’y mette, d’avoir habilement mené la barque du témoignage de l’Eglise sur la question du mariage gay, en maintenant la vérité du discours sans pour autant chercher un conflit ouvert inutile et dévastateur. Sans compter son verbe si habile à déstabiliser les journalistes.
    C’est vrai qu’il n’est pas très tradi, mais c’est, pour le coup, une tradition parisienne, quoiqu’on puisse cependant noter sa présence il y a quelques années au pèlerinage de Pentecôte à Chartres.
    Alors, à tout prendre, il n’est certes pas parfait, mais il reste un bon évêque, de l’avis d’une très large majorité de ses fidèles.
    Par ailleurs, on pourrait faire remarquer qu’en tant qu’évêque et cardinal, nous lui devons tous révérence et amour filial, sans compter l’obéissance pour ceux qui sont à Paris.

  9. Soazig NEDELEC

    …au fait…
    quelle tempête…?
    justement…
    je trouve qu’il a mis du temps avant de s’engager..
    une tempête..
    il faut être marin…
    et breton pour savoir ce que c’est…
    en plus…il aime trop les muzz..
    déjà dhimmi…?

  10. grégoire XVII

    Oui pourquoi pas, cela tombe bien car il n’est plus président des évêques de France, quand au diocèse de Paris, il aura un nouvel évêque, mais il faut rappeler que pour être secrétaire d’état il faut avoir beaucoup d’expérience et de formation en matière diplomatique. En tout cas c’est au pape François d’en décider.

Laisser un commentaire