Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Liban

Le cardinal Sfeir adjurait Chrétienté-Solidarité de continuer à agir pour que la France ne connaisse pas les tragédies du Liban

Le cardinal Sfeir adjurait Chrétienté-Solidarité de continuer à agir pour que la France ne connaisse pas les tragédies du Liban

Hommage de Bernard Antony au patriarche Sfeir :

L’ancien patriarche maronite du Liban, le 76ème, le cardinal Nasrallah Sfeir, s’est éteint dimanche dernier à la veille de ses 99 ans.

Moine puis évêque et archevêque il lui échut en 1986 et jusqu’en 2011 de diriger la plus grande communauté chrétienne du Liban, mais aussi sa diaspora mondiale.

Ce fut dans cette longue période de guerre puis d’occupation syrienne que cet homme de paix, rayonnant de foi et de bonté fut aussi la plus haute autorité morale d’un pays déchiré. Vers lui se portaient les regards et les attentes de la plus grande partie des Libanais, non seulement des maronites mais aussi des autres communautés chrétiennes et au-delà de ceux qui, dans les autres composantes du peuple libanais, sunnite, chiite, druze, aspiraient à la paix et à l’indépendance du pays.

De la souveraineté du Liban et de la liberté d’y faire toujours et partout sonner les cloches des églises, selon l’expression de Béchir Gemayel, il fut un constant et intraitable actif défenseur.

Par six fois, au fil des années, nous lui demandâmes de nous recevoir et de parler aux militants et amis de Chrétienté-Solidarité. Il ne ménagea jamais son temps pour cela, nous parlant paisiblement, mais sans jamais mâcher ses mots, de la situation du Liban.

Volontiers malicieux et sachant à qui il s’adressait, il nous remerciait de notre amitié française pour le Liban. Mais il nous adjurait surtout de continuer à agir pour que la France qu’il aimait tant ne connaisse pas un jour les tragédies de son pays.

La providence fait que, si Dieu le veut, nous serons plusieurs la semaine prochaine, militants et amis de Chrétienté-Solidarité, à retrouver une fois encore le Liban avec lequel nous avons tant de liens. Que le bon et grand patriarche, de là-haut nous accompagne.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!