Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Le cancer est “homophobe”

Lu sur le blog de Jeanne Smits :

"LifeSite rapporte
les résultats d'une méta-étude portant sur les maladies et problèmes de
santé liés à l'activité homosexuelle masculine
, publiée en décembre
dernier par la revue scientifique The Lancet et à laquelle relativement peu de publicité a été donnée… on se demande pourquoi.

L'étude porte notamment sur l'incidence des cancers chez les hommes qui
ont une activité homosexuelle et les résultats devraient porter à la
réflexion : de fait, cette catégorie (« les hommes qui pratiquent le
sexe avec des hommes » ou MSM) est exposée à un risque significativement
accru d'avoir un cancer
. […]

L'étude cite une enquête française auprès de patients porteurs du virus
HIV montrent que les homosexuels actifs ont une plus forte incidence du
papillomavirus que les hétérosexuels qui s'injectent des drogues
(85
contre 46 %) et présentent davantage d'anomalies cytologiques (72 contre
36 %). Autrement dit, pour nombre d'affections, l'activité homosexuelle est un plus grand facteur de risque que le fait de se shooter… […]"

Ce n'est pas pour rien que la Tradition de l'Eglise déclare les actes homosexuels comme étant désordonnés, contraires à la loi naturelle.

Partager cet article

13 commentaires

  1. Certes mais la tradition de l’Eglise n’a pas d’abord une vision sanitaire de l’Homme…Bien avant son corps c’est son âme que l’Homme détruit par ses péchés sexuels (homo ou hétéro d’ailleurs)

  2. Après les salles de shoot, à quand les salles de “pratique homo” payées par nos impôts ?

  3. Excellente nouvelle!
    Vals dès qu’il sera mis au courant va s’empresser d’éradiquer avec zèle ce trublion homophobe: c’est la loi!

  4. “M… au lobby gay”. C’est le titre du dernier ouvrage de Christian Vanneste :
    http://www.christianvanneste.fr/2013/06/01/m-au-lobby-gay/
    “Ce petit livre très dense est le récit de mon exécution publique par un lobby dangereux pour la République et la démocratie qui est parvenu à m’interdire de parler et qui a réussi le lynchage politique d’un élu du peuple grâce à la complicité active de la mafia ump (dixit Fillon) dont chacun connaît aujourd’hui l’hypocrisie foncière, l’arrivisme effréné et l’imposture systématique d’un grand nombre de ses ténors. Autrement dit, ce texte n’est pas du tout une charge contre les personnes qui se disent ou se croient homosexuelles. Il y a même des remarque plutôt sympathiques à leur égard. C’est un pamphlet contre un groupe de pression manipulateur et liberticide, contre la décadence de notre vie politique et singulièrement du parti qui ose prétendre représenter les électeurs du centre-droit, en les bernant un peu plus, chaque année qui passe…”
    Pendant ce temps, on observe une flambée des infections sexuellement transmissibles, surtout chez les homosexuels! « Dès le mois de septembre 2012, nous avons vu qu’il se passait quelque chose. Notre système de surveillance en temps réel a détecté 10 fois plus de cas d’infections à gonocoques que l’année dernière à la même époque… La recrudescence de cette infection sexuellement transmissible (Ist) familièrement baptisée « chaude-pisse » se confirme et concerne également la syphilis et le VIH. », raconte le Pr Didier Raoult, à la tête du laboratoire de microbiologie des hôpitaux de Marseille. Par rapport à la période 2005-2011, le laboratoire marseillais a observé fin 2012 une multiplication par 10 du nombre de cas de gonococcies, par 2,7 pour les cas de syphilis active et un quasi doublement des nouvelles infections par le virus du sida.
    La quasi totalité des nouvelles infections détectées dans les hôpitaux de Marseille concerne des hommes jeunes. L’augmentation constatée des IST est le reflet assez logique du relâchement dans l’usage du préservatif particulièrement marqué dans la population homosexuelle masculine.”Il est illusoire de penser que l’on va arrêter les nouvelles contaminations par le VIH chez les gays uniquement avec une politique de prévention basée sur le préservatif” souligne Bruno Spire, le président de l’association de lutte contre le Sida Aides. Il est amusant de voir qu’en final, il se retrouve du même avis que le pape !
    http://direct.cd/2013/06/03/flambee-des-infections-sexuellement-transmissibles-surtout-chez-les-homosexuels.html

  5. @ Greg : cela a existé, c’est Marthe Richard qui les a fait fermée !
    Il y avait même des lieux pour les zoophiles, à quand des mariages pour ses gens ?!
    Toutes les pratiques sexuelles pouvaient se pratiquer.

  6. Il est clair que la nature n’a pas prévu ce type de relation sexuelle. L’opinion est alertée surtout depuis le cancer de la gorge de je ne sais plus quel acteur.

  7. Si le cancer est homophobe, c’est qu’il est nazi. Donc il tombe sous le coup de la loi : on va donc l’anéantir en luttant contre le néo nazisme et l’homophobie.
    Et ça, c’est quand même à mettre au crédit de la gauche.

  8. (un peu de 2nd degré).
    Bande de réactionnaires…
    Il faut simplement parvenir à une prévention plus efficace par l’utilisation responsable de préservatifs! C’est à cause de l’église qui interdit la capote que les papillomavirus prolifèrent! L’église tue les homosexuels en leur interdisant la capote!
    (Ah, on me dit que les catholiques s’accordent sur tout les aspects de la foi – ou y tendent – et que les autres n’en ont rien à ciré?)

  9. Quel scandale !
    C’est certain le cancer doit être d’extrême droite !
    Il faut faire des manifestations contre le cancer !
    Déjà qu’on soupçonnait le HIV, voilà le cancer qui s’y met et aussi la syphilis !
    C’est un complot “facho”
    (oui pour ceux qui ont un peu de mal à suivre, un facho c’est un mec de droite mais qu’on accuse des maux de la gauche… Je sais, c’est un peu compliqué, mais arrêtez de chercher à comprendre aussi ! Contentez vous de beugler)
    Cancer facho !
    Non au cancer sélectif !
    Cancer pour tous !
    Egalité des droits !
    Liberté !

  10. Vite, il faut interdire le cancer !
    Comme c’est impossible, je propose d’inoculer le cancer à des hétérosexuels de façon à ce qu’il y ait égalité parfaite entre les homo et les hétéro. En faisant bien attention à la parité homme-femme (sur déclaration bien sûr, le sexe constaté à la naissance étant une illusion d’optique).

  11. non ,brigand,l’Eglise n’interdit pas la capote et ne tue pas les homosexuelles:
    elle appelle à une sexualité responsable et pour certains ,cela se limetera toute leur vie à du sanitaire d’urgence “mieux vaux un préservatif qu’une maladie” ou mieux un préservatif que l’avortement car comme le disait l’Abbé Pierre”si tu es pécheur ,au moins ne soit pas criminel” donc protége toi…mais peut t’on construire indéfiniment sa vie affective et sexuelle sur un comportement “sanitaire d’urgence”?
    Par ailleurs ,il n’a ya pas que le cancer et les mst qui pourissent la vie des homesexuels,médecin j’ai lu il y a plusieurs années maintenant, dans une revue médicale internationale ,qu’une étude de grande échelle montrait que la consommation d’antidépresseur,d’anxiolytiques et de somnifère chez les homosexuels était largement supérieure à celle de la population hétérosexuelle.
    Je dois dire que les accompagnant en consultation depuis 18 ans maintenant,je constate que leur impasse affective et sexuelle est très souvent source de souffrance

  12. No pasaran!, va nous dire le fier Espagnol Valls…

  13. La nature fait toujours le ménage et ne se préoccupe pas de liberté d’égalité et encore moins de fraternité !
    Il faudrait juger la nature puis la mettre en prison pour non respect des lois socialistes !

Publier une réponse