Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration / Pays : Italie

Le Camp des Saints, en Italie

Lu sur Il Giornale :

"Ils continuent à débarquer. En quatre jours la mer a porté sur les côtes de Lampedusa plus de quatre mille immigrés clandestins [en fait ce soir, on parle déjà de plus de 5.000]. Maroni (ministre de l'Intérieur) se dit "très inquiet". "Le Maghreb est en train d'exploser. Il y a un tremblement de terre institutionnel et politique qui risque d'avoir, à travers l'Italie, un impact dévastateur sur toute l'Europe. Et nous, comme d'habitude, nous sommes laissés seuls."

Ce n'est qu'un début : de nombreuses embarcations ont d'ores et déjà été localisées dans le canal de Sicile.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Lorsque les peuples se libèrent les tortionnaires doivent quitter et émigrer vers les pays bandits qui entretiennent les dictatures

  2. Une seule solution : obliger le nouveau gouvernement tunisien à venir les rechercher en échange de notre soutien.i

  3. ils fuient la democratie ? ils ne lisent pas les journaux qui parlent d’un monde meilleur,quel echec de l’islam !

  4. O grandeur des révolutions “liberatrices” !!

  5. Pas c…, ils savent qu’en Europe tout leur sera permis et dû. Alors pourquoi resteraient-il “chez eux” (les guillemets sont volontaires).

  6. Ceux qui quittent la Tunisie sont ceux qui étaient en prison et que la “révolution” a libérés. Les Tunisiens n’en veulent pas (de leur racaille) et les poussent à partir de chez eux.
    Allant régulièrement en Tunisie,les tunisiens nous disent très librement qu’ils envoient en Europe tous leurs bandits !
    La France aurait du adopter la même politique il y a longtemps, aujourd’hui je pense que “les carottes sont cuites”.

Publier une réponse