Le Cal Stafford ne mâche pas ses mots à l’encontre d’Obama

S Le Cardinal James Francis Stafford est Grand Pénitencier de la Pénitencerie apostolique et archevêque émérite de Denver (Colorado). Invité par l’Institut pontifical Jean-Paul II pour les études sur le mariage et la famille, le cardinal Stafford était à Washington le 13 novembre, pour participer à une conférence internationale de 4 jours, sur le thème : «Comprendre le corps : vers une anthropologie de l’amour». Il a ouvert les travaux en prononçant un discours sur le thème du quarantième anniversaire d’Humanæ Vitæ, l’encyclique prophétique de Paul VI. Le cardinal Stafford a commenté la récente élection présidentielle. Pour le cardinal, Obama est un être «agressif, perturbateur et apocalyptique» qui a mené sa campagne

"sur un programme violemment anti-vie (…) Le 4 novembre, l’Amérique a subi un tremblement de terre culturel (…) Si 1968 fut l’année de la “tentative de suicide” de l’Amérique, 2008 est celle de son épuisement. […] Au cours des quelques années qui viennent, Gethsémanie ne sera pas une chose marginale. Nous allons connaître ce jardin".

Michel Janva

2 réflexions au sujet de « Le Cal Stafford ne mâche pas ses mots à l’encontre d’Obama »

  1. Jean

    Comment ça, ne s’est-il pas rendu compte qu’Obama est comme le Messie, qu’il marche sur l’eau, réalise toutes sortes de miracles et est l’Amour personnifié ?
    Bravo pour son courage et son discernement au milieu de toute cette obamania !
    J’ai mis mal à l’aise un ami curé en critiquant Obama…

Laisser un commentaire