Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

« Le Bureau suédois des migrations deviendra un Bureau de la remigration »

Unknown-27Jimmie Åkesson, leader des Démocrates suédois, a déclaré :

« Le Bureau suédois des migrations deviendra un Bureau de la remigration, les immigrés vivant en Suède devront retourner dans les pays d’où ils viennent ». « Nous allons forcer les autres partis à se positionner sur cette piste ». « Beaucoup de ceux qui vivent dans notre pays ne veulent y vivre, mais aspirent à leur patrie d’origine. Nous voulons dire que pour eux et pour notre société, nous devons offrir une réelle opportunité pour qu’ils y retournent »

Jimmie Åkesson estime que le prochain combat à mener sur la question de l’immigration est la remigration.

« Beaucoup sont venus en Suède pour de fausses raisons et nous devons faciliter leur retour dans leur pays d’origine ».

Partager cet article

10 commentaires

  1. Il est bien ce jeune homme!
    Voilà quelqu’un qui pense droit et “juste!”
    C’est remarquable étant donné le chaos dans lequel est plongé ce Pays.
    C’est un signe porteur de vie… Il ne faut pas désespérer :
    – les consciences vont se réveiller en Occident.

  2. de la REEmigration !! mais je doute que ce “leader” (meneur !) suédois s’est exprimé en français….

  3. “I nodi vengono al pettine!” comme disent les italiens (traduction: les noeuds viennent toujours au peigne)
    Dommage qu’il ait fallu tant d’années de démagogie, forfanterie gauchiste,fausse solidarité et générosité mal gérée, pour que les assassins de la culture européenne et autres suicidaires ouvrent les yeux.
    Las! J’ai bien peur qu’en Scandinavie comme ailleurs sur le continent, il soit déjà trop tard.

  4. Il a le droit de rêver

  5. La situation actuelle rend la REMIGRATION impossible.
    Ne rêvons pas!

  6. Chez nous, en France, Laurent Ozon a essayé de faire passer ce message…malheureusement malgré des salles pleines et une grande dépense d’énergie, cela n’a pas été entendu…merci à lui et son équipe d’avoir tout fait pour nous sauver.

  7. @ Eurydice :
    Il n’est jamais trop tard… Bien sûr des dégâts importants et irrémediables ont donc été commis, mais de toute façon, les incapables qui nous gouvernent depuis trop d’années ne veulent toujours pas réagir (alors qu’ils savent très bien l’état de notre pauvre pays !) parce qu’ils ont peur de perdre leurs places, prébendes, privilèges qu’ils se sont votés depuis tant d’années, avec l’accord hélas des pauvres naïfs que nous sommes…
    Pour l’instant, le désordre organisé des mouvements de populations en Europe rapporte beaucoup d’argent à quelques uns, mais si les nations européennes occidentales pouvaient enfin se réveiller (la Suède, l’Autriche et la Suisse ont commencé), en suivant l’exemple de leurs soeurs centrales qui refusent avec raison les délires des apparatchiks appatrides de Bruxelles !
    En France malheureusement, tout est bloqué pour l’instant : le “système” détient quasiment toute l’information, s’accoquine avec les financiers sans foi ni loi, et a trouvé le moyen de gérer la colère des français (le vote frontiste) sans que cela ne perturbe leur petit confort et leur mode de vie !
    En France, nous dansons sur un volcan…

  8. Mon petit, as-tu pensé à la mafia européenne ? Que va dire la Comission ? La CEDH ? le parlement ? le conseil ? les médias ? les réseaux sociaux ? Angela ? mcron ?
    Nous ne sommes plus chez nous voyons !

  9. révons! il n’en demeure pas moins vrai que s’ils commencent à renvoyer chez eux les malfrats, peut être que ça donnera des idées à nos dirigeants!
    je rappelle que n.sakozy a commencé en supprimant la “double peine” (pour les condamnés) la réservant aux français qui subissent ces gens rendus à la liberté

  10. A Valere.
    Vous vous mettez des limites… Il faut tout envisager pour régler ce grâve problème, même les solutions auxquelles nous ne pensons pas pour le moment!
    Je ne rêve pas. Je suis réaliste : il faut re-migrer tous ces gens chez eux, de gré ou de force… faire des plans dans la durée, des contrats, des partenariats, etc.
    Si ce n’est pas possible : Reconquista!
    Je sais de quoi je parle : 11 ans de vie, par la force des choses, dans un quartier dit “sensible.” avec plus de 76 nationalités…
    Tous les blancs et F.desouche partent dès qu’ils le peuvent, car nous sommes en danger dans ces endroits. Et surtout les femmes. Et je vous assure que je me faisais “transparente” ; c’est de la survie. J’en suis encore un peu crispée par moment quand je vois ce qui se passe dans les villes… et je suis partie de ce lieu de relégation, il y a 8 ans ; janvier 2010.
    De plus, nous le constatons, la France tend à devenir de plus en plus, une grande banlieue, avec tous ces migrants-envahisseurs.
    Je vous assure que ce n’est pas une vie tant il y a d’insécurité et de violence au quotidien et de stress, à titre personnel… ce qui pèse sur l’équilibre d’une personne et nuit à la santé.
    Il faut intégrer cette réalité sans état d’âme.
    Je vous assure que je le dis sans haine et avec détachement : je suis réaliste.
    – C’est eux ou nous.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services