Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / Pays : Angleterre

Le budget de l’UE après le Brexit nécessitera des « coupes impressionnantes »

De Marie de L'Isle dans Présent :

Images-5"Plus d’un an et demi après le vote sur la sortie du Royaume-Uni de l’UE, la Commission européenne a fait lundi 8 janvier une annonce fracassante : le budget de l’UE après le départ du Royaume-Uni nécessitera des « coupes impressionnantes » dans certains programmes. « Comme c’est bizarre, que c’est curieux, et quelle coïncidence ! » s’époumonent les personnages de La Cantatrice chauve, de Ionesco. On se permettra donc ici d’exprimer la même surprise tant on avait entendu la Commission répéter que si catastrophe économique il y avait, dans le cas d’une mise en œuvre du Brexit, elle toucherait ce Royaume-Uni de mauvais aloi qui avait l’outrecuidance de quitter le club que le monde nous envie.

« Il faudra certainement faire certains sacrifices. Il va falloir faire des coupes dans certains grands programmes, et des coupes impressionnantes », a averti le commissaire au Budget Günther Oettinger, lors d’une conférence de « haut niveau » organisée par un think tank à Bruxelles. Ce débat a donné le coup d’envoi des discussions sur le prochain « cadre financier pluriannuel » de l’Union, alors que le cadre actuel court jusqu’en 2020. Celui-ci fixe les grandes priorités politiques ainsi que les plafonds de dépenses à respecter chaque année.

L’enveloppe maximale a ainsi été fixée à un peu plus de 963 milliards d’euros pour la période 2014-2020. La fin de cette période approche, et l’UE est confrontée au départ prévu du Royaume-Uni d’ici un an. Et celui-ci était contributeur net au budget européen, ce qui représente une « perte de douze à treize milliards d’euros par an », a rappelé Günther Oettinger. Et tous les pauvres naïfs qui croyaient la Commission européenne lorsqu’elle prédisait l’effondrement économique anglais… alors que c’est son propre budget qui s’effondre. […]"

Partager cet article

3 commentaires

  1. “Et tous les pauvres naïfs qui croyaient la Commission européenne lorsqu’elle prédisait l’effondrement économique anglais…”
    Les gens sont des moutons comme le démontre cette vidéo :
    https://www.youtube.com/watch?v=ZmDpTCf0Nfg
    En fait, les prévisions donnent le Royaume-Uni devant la France en 2022. Par contre, en restant dans l’U.E., la France passera de la 5e place à la 9e place !
    https://www.lesechos.fr/amp/57/2141057.php

  2. A la radio ou à la tv quand on demande à un Français habitant Londres si l Angleterre va plus mal depuis la decision du brexit , celui celui-ci declare que non ,au grand dam du journaliste qui essaye de lui faire dire le contraire.le journaleux ravale sa rage mais à quel prix.

  3. les voyous sortent du bois, mais ils n’auront qu’à rogner sur leurs salaires mirobolants et ceux de leur fonctionnaires et aussi de leurs retraites

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]