Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Le boxeur qui a fait reculer les CRS s’est rendu à la police

Le boxeur qui a fait reculer les CRS s’est rendu à la police

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a indiqué :

« L’individu qui a violemment attaqué samedi des gendarmes mobiles sur la passerelle Senghor s’est présenté aux enquêteurs de la sûreté territoriale de Paris ». « Il a été immédiatement placé en garde à vue et devra répondre de ses actes devant la Justice ».

Dans une vidéo qu’il a tourné avant de se rendre à la police, il explique les raisons de son engagement chez les Gilets jaunes et de son coup de rage de samedi :

Jacky Trompesauce, ancien entraîneur de Christophe Dettinger, le défend :

 

 

Le petit Macron dénonce « une extrême violence venue attaquer la République ».

Une extrême violence… Celle du boxeur qui boxe un bouclier de policier ? Celle de quelques feux de rue ? On appelle quelques bagarres une « extrême violence », alors qu’on vient de commémorer la guerre qui fit 10 millions de morts ?

Et ils oublient tout à coup que leur République a été imposée par une insurrection, autrement plus violente que la violence des plus excités des Gilets jaunes. Une insurrection contre un ordre vrai, et contre des symboles authentiques.

L’ineffable Castaner a arrêté son ridicule décompte des manifestants à l’unité près, mais il continue de nier l’évidence. Il y aurait eu 50.000 manifestants samedi dernier, et cela ne représente qu’un peu plus d’un manifestant par commune, donc ça ne représente pas du tout le peuple français. D’abord un rapide décompte des manifestations dans quelques villes selon les chiffres de la police montre qu’on était bien au-delà des 50.000 manifestants sur toute la France (correction en catastrophe du chiffre de 25.000 d’abord annoncé), et surtout le ministre fait toujours semblant de ne pas voir que ces manifestants sont les représentants de millions de Français qui mettent bien en évidence le gilet jaune sous leur pare-brise. On peut lui répondre que les 577 députés, à savoir la trentaine d’entre eux qui siègent réellement, représentent encore beaucoup moins les Français.

Et enfin, il est tout simplement insupportable d’entendre un gouvernement européiste parler d’atteinte à la démocratie après le déni de démocratie du référendum de 2005, et d’atteinte à la République quand leur République n’est plus qu’une coquille vide dans le contexte de l’Union européenne.

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

8 commentaires

  1. Et oui, mais il obtiendra moins de complaisance que les “jeunes” des zep, ou les dits “antifas”. Pacifiquement ? Hélas il suffit de voir où le pacifisme conduit : à se faire tabasser et se retrouver en garde à vu. Combien de “zadistes” agressifs se sont retrouvés sous les verrous ? De plus ils ont obtenu ce qu’ils voulaient (et même plus). Faut être réaliste, l’honnêteté et la droiture ça ne paient plus !

  2. Bravo Christophe!

  3. En effet ! quelle honte y-a-t-il à répliquer à mains nues à plusieurs gendarmes casqués, bottés, armés de boucliers et de casques ??
    Il risque de prendre cher, il faudra le suivre et l’aider.

  4. Bravo à cet homme courageux. Il me semble avoir lu qu’il y a une cagnotte en ligne pour le soutenir.

  5. Quand les racailles des “zones de non-droit” (en fait, des territoires perdus de la République et désormais soumis à la charia) incendient des voitures remplies de policiers, on identifie les coupables 6 mois ou 1 an plus tard (quand plus personne ne pense à “l’incident”), on les traduit devant un tribunal dont le Président leur fait les gros yeux et surtout ne les condamne pas à de la prison ferme par souci du maintien de la paix sociale.
    Dans le cas présent, le boxeur s’est présenté spontanément aux autorités. Mais JUPITER et ses séides ont annoncé urbi et orbi qu’il serait jugé et condamné avec la plus grande sévérité. Il y a en effet peu de risques de voir les banlieues s’enflammer pour défendre un homme qui a osé attaquer à mains nues des policiers protégés comme des tortues ninja.
    Quant au commandant divisionnaire Andrieux à Toulon, en dépit de vidéos où on le voit nettement frapper un Gilet jaune à cheveux blancs et lunettes, et en dépit de la plainte déposée par une Gilet jaune pour avoir pris un “coup de tête” de la part du même valeureux commandant décoré de la dernière promotion de la Légion d’honneur, il y a fort à parier qu’il sera félicité par Casse ta mère et Veau gris, puis muté et promu à l’autre bout de la France…
    En résumé : JUPITER et ses séides sont durs avec les faibles (surtout si ce sont des Gaulois réfractaires) et faibles avec les durs (surtout si ce sont espèces protégées en vertu du respect qui leur est dû par les déjà dhimmis).
    Il y a décidemment quelque chose de pourri dans notre pauvre Patrie.

  6. le poisson pourrit par la tête, la France pourrit par la tête, on n’entend pas , mais pas du tout les ringards de chez LR, à croire qu’ils restent sans voix devant ce qui se passe mais ils sont incapables de réagir,des incapables notoires on aurait bien aimé les entendre accuser le gouvernement et micron d’être la racine du mal mais non rien, alors qu’ils aillent se rhabiller

  7. J’irai beaucoup plus loin : Il n’y a aucune violence !
    Cet homme courageux a fait reculer les CRS en les boxant à poings nus dans leur casque et dans leur bouclier.
    Je doute que les dits CRS aient la moindre égratignure par contre lui à dû avoir mal aux poings.

    Je ne vois pas de violence dans un homme qui bouscule à main nues des soldats caparaçonnés d’armures et de boucliers.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique