Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Le 8 décembre, de l’Immaculée à la fête du mouton

Lu dans Daoudal Hebdo :

M "Lundi 8 décembre, les médias nous parleront de l’Aïd al-Adha. Car la « fête du sacrifice » a lieu ce jour-là. On nous montrera les musulmans et les moutons qu’ils « sacrifient » en masse, on nous reparlera des problèmes d’abattoirs insuffisants, de plus en plus insuffisants… Ce jour-là, c’est aussi la fête de l’Immaculée Conception. On ne nous en parlera pas. […] Ce 8 décembre 2008 va être une saisissante illustration de la colonisation de notre pays par l’islam, avec la collaboration active des politiques et des médias. La fête de l’Immaculée Conception, qui est au coeur de la religion catholique, disparaît derrière une fête musulmane. On refuse de reconnaître les racines chrétiennes de la France et de l’Europe, l’islam vient remplir le vide.

[…] Et l’on nous resservira le discours sur l’harmonie des religions, puisque, n’est-ce pas, cette fête commémore le sacrifice d'Abraham, événement qui se trouve aussi dans la Bible des juifs et des chrétiens. Une nouvelle occasion de célébrer la proximité des « trois monothéismes » issus d’Abraham. Alors qu’il ne s’agit pas du même Abraham, ni du même sacrifice. Pour les musulmans, Abraham est un musulman qui agit en musulman. Il obéit à Allah parce que l’on doit toujours obéir à Allah, même si ce qu’il commande est absurde (comme le soulignait Benoît XVI à Ratisbonne, avec les conséquences que l’on sait). Ainsi va-t-il sacrifier son fils Ismaël, mais au dernier moment Allah lui permet de racheter la vie de son fils en immolant un animal. Dans la Bible il ne s’agit évidemment pas d’Ismaël, le fils maudit, mais d’Isaac, le fils de la promesse. L’épisode ne parle pas d’un commandement aberrant de Dieu, ni de la « soumission » d’Abraham (comme dit le Coran), mais de la foi d’Abraham, de sa totale confiance en Dieu, sa confiance que Dieu n’agit pas de façon arbitraire, mais pour le bien du croyant. Constatant cette foi qu’il a mise à l’épreuve en demandant à Abraham de sacrifier son « fils unique », Dieu sauve Isaac et un bélier le remplacera pour le sacrifice. Le fils demandait à son père : « Où trouverons-nous un agneau pour l’holocauste? » Abraham avait répondu : « Dieu y pourvoira. »

M Cet épisode ne se comprend que dans une optique chrétienne : le fils unique est le Christ, il se sacrifiera lui-même pour le salut de l’humanité, car il est l’Agneau de Dieu. Et ce sacrifice est unique comme le fils est unique. Il ne sert à rien de répandre le sang des moutons. Le 8 décembre, c’est la fête de l’Immaculée Conception. La fête de la pureté unique de Celle dont la foi est telle qu’elle n’est pas touchée par le péché originel. Et qui sera la mère du Fils unique dont elle offrira le Sacrifice, l’unique Sacrifice qui abolit tous les autres, par sa présence au pied du Calvaire. L’Immaculée Conception est l’incarnation la plus pure de la foi d’Abraham. Puissent les chrétiens s’en souvenir malgré le tintamarre islamophile."

MJ

Partager cet article

12 commentaires

  1. La deuxième photo illustrant cet article est prophétique!
    Remplacer le mouton par chrétiens ou par blanc ou par français de souche et vous aurez une très bonne représentation de ce qui nous attend!
    Grâce à la franc-maçonnerie et à l’ensemble de nos hommes politiques.
    Il fallait que cela soit dit.
    Charles Martel revenez vite!

  2. Le sacrifice d’une bête innocente montre le vrai visage de l’Islam, religion archaique qui a la prétention de la modernité du monothéisme.
    Comme Charles Martel ne nous sera plus d’un grand secours, il faut agir :
    * prier, jeuner
    * expliquer à notre entourage la vraie nature de l’Islam (surtout ne pas entrer dans les polémiques sur le terrorisme, mais informer les personnes sur la nature de sa doctrine en s’informant)
    * évangéliser
    * pratiquer notre foi de manière visible, car si le 8 décembre, car nous subissons sur cette affaire du 8 décembre les conséquences de la pastorale de l’enfouissement, de la peur qui n’a pas vraiment eu cours en Islam.

  3. Attendez avec un peu de chance , ils parleront de la fête de lumières à Lyon, et avec encore plus de chance , ils diront que cette fête a une origine chrrétienne…..

  4. Dans ma région, le 8 décembre, pour la fête de l’immaculée conception, on illumine avec des bougies les fenêtres… Faisons le, et partout !

  5. Ce qui est en notre pouvoir de chrétiens, c’est de lancer des chaînes de prières (chapelets) massives pour la conversion des musulmans, pour le bien de la France, mais aussi pour leur bien à eux, car en réalité, ils sont eux-mêmes prisonniers d’une idéologie qui les coupe du Christ. Au lieu d’essayer de développer uniquement “le vivre ensemble”, cela devrait être le souci numéro 1 de l’Eglise. Que tous les volontaires commencent en cette fête de l’Immaculée.

  6. Effectivement malba, ils parleront des illuminations, mais iront-ils jusqu’à rappeler qu’une ville d’importance s’est consacrée à la Vierge, et que celle-ci a intercédé pour ses habitants et les a sauvés?
    http://www.lyon-photos.com/historique/detail_46.htm

  7. Vu dans le journal “Midi Libre” du 3 décembre courant ; des dirigeants musulmans appelle au boycott de la fête en question.

  8. Faites des enfants et gardez-les loin du laïcisme athée “républicain”. Tout est une question de démographie.

  9. Pour le 8 decembre, on aurait pu parler du drapeau europeen, qui reprend la couronne de la Vierge et qui est un drapeau marial qu’on le veuille ou non (j’aimerai bien avoir les explications des macons sur le drapeau europeen d’ailleurs)…
    La France preside encore l’Europe, essayons de faire parler de nous….

  10. Ce qui se passe chez les britaniques lu sur le blog de Daoudal:
    On apprend dans le même temps qu’une école primaire a envoyé une lettre aux parents d’élèves, leur annonçant qu’en raison de la fête de l’Aïd al-Adha (du 8 au 11 décembre), les enfants musulmans seront absents de l’école et que par conséquent le spectacle de la Nativité organisé traditionnellement pour Noël a été annulé. Car il serait trop compliqué de célébrer les deux fêtes :
    « C’est avec beaucoup de regret que nous avons dû annuler cette année le spectacle de Noël. Cela est dû à la fête de l’Aïd qui a lieu la semaine prochaine et à son effet sur nos artistes. »

  11. Je trouve la lecture de Daoudal Hebdo toujours très intéressante et stimulante. A conseiller.

  12. Un bon point pour le TF1 – 13 h. du vendredi 5 décembre, où il est bien question de la Fête des Lumières en insistant sur son origine chrétienne. Cette dernière appuyée par la mise en valeur d’un lumineux MERCI MARIE.
    Espérons que les laïcistes n’obtiendront pas le retrait de cette insigne lumineuse qu’ils pourraient trouver ostentatoire, voire offensante pour certains .

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.