Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le 2e étage de la fusée Audace 2012

ALes responsables d'Audace 2012 ont finalisé les 12 propositions qu'ils soumettront aux candidats à la présidentielle de l'an prochain. Nous avions mené un symposium en début d'année, puis apporté notre analyse et nos critiques sur les 12 mesures finales le mois dernier. Les mesures n'ont pas changé, mais leur organisation et leur formulation ont été un peu modifiées. Chaque mesure est introduite par une citation d'auteurs aussi divers que Ségolène Royal (2e mesure : "Emploi, famille, école, logement, tout se tient, et si un maillon vient à manquer, c'est tout l'édifice qui est fragilisé"), l'ancien président américain Hoover (9e mesure : "Bénis soient les plus jeunes, car ils hériteront du déficit budgétaire de l'Etat"), Léon Blum (10e mesure : "Toute société qui prétend assurer aux hommes la liberté, doit commencer par leur garantir l'existence"), Jean-Jacques Rousseau (12e mesure : "Toute loi, que le peuple en personne n'a pas ratifiée, est nulle : ce n'est pas une loi")

Audace 2012 est passé à l'étape suivante, à savoir la recherche de soutiens. Aujourd'hui, 82 associations (de tout genre : familiales, sociales, politiques, culturelles…) représentant environ 670 000 personnes soutiennent ces mesures. Le nom de ces associations ne sera pas dévoilé, afin d'éviter les querelles de chapelles, mais leur soutien sera garanti par un huissier. François Billot de Lochner espère parvenir à rassembler un million de Français.

Le manifeste a été envoyé récemment aux députés, aux membres du gouvernement et aux sénateurs, et des contacts ont déjà été pris avec certains partis politiques (UMP, PCD, PS).

La 3e étape, qui démarrera au retour des vacances de la Toussaint, consistera à expliquer ces mesures auprès de tous candidats déclarés à l'élection présidentielle de 2012 (du PC au FN) afin d'obtenir par écrit leur position face à chacune des 12 mesures. Les candidats qui refuseraient de répondre seront déclarés hostiles aux propositions. Il en sortira un tableau synthétisant les promesses des candidats, qui permettra à chacun de .

Partager cet article

6 commentaires

  1. Belle initiative – nous soutenons !
    Merci au SB pour son travail critique qui a su faire progresser le projet Audace 2012 de manière intelligente.
    Chrétiens, réveillons-nous !
    “Volontiers les catholiques blâment le pouvoir et critiquent le Gouvernement. Mais pour avoir le droit de blâmer et de critiquer, il faut être soi-même à l’abri de tout reproche. […] Trois ou quatre d’entre vous ont combattu pour tous ; vous les avez regardés faire, comme si ce n’était pas de vous qu’il s’agissait ; et vous avez recommencé à blâmer, à censurer, à critiquer, en ayant soin de vous dérober, je ne dis pas seulement à tout danger, mais à toute peine, à toute gêne, à tout sacrifice.”
    Montalembert, « Du devoir des catholiques dans les élections », 1846

  2. Rappelons que le site de l’initiative permet aux particuliers comme aux associations d’enregistrer leur soutien “a la carte” – mesure par mesure.
    http://www.audace2012.org/nous-soutenir

  3. C’est une très bonne initiative qui devrait permettre de regrouper davantage que 1 million de personnes.

  4. D’ailleurs, Montalembert s’y connaissait en dérobade : où était-il en 48 ? sur les barricades avec Mgr Affre ? Ah non, il soignait sa paierie et ses gens dans sa propriété…
    [Il fallait vraiment être sur les barricades en 48 ? MJ]

  5. @ JG
    Attaque totalement inepte contre MONTALEMBERT, bien typique des divisions catholiques. Bien que libéral comme OZANAM (c’est dire partisan de ne pas lier catholicisme et monarchie, et de séparer l’Eglise de l’influence de l’Etat concordataire), Montalembert n’avait pas été favorable à Louis-Philippe. Son combat parlementaire avait été sous la Monarchie de Juillet, de créer un parti catholique moderne, rompant avec l’idée qu’être catholique passait par le légitimisme (l’archaïsme tactique du Comte de Chambord devait lui donner raison) et le gallicanisme qui s’y attachait souvent encore. Il avait beaucoup fait pour la liberté de l’enseignement catholique et pour tenter d’obtenir du gvt du roi Orléans la fin du monopole de l’enseignement et la possibilité pour les congrégations d’ouvrir des écoles, défendu les congrégations qui se reconstituaient, et oeuvré pour la réconciliation des catholiques entre eux.
    Attaquer Montalembert sur 1948 est vraiment faire preuve d’ignorance de l’histoire : OZANAM, souvent naïf et exalté en politique, et qui avait poussé Mgr AFRRE à se montrer sur les barricades pour s’y faire finalement tuer, le regretta beaucoup ensuite. Montalembert avait plus de sagesse et de sens politique, tout simplement.

  6. Commentaire sur la méthode d’AUDACE 2012 : il est à craindre que cette méthode, très efficace pour faire du lobbying classique, ce qui s’explique quand on voit que ses animateurs sont tous des cadres d’entreprise, se révèle en grande partie inopérante en politique.
    Car elle pousse les catholiques à se contenter de déléguer leur engagement, et donc de ne pas s’engager en politique : ce qui manque ce sont avant tout des politiques catholiques, des élus catholiques.
    Mais on peut espérer malgré tout que cette campagne de signatures aide les catholiques présents dans les partis à démontrer l’audience que rencontrent certains sujets sous l’angle catholique de la loi naturelle, comme la famille et la défense de la Vie.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services