Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

L’idéologie de la transgression est un dogme absolu chez les socialistes

Communiqué de Laissez-les-Vivre :

"Hier,
3 octobre, la Commission des affaires sociales du Sénat a voté à la
quasi-unanimité la proposition de loi prévoyant l'inversion du système en
vigueur (interdisant, sauf dérogation, la recherche sur l'embryon) : en effet,
d'interdite celle-ci deviendrait autorisée,« strictement encadrée » bien
entendu et, ce, sous le fallacieux prétexte d'un prétendu retard de la France !
Car dès qu'il s'agit de légiférer contre l'ordre naturel, il faut exhumer un
nationalisme au nom duquel la France ne pourrait pas se permettre de se laisser
distancer.

La
loi du 7 juillet 2011 prévoyait l'interdiction de recherches sur les lignées de
cellules embryonnaires ; des dérogations pouvaient cependant être accordées si
la preuve était apportée par le chercheur qu'un résultat similaire ne pouvait
être obtenu sans destruction d'embryons. Cette nouvelle rédaction des lois de
bioéthique plus clairement explicite qu'en 2004 est d'autant plus justifiable
que l'inutilité des recherches sur les cellules embryonnaires commence à être
reconnue par la plupart des scientifiques.

Ainsi,
en mai 2012, le CCNE (Conseil Consultatif National d'Ethique) a clairement
reconnu l'efficacité des cellules issues du cordon ombilical et du placenta

"susceptibles de fournir des résultats équivalents voire meilleurs que les
cellules embryonnaires" ; n'en déplaise aux socialistes pour lesquels
l'idéologie de la transgression est un dogme absolu. Y-a- t'il aussi  une
volonté de donner des gages à l'industrie pharmaceutique notamment à M.
Peschanski, Président du Laboratoire STEM ?

Toujours
est-il que l'autorisation de recherches sur l'embryon figurait dans le
programme du candidat Hollande et dès que ce dernier a été élu, Mme Touraine,
nouvelle ministre de la Santé, a annoncé comme imminente la levée de
l'interdiction. Une proposition de loi en ce sens du député Jacques Mézard a
été votée en première lecture à l'Assemblée Nationale. Le 19 août 2012,
pourtant l'Agence de Biomédecine mettait fin à l'autorisation exceptionnelle de
recherche  sur l'embryon qu'elle avait décerné le 12 mars 2010 à
l'Institut National de Santé et de Recherche Médicale (INSERM) prouvant à
nouveau l'inutilité de pseudo-recherches
. En décidant de voter ce 3 octobre la
levée de l'interdiction de la recherche sur les cellules embryonnaires, la
Commission des affaires sociales du Sénat a choisi d'inscrire la transgression
dans dans l'arsenal législatif.

Dans ce domaine, comme dans celui de
l'avortement remboursé à 100% de l'euthanasie du mariage et de l'adoption
homosexuelle,les démons de la culture de mort semblent lâchés. Contre eux,
Laissez les Vivre – SOS Futures Mères appelle à la Marche
de réparation et de prière pour la VIE et pour la FAMILLE co-organisée le
samedi 20 octobre 2012 de Notre-Dame des Victoires à la Basilique du
Sacré-Coeur de Montmartre,
avec
l'ACIM, Notre-Dame de Chrétienté, SOS Tout-Petits et Renaissance Catholique"

Partager cet article

4 commentaires

  1. Et dire qu’il y a des catholiques qui sont socialistes…

  2. Il est interdit de transgresser la transgression.

  3. Tout être humain à besoin d’un “par delà”, d’un “au-delà”, et de tendre activement vers lui en crevant la pauvreté du quotidien.
    Pour certains c’est la transcendance, pour les autres, ne leur reste que la transgression.

  4. ce n’est pas réservé aux seuls socialistes: le Grand Druide Léonetti de la religion du Progrès contre l’humanité, ne l’est pas , pas davantage que d’autres sans -culottes de tous partis.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services