Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

L’échec de l’euro

Le président tchèque Vaclav Klaus a estimé que l’euro était une "fabrication politique par excellence" et a critiqué ses effets économiques, dans une tribune intitulée "Dix ans d’euros: quelles raisons de célébrer ?" :

"Les espoirs n’ont pas été remplis, ce qui n’est pas une surprise pour moi. La zone euro a connu une croissance plus faible que l’Union européenne dans sa globalité et que les Etats-Unis".

Michel Janva

Partager cet article

11 commentaires

  1. Il n’y a pas de solution aux problèmes, nombreux, de la France qui passe par L’UE !
    Pour les problèmes économiques, qui sont les moins graves, l’euro est le symbole de notre soumission à la monstruosité étatique qu’est l’UE.
    Il nous faudra bien sortir un jour de ce système mortifère.
    Cela se fera de gré ou de force.
    Quand on voit les manifestations des gens qui commencent à mourir de faim, on peut légitimement craindre le pire !

  2. Sortir de l’Euro s’est relativement facile ( au plan technique ) en moins d’une année on doit pouvoir y parvenir . Mais un fois revenus au Franc que ferons nous ? pour quelle politique monétaire :
    – une parité fixe avec les autres monnaies européennes y compris l’Euro
    ( en quelque sorte revenir au système de Bretton Woods)
    – un franc flottant au gré du marché .
    Dans le 1er cas il faudra défendre en permanence le cours de la monnaie via une politique de taux => quand les taux de crédit à la consommation vont frôler les
    20 % et le crédit immobilier les 15% , les français vont apprécier .D’autant que ça
    entraînera une chute de l’immobilier .
    Dans le cas du franc flottant nos importations en matières premières et petrole risquent de nous côuter très cher ; d’où inflation importée et retour à la première hypothèse de politique des taux . Dans les deux cas l’avenir sera radieux
    Je ne sais pas si vous vous rendez compte à quel point l’inertie de l’€ nous protège des fluctuations monétaires .
    [Et pourquoi une monnaie nationale ne serait-elle pas compatible avec une monnaie commune ?
    MJ]

  3. Et pourquoi une monnaie nationale ne serait-elle pas compatible avec une monnaie commune ?
    C’est la situation dans laquelle nous nous sommes trouvés entre 1998 et 2002 .
    Accord de parité fixe avec les principales monnaies européennes . L’Euro servait déjà d’unité de compte entre états , au sein du système bancaire ( les refinancements entre banques se faisaient en €) et même en tant qu’unité comptable : les bilans des entreprises sont comptabilisée en € depuis 2000 .On conservait des monnaies nationales pour les besoins courants mais virtuellement nous étions déjà en € . Le passage à la monnaie fiduciaire a marqué les esprits mais il n’a été que l’étape visible d’un système pré existant .

  4. @ Horus
    Et comment la France a-t-elle bien pu survivre pendant presque deux mille ans … sans l’euro ?

  5. “D’autant que ça entraînera une chute de l’immobilier.”
    Ah, je pourrai enfin me loger alors ?
    😀
    Oui, c’est bien du persiflage, car la situation actuelle me pèse depuis un moment. Au moins lorsque tout s’effondrera, tout redeviendra peut-être possible…

  6. @philippe
    Globalement les monnaies européennes de l’antiquité au 19 ème siècle sont essentiellement basées sur l’or. A partir de 1870 mise en place du système de l’Etalon or auquel adhèrent tous les pays européens , les USA ,l’Inde et le Japon .
    Ce système est modifié par les accords de Bretton Woods ( 1946/1971 ) ou la référence devient le Gold Exchange standard
    où en pratique seul le $ reste convertible en or .En 1971 les USA sortent du système et l’on obtient un flottement généralisé des monnaies .C’est un peu à cause de cela que les pays européens ont fini par évoluer vers une monnaie commune.
    @ Okapi
    si l’immobilier chute mais que les taux de crédit montent serez vous vraiment en meilleure situation ?

  7. @Horus
    Merci de ces explications.
    Pouvez-vous nous expliquer la hausse du super alors que le pétrole est payé en dollars, lequel s’effondre par rapport à l’euro plus vite que n’augmentent les cours du pétrole ?
    Je ne parle pas du gasoil, pour lequel il y a des problèmes de capacité de raffinage, l’insuffisance de l’offre entraînant la hausse du prix.

  8. @ horus
    Coment expliquez-vous que les Anglais qui sont les leaders incontestés dans le secteur bancaire n’ont pas voulu de l’Euro? Ils ne s’en portent pas plus mal!

  9. à horus,
    Pouvez-vous répondre à la question de Vaclav Klaus “Dix ans d’euros: quelles raisons de célébrer ?”
    Il est connu pour ses connaissances en économie et au poste ou il est et avec son expérience, je ne pense pas qu’il affirme les choses sans savoir!
    Il est pour le moins crédible!

  10. L’euro permet à la France de vivre très largement au dessus de ses moyens ; cela arrange tout le monde, nos dirigeants incapables et le bon peuple. Mais tout se paye un jour, la dette pharaonique accumulée, il faudra bien la payer un jour.

  11. @ HB
    Vaclav klaus développe une thèse en tant qu’économiste ,mais pour autant il ne remets pas en cause l’engagement de la république tchèque d’adhérer à l’€ au 01/01/2012 .Tout le monde doit gérer ses contradictions .

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services