Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classifié(e)

Laxisme à l’égard des pornocrates

Yves Daoudal nous informe que Henry-Claude Cousseau, a été mis en examen pour avoir organisé en 2000 une exposition ignoble à caractère pornographique ouverte à tout public. Une information judiciaire avait été ouverte en décembre 2000, sur plainte d’une association de protection de l’enfance. Il aura fallu attendre 6 ans pour que cette plainte débouche sur la mise en examen du principal responsable de cette infamie. Lequel est devenu entre temps le directeur des Beaux Arts à Paris, nommé par Catherine Tasca.

Michel Janva

Partager cet article

1 commentaire

  1. Cela ne m’étonne pas de la justice.
    C’est vachement dur et il faut être patient.
    En tant qu’ami de l’association “La Cité Vivante” qui lutte entre autre contre toutes les affiches à caractère pornographique, je mets des autocollants dissuasifs.
    Par exemple : “l’homme et la femme ne sont pas des objets à vendre”
    Il faut continuer à condamner tout cela. Il existe des lois pour cela et le maire a le pouvoir d’enlever des affiches à caractère pornographique dans sa ville.

Publier une réponse