Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

L’avortement est un progrès

Nicolas Sarkozy était l’invité de France Inter ce matin. Un auditeur lui demande s’il va supprimer le droit à l’avortement. Réponse (à 29’25”) :

"C’est absurde. J’ai même dans mon discours du 14 janvier Porte de Versailles rendu hommage à Simone Veil qui me soutient avec beaucoup de force. Naturellement la loi de 1974 sur l’interruption volontaire de grossesse est un progrès."

Michel Janva

Partager cet article

3 commentaires

  1. Quelle surprise ! N. Sarkozy est pour le progrès, et donc pour l’avortement. C’est donc vraiment un homme très différent de Ségolène Royal, vraiment de droite, pour lequel le vote catholique est la seule solution raisonnable. Laissons tomber les petits scrupules, comme la morale, la culture de Vie, les points Non Négociables, la Note Ratzinger, J-P II et B XVI : soyons enfin réalistes, diaboliquement rusés et efficaces, en élisant l’homme du progrès par l’avortement, que nous ne manquerons d’influencer immanquablement, pour lui faire partager la vérité de la culture de Vie,les points Non Négociables, la Note Ratzinger, J-P II et B XVI. Mais SVP après l’élection : avant, ne boudons pas notre plaisir. Après nous nous mobiliserons, ferons des campagnes, manifesterons, enverront des dons, beaucoup de dons aux associations catholiques et pro vie qui le soutiennent logiquement comme le moindre mal, tout en finançant l’avortement par nos impôts et cotisations. Mais pour avoir le plaisir de voter Sarkozy, il faut y mettre le prix. A ce degré de plaisir, cela n’a pas de prix.

  2. En tant que fra-maçon comment voulez-vous que sarko fasse une entorse à sa secte anti-KTO,soutenu par la madone de l’IVG.
    Vous rêvez encore ?

  3. Vive la langue de bois!
    Demandez aux femmes qui ont subi un avortement comment elles vivent ce “progrès”.
    Quelle est la femme saine d’esprit qui peut survivre avec indifférence à un tel évènement, mais cela, la mère Veil (le monstre!) ou Nicolas SARKOZY n’en ont que faire.
    En tant qu’homme, comme géniteur si je puis dire, pourquoi sommes nous toujours exclus de ce débat? Je suis excédé de cette égoïsme féministe qui n’a que faire du “partenaire” et se réfugie derrière l’idéologie archaïque du “gender”.
    Faut-il vraiment n’être que catholique pour comprendre et admettre cette problématique qui est de l’ordre de la loi naturelle?
    Mais j’ai la chance d’être catholique et cela m’aide beaucoup. Pauvres Simone VEIL, pauvre Nicolas SARKOZY, prions pour eux.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services