Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

L’avortement est un “principe de la République”

Selon La Ligue des droits d'homme (mais pas des droits de l'enfant) et ce communiqué collector :

"Sous prétexte de rendre à l’avortement son « caractère exceptionnel », Jacques Bompard a déposé une proposition de loi obligeant les femmes à entendre les battements de cœur du fœtus avant de pratiquer une IVG. Cette proposition de loi prétend, de plus, imposer aux femmes un discours moralisateur et catholique sur la vie, la conception et la mort, et exonérer de toutes poursuites les organisations opposées à l’avortement, organisations dont on connaît les pratiques violentes.

Le contenu de cette proposition de loi est bien entendu insupportable. Mais ce qui est encore plus effrayant est qu’un député de la République puisse se croire autorisé à déposer un projet aussi évidemment contraire à tous les principes de la République et aussi méprisant pour les femmes traitées ainsi en faibles d’esprit.

Derrière l’aspect caricatural et arriéré de l’initiative de Jacques Bompard, ce sont bien les rêves de l’extrême droite la plus réactionnaire qui s’expriment."

Partager cet article

22 commentaires

  1. Après ce communiqué, on se demande ce qu’est la ligue des droits de l’homme.
    Prétendre défendre les droits de l’homme et soutenir les assassins qui en tuent en France 200 000 par an dans le propre ventre de leur mère est cocasse pour ne pas employer un adjectif que la loi inique n’apprécierait pas.
    La LDH et l’infamie sont synonymes.
    Pour reprendre le qualificatif bobo : nauséabond.

  2. Qu’y a-t-il de plus violent et de plus injuste, et donc de plus barbare et immoral, qu’un seul avortement ?
    C’est là que les “valeurs de la république” rejoignent l’horreur absolue et l’inhumanité la plus abjecte du djihadisme.

  3. Il faut être sacrement diabolique pour ne pas respecter
    La démocratie à savoir avoir le choix.
    La République c’est la Liberté de choisir
    L’interdire c’est la dictature
    Tuer est aussi un crime.

  4. ok; dans ce cas : VIVE LE ROI !!!!

  5. @ Faustine : “du djihadisme”… du nazisme et du communisme (le totalitarisme aux 80 millions de morts) !
    Ainsi, on voit bien que tous ces partisans de la culture de mort, qui ne cessent de nous servir une morale à deux balles avec leurs “valeurs de la république”, sont tous – djihadistes, nazis, communistes, etc. – du même camp : celui de démon (“l’Adversaire du genre humain”) contre l’homme, de l’Antéchrist contre l’Église.

  6. Par cette déclaration, la pseudo « Ligue des droits de l’homme » manifeste la haine que la république nourrit envers les catholiques, seuls sont visés les catholiques. Si cette ligue du droit de vie et de mort sur les enfants était juste et objective, elle viserait tous ceux qui ont pour commandement d’obéir au Décalogue, c’est-à-dire les chrétiens et les juifs. À bas la république anticatholique ! Vive le Roi ! Vive les pro-vie ! À bas les pro-mort !

  7. Vociférations grotesques de la LDH qui ne changeront jamais rien à la vérité qui est ce qu’elle est et baste : Oui, LDH, l’avortement est un crime contre l’humanité par définition ; oui, LDH, ce crime est un crime rituel démoniaque, un sacrifice humain à la gloire de Satan.

  8. Ce communiqué est malheureusement cohérent : la République Française est maçonnique depuis toujours ; elle s’est établie sur le sang des innocents, et a pour vocation de détruire l’ordre moral. Par conséquent, l’avortement est logiquement dans ses valeurs : il faut tuer l’innocent afin de détruire l’ordre moral.
    Vive Dieu, vive le roi.

  9. J’aime beaucoup ce passage “Mais ce qui est encore plus effrayant est qu’un député de la République puisse se croire autorisé à déposer un projet aussi évidemment contraire à tous les principes de la République”.
    En admettant que ce projet soit contraire aux principes de la République (ce qui situe bien l’atrocité du régime sous lequel nous vivons), cette République est à ce point totalitaire qu’un de ses députés ne peut même envisager de déposer un projet de loi qui irait à son encontre. On aurait naïvement pu croire que ça serait au peuple ou en tous cas aux députés qui le représentent d’en décider.

  10. Et dire que tant et tant de gens ne se rendent pas compte que l’on subit une dictature de la pire espèce!

  11. “un regard moralisateur et catholique”
    Non, humain tout simplement, mais la LDH (simple antenne du discours “moralisateur” socialiste) le sera t’elle un jour? En tout cas elle se range par ce choix aux cotés de tout ce que l’histoire à compté comme dictateurs (socialistes) de tout poils.

  12. Comme le dit Girard, toute civilisation, tout système fondé sur autre chose que sur la chrétienté est comme une fourrure d’animal, belle et soyeuse à l’extérieur, sanguinolente à l’intérieur. Et la fourrure n’est soyeuse QUE parce que le sang la nourrit.
    La république laïciste n’y échappe pas, elle n’a tenu, ne tient, et ne durera qu’au prix de sacrifices humains: guillotine, génocide, avortements, guerres mondiales, euthanasie, terrorisme, …
    L’avortement est donc réellement, vraiment, littéralement, un principe vital de la république. La LDH est en cela parfaitement lucide.
    Il n’y a que 2 façons d’avoir la paix, soit au prix toujours croissant du sang d’innombrables innocents, soit au prix infini mais définitif du Sang du Christ. Il n’y a pas d’autres façons.

  13. nier la réalité devient la priorité du PS, le refus de comprendre que beaucoup de femmes, en particulier des adolescentes, avortent sous la pression!
    soit du compagnon, soit de la famille et aussi des contraintes matérielles; elles se sentent incapable de gérer la grossesse seule!

  14. Jacques Bompard est député car il a été élu. Il représente des électeurs français, sa proposition de loi est tout à fait légitime. La LDH n’a été élue par personne, ses lamentations ne représentent personne.

  15. HR, je crois que vous avez raison, tout ce bazar maçonnique ne tient finalement que par les sacrifices humains faits à Satan.

  16. La Ligue des Droits de l’Homme… comment dire ?
    – Plouf !
    On tire la chasse !

  17. Je soutiens l’action de Jacques Bompard. Ce qui me renverse c’est que pour la LDH l’avortement est un principe de la République. Donc si on est contre l’avortement on n’est pas républicain. Qu’en pense ces gens des Républicains ???? Raison de plus pour ne plus adhérer à ce parti.
    Car si je comprends bien il faut être pour le crime qu’est l’avortement pour être républicain.

  18. Les “valeurs de la République”? La guillotine, le feu et le sang, le génocide.
    Comment peut-on s’étonner de ce que la République reste toujours fidèle à ses “valeurs”?
    Si l’on se reconnaît Citoyen de cette République, c’est qu’on se reconnaît dans ses “valeurs” fondateurs.
    Combien sommes-nous à nous reconnaître Français mais pas Citoyens Républicains?

  19. La Ligue des Droits de l’Homme ?
    https://www.youtube.com/watch?v=IYgDvkrife8

  20. Bien sûr que l’avortement est un principe de la république, c’est un principe satanique !

  21. Ca fait déjà quelques lustres que la LDH ne sert plus les droits de l’Homme, mais sert les intérêts des destructeurs de notre cher vieux pays ! Je ne sais plus quelle commune a viré l’antenne locale de cette chienlit, mais bien d’autres mairies seraient bien avisées de l’imiter ! Et j’aimerai savoir si la LDH peut être dissoute ? Oui, je sais, je crois encore au Père Noël…

  22. Ca tombe bien je suis royco.
    VIVE LE ROI et A MORT LA GUEUSE !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services