Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

L’avortement est la première cause de mortalité

L’avortement est la première cause de mortalité

Au 31 décembre 2018, Worldometers a révélé que près de 41,9 millions d’avortements avaient été pratiqués dans le monde. A comparer aux 8,2 millions de personnes décédées d’un cancer, 5 millions du tabac et 1,7 million du sida.

Worldometers affiche un bilan cumulatif au cours de l’année des principales statistiques mondiales, notamment la population, les naissances, les décès, la fabrication d’automobiles, la publication de livres et les émissions de CO2. Il enregistre également le nombre total d’avortements dans le monde, sur la base des dernières statistiques sur les avortements publiées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

À l’échelle mondiale, un peu moins du quart des grossesses (23%) ont été interrompues par un avortement en 2018, et pour 33 naissances vivantes, dix nouveau-nés ont été avortés.

En 2018, l’avortement a fait plus de morts que l’ensemble des décès dus au cancer, au paludisme, au VIH / sida, au tabagisme, à l’alcool et aux accidents de la route.

En effet, le nombre effarant de décès dus à l’avortement a conduit certains observateurs à appeler l’avortement «la cause de la justice sociale de notre époque», alors que, à en juger par l’ampleur même du problème, les autres questions de droits de l’homme ne sont rien en comparaison.

L’année 2018 a également vu l’abrogation du huitième amendement de l’Irlande, l’une des dernières lois reconnaissant et protégeant le droit à la vie des enfants à naître.

La semaine dernière, le ministère britannique de la Santé a révélé qu’en 2017, dernière année pour laquelle il dispose de statistiques révisées sur les avortements, le nombre d’avortements au Royaume-Uni a atteint son plus haut niveau en 10 ans.

Les chiffres ont été publiés juste avant la célébration de la fête des Saints Innocents le 28 décembre, commémorant le décret du roi Hérode selon lequel tous les enfants de sexe masculin âgés de moins de deux ans devaient être tués en Israël.

La Marche pour la vie annuelle aux États-Unis aura lieu à Washington, DC, le 18 janvier 2019, sur le thème «Unique dès le premier jour».

La Marche pour la vie annuelle en France aura lieu à Paris le 20 janvier sur le thème de l’objection de conscience.

La Marche pour la Vie du 20 janvier recrute ses bénévoles.  A 15 jours de la Marche, 420 bénévoles sont inscrits mais l’objectif des 1 000 bénévoles nécessaires au bon déroulement de l’organisation est encore loin. S’inscrire ici.

Partager cet article

5 commentaires

  1. « le décret du roi Hérode selon lequel tous les enfants de sexe masculin âgés de moins de deux ans devaient être tués en Israël. »
    N’était-ce pas plutôt limité aux alentours de Bethléem ?

  2. Le plus grand génocide et le plus abject de l’histoire de l’ Humanité. Et, à en croire le député Cochet, on de vrait en améliorer le rendement avec des allocations familiales dégressives, en supprimant toute allocation à partir du 3ème enfant. C’est un suicide collectif conforme aux souhaits du planning “familial” pour qui la population mondiale ne devrait pas dépasser 500 millions d’êtres humains.

  3. Je pense évident que la population humaine mondiale ne peut pas continuer de croitre et qu’elle doit être maitrisée.
    ça n’a rien a voir avec L’avortement et son utilisation comme méthode de régulation que je n’approuve évidement pas.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique