Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

L’avortement est la première cause de décès dans le monde

L’avortement est la première cause de décès dans le monde

Alors que le nombre d’avortement progresse toujours en France, cela constitue au niveau mondial la première cause de décès avec 42,6 millions en 2020 :

42,6 millions! C’est le nombre d’avortements pratiqués au cours de l’année 2020. Ce chiffre publié par Worldometer qui s’appuie sur des données mises à disposition par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), fait froid dans le dos (…)

Il faut noter que plus de 40 millions d’avortements sont pratiqués chaque année à travers le monde, avec un chiffre record atteignant la barre des 42,6 millions l’année dernière. Selon le Christian Post, ce chiffre dépasse de loin celui des principales causes de décès dans le monde.

En effet, les maladies transmissibles ont tué plus de 13 millions de personnes dans le monde en 2020. 8,2 millions de personnes sont mortes du cancer, 5,1 millions de personnes à cause du tabagisme et 2,5 millions de personnes à cause de l’alcool. Plus de 1,8 million de personnes dans le monde sont mortes du coronavirus en 2020. Les accidents de la route ont causé la mort de 1,4 million de personnes et 1,1 million de personnes se sont suicidées. Le nombre total de décès dans le monde (hors avortements) est estimé à près de 59 millions en 2020. 

«Mais si les avortements étaient considérés comme une cause de décès plutôt que comme une simple statistique de santé, le nombre de décès dans le monde en 2020 augmenterait à plus de 100 millions», souligne le Christian Post. Et les avortements constitueraient plus de 4 décès sur 10 chaque année.

Une raison supplémentaire de marcher pour la vie le 17 janvier 2021 à Paris. Il manque encore 200 bénévoles.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Avec une telle mortalité prénatale, il est surprenant que toute la population mondiale ne soit pas interdite de se rencontrer pour éviter des procréations se terminant par des assassinats prénataux (plus de 23 fois plus nombreux que les victimes du Covid-19)…

    • Vous ne voyez pas que les interdictions de rencontre sont déjà bien en place avec les masques, les confinements, et la « distanciation sociale » ? Est-ce que tout n’est pas fait pour rendre les rencontres en chair et en os difficiles ?

  2. Il faut se dire, au dela des chiffres absraits, que derrière chaque avortement provoqué il y aurait eu un petit garçon ou une petite fille bien vivant.

  3. Je viens d’avoir une pensée rapide pour la femme Lavoisin avorteuse célèbre impliquee dans l’Affaire des poisons sous Louis XIV qui avait encore malgre son avarice plus forte l’entrainant par esprit de lucre a tous ses assassinats, avait gardé au fond d’elle-meme un minuscule reste de foi catholique l’incitant a baptiser les enfants qu’elle venait d’avorter leur ouvrant ainsi le Ciel immédiat , à la place de leur envoi aux limbes.
    Son autre nom sans doute lié a cette pratique de dernière minute de la vie des bébés lui valut le nom de « faiseuse d’anges » nul doute finalement qu’elle se fit malgré ses crimes contre eux, des petits avocats de ces centaines, peut etre milliers de bébés qu’elle assassina.comme le fit le mauvais intendant de la parabole de Jesus que son maitre avait renvoye pour malversation.et qui se fit des amis de la façon pas tres orthodoxe encore a l’égard de son maitre, methode que l’on connait.
    Prions ces petits bebes avortés baptisés dont l’ame est aupres de dieu pour qu’ils implorent le Seigneur pour leurs petits frères des limbes prives de la vision béatifique afin que dans le fugace temps de la fin du Monde au moment de la Résurrection des corps les milliers de bébés avortés ressucites puissent être baptises par les justes restes vivants avant le jugement final par la grace de Dieu agissant encore dans sa creation temporellle a l’usage de l’Homme qu’est le Temps.
    Pour lavoisin, Elle est peut etre grâce a cet acte de bapteme de ses victimes sauvee de l’Enfer mais en raison de ses immenses crimes subissant les plus atroces peines de l’Enfer sauf Une qui est la peine du DAM dans le grand purgatoire juqu’a la fin du Monde. Le grand purgatoire etant selon la tradition un endroit d’expiation des peches les plus epouvantable de ceux qui les ont regrettes en contrition imparfaite avec les secours de l’Eglise (dernier sacrement) .
    Au grand Purgatoire la tradition rapporte que les messes aux intentions des defunts sont inoperantes pour les soulager, en revanche il faut rappeler que Dieu etant dans son eternel Present voir nos prieres de toute eternite et nos messes et peut certainement a nos demandes et en considerant nos penitences appilquer a l’heure de leur mort aux defunts en etat de peches mortels, les graces qui leur sont necessaires pour leur repentir in extremis soit en cas de contrition imparfaite par la presence qui peut etre miraculeuse, d’un prêtre pour les recevoir en confession, et mieux encore qui peut leur administrer les derniers sacrements, soit par une ontrition parfaite miraculeuse par des voies que seul Dieu connait eet donne sans attenter au libre arbitre du pecheur ( telle celle du Bon larron par exemple, ou celle du condamné à mort pour qui pria Ste Therese de l’Enfant Jesus).
    Ces demandes que nous faisons pour la conversion de tous ceux pour lesquels nous prions correspond parfaitement a la constatation de Notre Dame a Fatima qui apres avoir montre l’Enfer aux 3 enfants leur dit  » Vous voyez , mes enfants les ames qui sont en enfer dont beaucoup s’y trouvent parce que personne ne prient pour elles)
    Prions donc CONSTAMMENT pour tous les responsables de ces crimes abominables pendant et après les marches pour la Vie où que nous soyons afin que Dieu ouvre leur coeur de Pierre et leur intelligence et leur. Donne l’horreur de leurs crimes et un grand desir de les réparer comme ils pourront en choisissant le combat pour la Vie.
    Ils sont sauves in-extremis de la damnation eternelle.
    Prions pour que le Seigneur ouvre les yeux des avorteurs qui croient faire le Bien par leur acte effrayant de supression des bebes etres humains les plus innocents , ayant uniquement la blessure congenitale de l’Intelligence qui est la tare du péché originel, qui ne peut etre guérie que par le bapteme meme s’il en reste une cicatrice dominante qui est le defaut dominant propre a chaque homme le rendant faible dans sa volonté pour le dominer pour son bien et celui de son prochain.

  4. Merci pour ce rappel brutal qui fera grincer des dents puisque, parait-il, l’enfant non né n’est qu’un humain potentiel…
    C’est très exactement en présentant la réalité non grimée qu’on pourra faire bouger les lignes.

  5. C’est un génocide organisé et planifié.

Publier une réponse