Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

“L’avènement de l’Islam dans de nombreux quartiers sonne le glas de la liberté des femmes”

De Mylène Troszczynski, Député européen du groupe ENL :

Unknown-13"Depuis l’affaire Weinstein, c’est la « Journée de la femme » tous les jours. Et c’est tant mieux ! Lancée en 1911, cette journée est désormais solennisée annuellement à grand renfort de publicité. Souvent détournée à des fins mercantiles ou politiciennes… en général très sexistes, elle est devenue l’occasion d’opérations marketing de grande ampleur. Cette année, Emmanuel Macron ira dans une entreprise « exemplaire » en matière d’égalité professionnelle. Édouard Philippe, quant à lui, organise un comité interministériel spécial « Journée des droits des femmes » au musée Marie-Curie. Il apparaît clairement que c’est un passage obligé.

Mais en faire un peu trop, n’est-ce pas desservir la cause ? Car qui peut croire que la défense du droit des femmes nécessite en permanence de les opposer aux hommes ? Fonder son action sur un prérequis ségrégationniste, c’est la disqualifier de fait. Or, l’égalité homme-femme passe par la complémentarité et non par l’oppostion. Nous devrions refuser de faire de la femme un homme comme les autres. Loin de toute indifférenciation délétère, la femme devrait pouvoir participer à la vie de la cité en étant considérée avec toutes ses spécificités. Actrice de la vie économique ou leader de l’organisation sociale, son rôle et ses qualités ne sont plus à démontrer. Elle a, d’ailleurs, été un acteur très actif de toutes les réformes de ces quarante dernières années.

Depuis quelques années se fait malheureusement jour une ombre que les féministes bon teint taisent consciencieusement et qu’il est urgent d’aborder. Il s’agit du droit des femmes des « quartiers » qui recule de jour en jour sous le poids de l’immigration massive et incontrôlée. Ces populations qui ne portent pas sur nous un regard occidental viennent dans notre pays en y imposant leurs interdits. L’avènement de l’islam dans de nombreux quartiers sonne le glas de la liberté des femmes qui n’y ont plus guère de droits. Considérées comme de simples marchandises, elles peuvent être mariées, sanctionnées, répudiées… Les contraintes vestimentaires ou religieuses en plein essor que nous pouvons observer ne semblent, curieusement, pas attirer l’attention des plus virulents chantres de la libération féminine. C’est subtil, le féminisme vivre-ensembliste… […]"

Partager cet article

8 commentaires

  1. Islam = Malis

  2. Ces belphégors assises sur un banc… chez nous, dans notre douce France?!
    Entre les agitées féministes et celles-là ; c’est un cauchemard.
    Il faut que cela cesse et le plus tôt possible…
    Cela n’a rien à voir avec “La” vraie femme.

  3. “L’avènement de l’islam dans de nombreux quartiers sonne le glas de la liberté des femmes qui n’y ont plus guère de droits.”
    Il suffit de voir le Frère musulman Tariq Ramadan, accusé d’être le Strauss-Khan mlusulman :
    https://www.youtube.com/watch?v=Mqsq3GRFUNA
    Une chose est sûre, de nombreux Imams n’attendent pas de connaître la vérité pour se prononcer pour lui et non pour les femmes agressées. Ce qui donne un aperçu de leur éthique, de leur sens de la justice et de la place de la femme pour eux !

  4. “ces femmes là militent à leur manière pour une émancipation respectueuse, c’est à dire modérée, de la féminité vis à vis du carcan machiste. le vêtement assumé d’une religion retrouvée permet au contraire, un retour en force des valeurs du féminisme tel que conçu par olympte de gouges, virginia woolf, et simone de beauvoir. nul doute que ces femmes courageuses, engagées auraient à leur place porté la burka avec reconnaissance ! avec fierté ! et ténacité !
    le féminisme authentique remercie donc ces zélatrices d’un nouveau genre, d’apporter les lumières d’al andalous, dans nos contrées ! c’est avec ces nouvelles forces, ces nouvelles camarades, unies dans la lutte que nous vaincrons !
    unissons nous à elles ! nous aussi organisons un féminisme hallal ! purement et simplement ! le port de hidjab est un acte d’émancipation vis à vis de la phallocratie ambiante,un acte d’affirmation et de rupture ! plus qu’un discours c’est une leçon silencieuse pour que se taisent à tout jamais ceux qui nous réduisent à n’être qu’un corps de désirs, les leurs et non les nôtres ! sous le voile couvrant le corps, il n’y a plus rien de visible !
    lorsqu’un frère, car il y en a, lorsqu’un camarade nous remet à notre place de femme, en nous interdisant le café, la jupe ou la tête dénudée, il fait aussi un acte de féminisme actif ! il ne nous humilie pas publiquement, ne nous rabaisse pas, mais nous hisse à notre vraie stature de femme, dans le respect et l’honneur !
    et qui a dit de le mysticisme était l’ennemi des femmes ? une femme engagée dans ce féminisme par l’exemple, a droit d’afficher en toute bonne foi, ses convictions socioculturelles, ses origines et son milieu ! ce n’est pas sophie, juliette ou staycy, qu’importe, djmila ou marie-chantal, nous sommes toutes femmes devant la lutte !
    le féminisme vaincra parce qu’il est populaire, parce qu’il porte aussi toutes celles qui en ont assez d’être simplement plus mal payées, plus mal traitées, parce que mener une vie de femme et une vie professionnelle est difficile, et ces femmes là le comprendrons lorsqu’elle auront pu d’elles mêmes corriger ce qui n’est pas encore à notre niveau de conscientisation, dans leur vie, dans leur milieu, dans leur foyer !
    regardez les, elles nous tendent la main, nous aussi comme elles portons les insignes de la féminité à leur manière, tellement valorisante, si dérangeante, et si pleine de promesses ! notre avenir, c’est leur présent, notre avenir c’est le leur !”
    extrait de “charlie était une femme rangée comme les autres”.
    ps. on ne trouve rien d’aussi grotesque dans la bouche des féministes, par ce que le féminisme ne s’adresse qu’à des femmes européennes dont l’émancipation est millénaire par le catholicisme. les femmes qui souffrent réellement jusqu’au syndrome de stockholm depuis des générations n’ont rien à faire de leurs frustrations d’opérette. lorsque tu te prend une mandale dans la tête, parce que ta parole vaut la moitié de celle d’un frangin, et que ta grand mère à toujours dû la mettre en veilleuse pour une question de survie, tu n’es pas qu’occasionnellement dans la dissociation bourgeoise, l’angle mort de ta vision sociale des choses, c’est toi-même.
    bonne fête des cruches.

  5. si des femmes sont assez sottes pour se convertir, qu’y pouvons nous?
    en revanche si les responsables politiques ne font rien, et que les gens continuent à voter pour eux… c’est du suicide!

  6. si des femmes sont assez sottes pour se convertir, qu’y pouvons nous?
    en revanche si les responsables politiques ne font rien, et que les gens continuent à voter pour eux… c’est du suicide!

  7. patphil,
    Si des femmes se convertissent nous pouvons beaucoup, parce que leur fondement culturel n’est pas en arabie, mais à Reims et sur le Golgotha. de plus toute personne baptisée, même apostate conserve en elle le caractère catholique indélébile puisque surnaturel.
    Tout ce qui est de l’ordre de la grâce aura sur elle de l’effet dans des proportions énormes.
    de plus, même si elles n’ont connu que la téléréalité comme émissions culturelles, elles restent des femmes qui vont être conditionnées pour se soumettre à ce qu’elles savent être des brimades, de la manipulation de groupe, de la violence psychique ou physique. il faut être là pour leur redonner pied franc au milieu de leur noyade.
    il n’y a rien à attendre des politiciens, ces derniers ne vont pas se mobiliser pour un peuple catholique qui n’existe pas.
    les mahométans se convertissent dès qu’ils ne sont pas dans un contexte de coercition sociale et psychique, ce qu’il faut en face ce sont des catholiques unies par la vie surnaturelle, donc l’amitié et la piété envers le seul vrai Dieu.
    la théologie mahométane est une momerie, en comparaison de celle du catholicisme, il suffit de s’y connaître pour constater l’infantilisme dans lequel ces pauvres gens sont maintenu, c’est aussi nul que la bouillie servie par les soit disant libre-penseurs ! c’est dire !
    il faut donc que les gens de ce pays soient exhortés par l’exemple et par les propos tenus, parce que sans le catholicisme il n’y a plus que la serinette incessante des écrans, serinette qui est sans racines, sans cohérence, sinon celle des idéologies de sociétés de pensées et des oligarques qui les tiennent.
    le suicide est inéluctable, puisqu’il est en cours, sauf si on met ainsi un coup d’arrêt aux progrès de la sottise adorée par les profiteurs qui prétendent nous diriger.

  8. Les futures “femens” avec à leur tête Marlène Schappia.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services