Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Laurent Ruquier : «Nous vivons sous la dictature de Twitter et de Marlène Schiappa»

Laurent Ruquier : «Nous vivons sous la dictature de Twitter et de Marlène Schiappa»

Le présentateur d’On n’est pas couché tient le réseau social et la secrétaire d’État pour responsables du développement de la «pensée unique».

«Twitter a rendu folle une profession à la dérive, qui se tire une balle dans le pied.»

«Nous vivons sous la dictature de Twitter et de Marlène Schiappa».

Pour illustrer son propos, Laurent Ruquier évoque la polémique sur l’esclavage déclenchée par Christine Angot ou sur la mise à pied de Daniel Riolo et Jérôme Rothen de RMC après avoir évoqué les frasques de Neymar.

«Quelques dizaines de signalements au CSA suffisent aujourd’hui à ce qu’une émission soit sanctionnée».

«Aujourd’hui, c’est l’aigreur et la rancœur de ceux qui ne sont plus à l’antenne qui fait des ravages». «On a vu des ex-chroniqueurs d’ONPC, tels qu’Audrey Pulvar et Aymeric Caron, stigmatiser Christine Angot pour sa maladresse, quand personne ne peut pourtant la soupçonner de négationnisme ou de racisme».

Celui qui avait viré le duo Zemmour-Naulleau, qui a fait les beaux jours d’ONPC, les critique néanmoins :

«Qui vient aujourd’hui accuser Angot de racisme? Éric Naulleau. Lequel travaille toujours avec Éric Zemmour. On est vraiment chez les fous, déplore-t-il. Ni l’un ni l’autre ne se sont autocensurés à l’époque, quand Christine Angot et Charles Consigny ont souvent été obligés de mettre le pied sur le frein par peur du ramdam que risquait de provoquer le moindre écart de leur part».

«Ce qui était accepté à l’époque de Zemmour, Naulleau ou Polac ne l’est plus aujourd’hui. Nous avons tout simplement changé d’époque. On ne peut plus rien dire sur quoi que ce soit».

Eric Naulleau dément :

Je n’ai jamais accusé Christine Angot de racisme, mais de connerie et d’imposture, ce que j’avais commencé à faire bien avant qu’elle ne soit chroniqueuse a ONPC.

Et Gilles-William Goldnadel réplique :

“De la part d’un Grand Inquisiteur, excommuniant les hérétiques ex cathedra et refusant les mal pensants , voilà une crainte qui ne manque pas de sel. Qui a vécu par le politiquement correct périra par le politiquement correct .”

Partager cet article

6 commentaires

  1. Les brochets commencent à se manger entre eux.

  2. celui là va se faire virer s’il ose porter la contradiction envers une ministre

  3. Ça nous explique pas le Grand Mystère : qui a payé Ruquier pour mettre Zemmour en chroniqueur pendant plusieurs années, et pourquoi ?

  4. Quand il y a trop de crocodiles dans la marigot, ils finissent par se dévorer entre eux. J’en jouis par avance. Qu’un individu aussi immonde et arrogant que Ruquier se lamente d’être la victime du système qu’il a lui-même contribué à mettre en place m’apparaît comme le comble du bonheur…
    ???????

  5. C’est manifestement le Duo Zemmour Nauleau qui a le plus contribué, au départ, au succès de Ruquier. Ensuite Ruquier s’est appliqué au fil de ses émissions et des années a chier sur Zemmour. Il a été un moteur essentiel de la censure et de l’autocensure ambiante. je souhaite que les retours de bâtons soient tels que l’on en soit débarrassé.

  6. Ce n’est pas mieux, mais cela change un peu de la dictature Ruquier !

Publier une réponse