Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

L’association participant à la rave party en Bretagne perçoit d’importantes subventions de la Ville de Paris

L’association participant à la rave party en Bretagne perçoit d’importantes subventions de la Ville de Paris

En 2019, l’association Techno Plus a reçu, sur proposition de Mme Anne Souyris, adjointe au maire de Paris, chargée de la santé publique, des relations avec l’AP-HP, de la santé environnementale et de la réduction des risques, 80 000 euros pour financer un « drug truck » :

Chaque année cette association touche des milliers d’euros de subventions de Paris, soit près de 200 000 € en 6 ans :

Dans un communiqué du 1er janvier, l’association Techno Plus s’honore d’accompagner la Rave party à Lieuron en Bretagne, où elle mène des actions de santé pour réduire les risques liés au Covid-19.  Mais Techno Plus n’est pas seulement une association d’aide et de prévention. C’est aussi un organisme militant, soutenant des actions illégales. Elle avait ainsi ouvert un espace de consommation de drogues, héroïne comprise, au Teknival de 2013. En 2017, Techno Plus a ouvert à Paris, avec Aides et Asud, un éphémère magasin de vente de drogues.

Tout ceci explique-t-il l’inertie du régime à clore cette rave party ?

Partager cet article

6 commentaires

  1. La réponse à la dernière question et les explications de Dard-malin sont contenues dans le texte…

  2. Apprendre que nous payons de nos impôts la drogue à tous ces camés rois de la défonce est, si j’ose dire, hallucinant. Quelle société ces c…ards de politiques nous préparent avec tous ces adeptes du rail, de la sniffe et de la piquouse au cerveau baigné d’amphétamines ? C’est à ça que nous allons remettre les clés de notre pays demain ?
    Dieu nous vienne en garde !

  3. Rien d’étonnant : les bobos parisiens sont des consommateurs reguliers de psychotropes et autres drogues plus ou moins naturelles : ils votent donc pour ceux qui leur garantisent un accès facile a leur paradis artificiel. Et de fait, ils peuvent constater via cet article que leur argent est bien dépensé.

  4. Drogue,prostitution ne gênent personne

    Mais risquer de transmettre la Covid chez une population non à risque, oui.

    Ils sont fous

  5. C’est un dossier de subvention bidon, octroyé a des parasites. Un parmi des milliers, rien que pour les racailles qui grenouillent autour d’Hidaldingo, et sucent les contribuables Parigots.
    Le contribuable parigot qui vote hidaldingo n’est pas a plaindre, il n’a méme pas le sort qu’il mérite. mais toutes les victimes de leurs saloperies, ici des bretons qui n’ont rien demandé devraient faire un procès a Hidaldingue et réclamer des centaines de milliers d’euros de réparation !
    Tout est faux dans ces dossiers les buts affichés, l’usage réel du fric ,les motivations ….
    Les salauds élus qui soutiennent ces dossiers sont parfaitement au courant !

  6. Voila l etat profond dans toute sa splendeur, le mal à l etat pur sous une apparente légalité.

Publier une réponse