Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

L’assassinat légal des personnes “inutiles” en forte hausse

Aktion_brand4 188 euthanasies ont été réalisées aux Pays-Bas en 2012. En 2017 il y en a eu plus de 7 000, selon une étude, publiée dans le British Medical Journal.

Soit une augmentation de 67% en 5 ans.

Adolf Hitler appelait cela la "mort miséricordieuse". Maintenant on parle d'euthanasie…

Partager cet article

8 commentaires

  1. Le point godwin ne fait pousser des cris d’orfraie que quand ça touche les juifs.

  2. Les nazis utilisaient un mélange de morphine et de scopolamine pour supprimer les handicapés,ce sont exactement les mêmes produits qu’on utilise maintenant pour éliminer les vieux malades inutiles…
    On ne change pas une formule qui gagne!

  3. Qui impose sa vision des choses et exécute l’Autre ? Le plus fort. C’est l’histoire du monde qui reste sourd à la parole du Christ.

  4. Je suis chrétien et je me suis engagé bénévolement des années durant dans la visite aux malades en EHPAD, en service long séjour et en soins paliatifs. A presque chacune de mes visites, j’ai été témoin de maltraitance et j’ai mainte fois entendu des personnes âgées, parfois très croyantes, prier Dieu de mettre fin à leur vie. Mais je n’ai jamais entendu les mouvements chrétiens et aucun aumônier dénoncer les maltraitances. Or la lutte contre l’euthanasie passe obligatoirement par cette dénonciation, ce qui n’est pas fait. Par ailleurs, il ne faut pas tomber dans des comparaisons extrêmes en citant les Juifs. Eux ont marché vers la mort forcés et contraints tandis que l’euthanasie reste un choix guidé malheureusement et souvent par l’indifférence de notre société moderne. Dieu est sans doute bien moins sévère que la plupart des croyants.

  5. le 1er octobre 1939, une lettre d’A. Hitler (datée curieusement du 1er septembre 1939) donne l’autorisation aux médecins «d’accorder une mort miséricordieuse aux malades qui auront été jugés incurables selon une appréciation aussi rigoureuse que possible ». L’opération d’élimination des pensionnaires des hôpitaux et asiles commence sans tarder en octobre 1939. Elle se dissimule sous l’appellation de code «T4 » avec l’ouverture des premières chambres à gaz

  6. Francis : vous dites que l’euthanasie est un “choix guidé” : mais par qui est-il guidé ? J’espère avoir avoir mal compris car c’est horrible de guider quelqu’un pour qu’il demande librement d’être tué !

  7. On cite éternellement d’abord dans ce contexte la Belgique et les Pays Bas…
    Il serait intéressant de remarquer que ce sont précisément ces pays d’Europe où la densité de population est de très loin la plus forte, que l’euthanasie a été d’abord légalisée et, une fois autorisée, s’est développée…mais c’est certainement un “hasard”!

  8. @Gipsy…
    ” Francis : vous dites que l’euthanasie est un “choix guidé” :..”
    L’Union Européenne est aussi un choix guidé!
    Et l’on va…
    tout droit à l’euthanasie des vieilles nations…
    “Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas”
    Hermès Trismégiste

Publier une réponse