Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’armée mexicaine d’Hidalgo

L’armée mexicaine d’Hidalgo

Lu sur le Bulletin d’André Noël :

A peine installée, Anne Hidalgo s’est empressée de nommer pas moins de 37 adjoints, plus que Macron n’a de ministres ! En 2014, au début de son premier mandat, elle en avait 24, à la fin, 27. Cette fois, il lui en a fallu dix de plus ! C’est l’armée mexicaine. Cette pléthore s’explique: ne lui fallait-elle pas récompenser ses soutiens, aux frais du contribuable. Car la fonction n’est ni honorifique ni bénévole, elle est rémunérée près de 3.000 € mensuels, sans compter les avantages afférents à cette affectation pour chacun : cabinet avec de nombreux conseillers, voiture de fonction – le vélo, c’est pour la télé – etc. Mais il fallait trouver une justification pour un nouveau champ d’action ignoré de dame Hidalgo depuis 2014. C’est ainsi que nous notons un adjoint tout simplement « chargé de la Seine ». Mais, le plus étonnant, c’est la mission confiée à l’ancienne porte-parole de la candidate, l’ex-journaliste Audrey Pulvar, qui fut la compagne d’Arnaud Montebourg : spécialiste en gallinacés, elle est adjointe à… l’agriculture, compétence qu’on ne saurait confondre avec celle des jardins et des parcs, confiée à un autre adjoint ! On ne soupçonnait pas, jusque-là, qu’elle avait quelque connaissance en agriculture, étant citadine depuis toujours. On aimerait évidemment connaître le nombre d’agriculteurs à Paris mais c’est sans doute un secret bien gardé… Elle ne croulera certes pas sous la tâche, laquelle, à notre avis, consistera à visiter le salon de l’agriculture ou quelques toits de Paris reverdis par des radis ou autres tomates une fois par an… et encore ! Une provocation au moment où l’on pourchasse les emplois fictifs ?

Partager cet article

7 commentaires

  1. Paris est l’objet d’une authentique malédiction.
    Rappellez vous La Salette !

  2. Et vlan passe moi l”eponge chargée du fiel d’impots en sus.
    Seigneur, comment fait’on quand Cesar vole le peuple , ce vol est’il a lui?

  3. Très bonne question, Chantal.

  4. Et on fait des gorges chaudes sur l’augmentation que Louis Aliot se’serait octroyé en prenant ses fonctions à la mairie de Perpignan ?
    Mais oui, eurêka !
    La duègne hispano-panamaise est écologiste et socialiste.
    Louis Aliot a été élu par le parti-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom.
    Une simple question de positionnement, en quelque sorte…

  5. si les parigots paient ^plus d’impôts qu’ils continuent à voter pour cette gentilhomme( c’est son nom en espagnol) il lui serait plus seyant de s’appeler ladrona: voleuse ou usurpador: pas besoin de traduire, les plus à plaindre sont ceux qui ont voté pour la vraie droite parce qu’il devront supporter Mme Embustera : la menteuse pendant 6 ans

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services