Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

L’antiracisme n’intéresse pas les Français

Comme le montre l'énorme flop pour le film La Marche, qui retrace l'épopée de la marche des Beurs.

Partager cet article

14 commentaires

  1. C’est à ces signes que l’on voit que l’opinion publique change … il y a un vrai printemps des consciences et une grande bouffée d’oxygène et d’indépendance contre le “politiquement correct” .

  2. Heureusement que ces films sont subventionnés pour qu’ils puissent exister. Malheureusement, leur promotion est surtout assurée par des journaux à fort tirage, mais pas lus, parce que eux aussi subventionnés…

  3. (suite) Est-ce que bientôt les manifestants de Melanchon et autre comparses seront aussi des acteurs subventionnés ?

  4. et dire qu’il y a quand même 100 000 personnes qui sont allés voir cette merde!!

  5. Les gens bons “beurs” ne se font plus avoir par les politiques et les médias alignés ! Ils ont compris par qui Al Jazeera avait été créé. Qui était derrière les barbus ! Qui envoyait se faire tuer en Syrie ! Et qui va essayer de mettre chrétiens et musulmans dos à dos :
    http://www.youtube.com/watch?v=Y7DHbydFfWk

  6. Il reste l’argent des contribuables pour renflouer le budget du film … et permettre d’en réaliser d’autres du même style (déclaration rapportée(?) d’un militant de SOS racisme)

  7. le même article relève l’échec complet aussi du film de Polanski.
    seconde occasion de boire du champ !

  8. La propagande antiraciste est périmée avec des relents de rabachages stériles ,mais la moraline de l’imposture a besoin de cette béquille pour continuer à trahir le peuple francais en se donnant bonne conscience à moindres frais .
    En déversant quelques millions dans la poches d’arrivistes basanés ,pour continuer à cracher sur les francais de souche ,les gros rupins misent donc sur la corruption par le pognon pour continuer le repertoire habituel antiraciste qui sert à occuper le terrain
    et ne plus laisser d’espace politique pour laisser s’exprimer les revendications des classes moyennes et ouvrières ,
    toutes lèsées par la préférence étrangère discrimitoire et usurpatrice de tous les postes attribués à l’occupation étrangère au seul détriment des francais d’origine chrétienne à qui on vole ainsi le territoire national en plus de son territoire politique et économique escroqué ostentatoirement sous prétexte de mondialisme , sionisme et antiracisme .

  9. Au passage, quelques réflexions à propos de celui qui cartonne, Hunger Games :
    => Un monde technocratique imbibé de médias. Les flics robocops ultra-violents appelés “pacificateurs”. Un pouvoir genre “totalitaire soft-power”, manipulant la réalité, essayant de récupérer les opposants. Les amuseurs publics aux ordres, etc…
    Plein de parallèles possibles entre cette fiction et l’actualité.

  10. Oui parce qu’ils ne sont pas racistes justement alors forcément ils ne se sentent pas concernés…

  11. Ils nous soûlent avec leur racisme/antiracisme à toutes les sauces, comme unique explication de tous les malheurs et comme clé unique de toutes les solutions. La monomanie de la classe politico-médiatique mériterait d’être caricaturée par un nouveau Molière dans un nouveau “malade imaginaire”: “le poumon, encore le poumon, le poumon vous dis-je ! Tout est la faute du poumon”.
    La semaine “Mandela” à laquelle nous ne pouvons pas échapper n’est pas très objective: elle se garde bien de décrire l’état actuel réel de l’Afrique du Sud qui n’est pas brillant (criminalité record, dégradation des investissements, économie en panne). Le débat “racisme/antiracisme” ne suffit pas à construire une société !

  12. Et c’est tant mieux !

  13. Ce n’est pas un film mais un outil de propagande.

  14. Comme quoi la formidable promo pour ce film n a pas suffit.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services