Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’antiracisme maladif d’Alain Juppé le classe à gauche

Lu dans Minute, à propos de celui qui se voit déjà candidat à la présidentielle de 2012 :

"Quand Eric Zemmour assure qu’Alain Juppé «se positionne au centre, voire au centre gauche», il ne galèje pas. Il est même un peu en deçà de la réalité. Celui qui fut l’épouvantail de la gauche en a épousé toutes les causes. Sincèrement? Hélas oui. Comme si celui qui, à la présidentielle de 1969, avait voté pour Alain Krivine, renouait, l’âge venant, avec ses amours de jeunesse, avec ces idées qui ont triomphé sans lui et malgré lui, et dont, par son élection, il pourrait parachever la victoire en assurant le triomphe de la seule et unique chose qui reste à la gauche – mais qui tue la France: l’antiracisme.

Grâce à Juppé ou à cause de Juppé, Bordeaux est devenue la première grande ville de France à signer un partenariat avec la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde). Grâce à Juppé ou à cause de Juppé, les islamiques radicaux dont Tareq Oubrou, la figure montante des imams de France qui exerce à Bordeaux, sont considérés dans sa ville à l’égal des autres cultes, et même un peu mieux. Grâce à Juppé ou à cause de Juppé, la « mémoire de l’esclavage » est devenue un passage commémoratif et repentant obligé sur les bords de la Garonne, Juppé étant allé jusqu’à déclarer, dans un récent entretien à « Bordeaux Magazine », que Bordeaux est « une ville africaine à de nombreux égards ». En janvier 2008, lors de ses voeux aux Bordelais, Alain Juppé avait lancé l’idée d’une « Journée nationale des naturalisés ». Une journée dont le but serait de permettre à ceux-ci (de l’ordre 100000 à 150000 par an) de « se sentir français », ce qui voulait donc dire qu’on fait français des gens… qui n’ont pas le « sentiment » de l’être !"

Partager cet article

4 commentaires

  1. Grande intelligence!
    Mais intelligence pervertie!
    Ceci dit penser qu’il puisse être un jour président de la république, quel imbécile!
    Il devrait revoir la doctrine de l’Eglise sur l’orgueil!

  2. Que les gens de droite et de gauche soient interchangeables n’est plus une révélation !

  3. Quelle pitié d’avoir redonné son lustre à cette belle ville de Bordeaux pour la brader ensuite à des étrangers!

  4. « la « mémoire de l’esclavage » est devenue un passage commémoratif et repentant obligé sur les bords de la Garonne »
    Dont une place majeure accordée à la traite négrière arabo-musulmane?
    En France (mais peut-être pas à Bordeaux?) il en est peu et rarement question; pourtant
    -elle porte sur une période actuellement bien plus importante que le « commerce triangulaire »
    -elle a déjà produit bien plus d’esclaves que le « commerce triangulaire »
    -elle perdure encore
    Ne pas en parler relève du négationisme, en bon français.

Publier une réponse