Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Pays : Angleterre

L’Angleterre impose de force l’avortement en Irlande du Nord

L’Angleterre impose de force l’avortement en Irlande du Nord

La chambre des lords a très largement adopté, par 355 voix contre 77, les « règlements » par lesquels les députés britanniques ont imposé l’avortement en Irlande du Nord. Et cela malgré le vote de l’Assemblée d’Irlande du Nord, qui les a rejetées le 2 juin.

La baronne Nuala O’Loan, qui mène le combat contre cette réglementation depuis le début, a présenté un amendement qui la rejette, au motif que

  • les élus d’Irlande du Nord l’ont rejeté,
  • un sondage a montré que 79% des habitants étaient contre,
  • plus de 18.000 Nord-Irlandais viennent de signer une lettre aux lords et aux députés pour leur demander de ne pas approuver ce règlement.

Son amendement a été rejeté par 388 voix contre 112.

Le baron Alton a souligné que le « débat » avant le vote avait été une parodie de démocratie : chaque intervenant avait droit à une minute : 18 contre, 20 pour. Et les dirigeants des partis avaient un temps additionnel pour se manifester en faveur de l’avortement, tandis que les trois pairs d’Irlande du Nord n’eurent pas la parole

Lord Willie McCrea, faisant allusion aux discours du gouvernement pendant l’épidémie de covid-19, a remarqué :

« Chaque jour nous avons entendu une homélie de ministres nous disant combien il est important de sauver des vies, pourtant rien que l’an dernier près de 210.000 enfants ont été perdus à cause de l’avortement » en Angleterre et au Pays de Galles.

Le texte va être (re)voté demain par la chambre des Communes.

Partager cet article

4 commentaires

  1. Peut-être que la solution serait que l’Irlande du Nord rejoigne sa patrie, l’Irlande et quitte le Royaume-Uni ?

    Tout cela se faisant bien sûr par référendum.

    Ensuite, on demanderait aux Irlandais s’ils veulent rester dans l’UE ou pas.

    Et, ultime étape, ayant enfin dit NON à l’UE, s’ils veulent coopérer avec le Royaume-Uni tout en restant indépendants.

    Non, je sais, c’est impossible, c’était juste pour faire avancer le Schmilblick…

  2. Bonjour Meltoisan. Malheureusement en Irlande l’avortement est légalisé. Bien à vous.

  3. Mon amie Irlandaise Mary de Belfast me dit : J’ai lu l’article et c’est la réalité. Ce qu’ils ne disent pas c’est que pendant ce temps là nous étions sans gouvernement, donc par défaut nous étions sous les lois britanniques et voilà le résultat catastrophique. Pendant trois ans jusqu’en janvier 2020 Il y avait une impasse politique entre l’extrême droite et extrême gauche.

  4. Quelqu’un peut il me citer un seul exemple de respect des avis de la majorité des populations de l’UE, que ce soit par référendum ou par sondage depuis au moins 20 ans (à l’exception notable du Brexit) ?
    “Dictature idéale car elle a toutes les apparences de la démocratie” disait Aldous Huxley dans le Meilleurs des Mondes.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services