L'ânerie du jour, c'est dans Libé

L
Vu ici.
En fait, Libération doit être coincé au Moyen-Age : en 1268, le conclave a duré 33 mois avant de finalement élire le pape Grégoire X.
Pour forcer les cardinaux à s’entendre, les résidants de Viterbe, dans
le nord de l’Italie, ont arraché le toit de l’édifice où les prélats
résidaient et leur ont imposé un régime de pain et d’eau. Pour éviter
que cela ne se reproduise, Grégoire X a décrété en 1274 que les
cardinaux n’auraient droit qu’à un repas quotidien si le conclave durait
plus de trois jours et qu’à du pain, de l’eau et du vin s’il se
prolongeait au-delà de huit jours. Cette mesure n'existe plus.

22 réflexions au sujet de « L'ânerie du jour, c'est dans Libé »

  1. John Fox

    Ce n’est pas grave: ce qui est important pour Libé, c’est de montrer à quel point l’Église catholiques est arriérée, barbare et dépassée. De toutes manières, la plupart des lecteurs de Libé n’iront pas se renseigner plus que ça, et se contenteront d’un rictus moqueur envers l’Église…

  2. Olivier Saumur

    Ceci dit, des conclaves de moins de 8 jours, si je ne m’abuse, il n’y en a pas eu beaucoup avant Pie XI.
    Donc des cardinaux au pain sec et à l’eau pendant quelques dizaines de jours, ça a dû exister. Du temps de Libé 😉

  3. zorro

    Finalement rien de neuf sous le soleil … Et puis les connaissant, fallait-il en attendre autre chose ? Suis pas sûr … Laissons-les à leurs fantasmes ces misérables petits êtres. Mesdames/messieurs les “journalistes”, votre petitesse d’esprit n’a d’égale que votre sectarisme.

  4. jejomau

    C’est vrai que ces journaleux sont profondément… Comment dire… bêtes. Je crois qu’il n’y a pas d’autres mots. A moins que ce soit des robots qui écrivent ceci ?
    Des années d’études pour sortir des c……. pareilles, c’est assez stupéfiant. Et quand on pense que les politiciens les craignent ???????????????
    Hallucinant, proprement hallucinant…

  5. Robert Marchenoir

    C’est typique du journalisme modernoeud : typographie élégante, mise en page flatteuse, et contenu ramassé dans je ne sais quelle poubelle du Net.
    Faut-il être stupide pour croire une seule seconde qu’une telle chose puisse être vraie de nos jours !
    Et si on y croit, est-ce tellement difficile de vérifier ?

  6. Pitch

    Le Salon Beige fait aussi des erreurs 🙂
    Viterbe n’est absolument pas “dans le nord de l’Italie”, mais bien dans le Latium (la même région que Rome), quelques dizaines de km au nord de la cité du Vatican.

  7. Oktavius

    A l’école de journalisme, pas plus qu’ailleurs, on ne leur apprend à rechercher des infos sur l’Internet…Mes étudiants en BTS recherchent sur Wikipédia des infos sur leur entreprise avant même d’être allé consulter le site de celle-ci !

  8. C.B.

    Wikipedia-France affirmant (sans aucune discussion) l’histoire du conclave au pain et à l’eau, comment vouliez-vous que Libération puisse se faire une idée différente!
    (Benoît-et-moi l’avait aussi relayée en 2009: http://benoit-et-moi.fr/2009/0455009c6e0dcad11/0455009c7f0b6bc01.html )
    Wikipedia-Italie est (évidemment?) plus précis, qui présente cette ville comme “cité des Papes”; on y retrouve non seulement le régime alimentaire drastique, mais aussi le démontage du toit de la salle où les cardinaux étaient enfermés à clef! Dans le genre expéditif et médiéval, Libé n’est pas allé aux meilleures sources.
    Dans le billet de M.J., au lieu de “Viterbe, dans le nord de l’Italie” lire “Viterbe, au nord-ouest de Rome”.
    Qui n’a jamais laissé une coquille dans un manuscrit?
    Merci aux trois mousquetaires (donc aux quatrièmes invisibles qui proposent des articles complémentaires) du Salon pour toute l’information si diverse et roborative qu’ils nous procurent: nous, nous ne sommes pas du tout au pain et à l’eau, même en ce temps de Carême!

Laisser un commentaire