L’ancien président de SOS-Racisme au gouvernement ?

B Malek Boutih, ancien secrétaire national du PS, devrait devenir, à l'occasion d'un prochain remaniement, le nouveau visage de l'«ouverture». Il ne serait pas ministre ni secrétaire d'État, mais délégué interministériel chargé d'une mission. Le périmètre de ses attributions serait calibré pour inclure les trois dimensions de la «diversité» telle que Nicolas Sarkozy la conçoit : ethnique, sociale et géographique.

Michel Janva

Addendum : l'intéressé a démenti.

7 réflexions au sujet de « L’ancien président de SOS-Racisme au gouvernement ? »

  1. VdR

    Et à propos de diversité, entendais-je à la radio, notre président souhaiterait que les grandes écoles comprennent 30% de boursiers pour, est-il dit, favoriser l’intégration des minorités visibles.
    De là à comprendre qu’un boursier est forcément d’une “minorité”, voire que les autres sont des nantis, il n’y a qu’un pas…

  2. LOUIS 14

    La photo de malek a été prise au poste ou après une soirée arrosée rue de solférino?
    Ce qui est super avec Sarko c’est que ceux qui ont voté pour lui sont trahis tous les jours que Dieu fait et en redemandent à chaque fois..
    On a les dirigeants que l’on mérite…

  3. Marie

    Sarko marche sur la tête !!!!!
    SOS racisme au gouvernement !
    entre la casse de la famille : travail le dimanche, malus pour grande voiture des familles nombreuse, retrait d’un an de bénéfice de retraite pour les mères de famille qui ont élévés plusieurs enfants (j’en ai 4 donc perte de 4 années de cotisations et ce à 58 ans donc non recasable sur le marché du travail et pourtant je cherche !!!)
    dégoutée je retourne au FN !! (et j’emmene toute ma grande famille avec moi !!)
    Marie

Laisser un commentaire