L'ancien condamné Harlem Désir fait la morale à Jérôme Cahuzac

Harlem Désir, Premier secrétaire du Parti socialiste, déclare :

"Par
ses actes d'une extrême gravité, incompatibles avec les exigences de la
vie politique et des mandats publics
, la possession de compte à
l'étranger pour frauder le fisc abritant des centaines de milliers
d'euros, et par ses mensonges intolérables vis à vis du président de la
République, de la représentation nationale et des Français, Jérôme
Cahuzac s'est exclu de fait du Parti Socialiste
. Il n'en sera désormais
plus membre. Je lui demande, également, de tirer toutes les conclusions
de ses agissements en renonçant à ses mandats électifs."

Harlem Désir est gonflé : de novembre 1986 à octobre 1987, il a occupé la présidence de SOS Racisme tout en étant salarié par l'« Association régionale pour la formation et l'éducation des migrants », percevant pour cet emploi fictif, un salaire mensuel net de 8 900 francs. Il a été condamné le 17 décembre 1998, à 18 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d'amende pour recel d'abus de biens sociaux.

37 réflexions au sujet de « L'ancien condamné Harlem Désir fait la morale à Jérôme Cahuzac »

  1. Marino

    I>Télé Marine Le Pen ce matin
    Les aveux de Jérôme Cahuzac et les dernières révélations de l’affaire laissent penser que le gouvernement et l’Elysée savaient depuis plusieurs semaines que l’ancien ministre du Budget mentait, qu’il avait commis des faits hautement répréhensibles, et qu’il avait utilisé les services de son administration pour couvrir ses agissements. Il est inenvisageable que les plus hautes autorités de l’Etat n’aient pas eu connaissance de ces éléments.
    Le président de la République et l’ensemble du gouvernement ont donc rompu le pacte de confiance censé les lier aux Français ; ils ont en cela commis une faute morale et politique de premier ordre.
    L’onde de choc de cette affaire est aujourd’hui telle qu’elle entache la légitimité de ceux qui nous gouvernent.
    Elle est l’affaire de trop puisqu’elle continue la liste vertigineuse des responsables UMP et PS impliqués ou condamnés dans des affaires de plus en plus graves, et dont la dernière actualité a été la condamnation de Jacques Chirac et la mise en examen de Nicolas Sarkozy. Des affaires qui démontrent l’incroyable niveau de corruption dans notre pays.
    Dans ces conditions, Marine Le Pen appelle à la démission du gouvernement et à la dissolution de l’Assemblée Nationale. Il n’y a en effet désormais pas d’autre solution, pour retrouver un exercice serein et moral du pouvoir, pour retisser un rapport de confiance avec les Français, que de recourir au suffrage populaire. Le peuple doit maintenant avoir le dernier mot.
    Et elle ajoute dans la liste, le premier secrétaire du PS Harlem Désir

  2. G

    Je n’aime pas la tournure prise par cet événement.
    Les socialistes font la chasse à l’homme au sein de leur parti. Cahuzac endosse tous les “pêchés” commis par la classe politique.
    Mais quelqu’un comme Harlem Désir – Ô quelle indécence ! – devrait être le premier… à se taire et à faire profil bas.
    Car, lui non plus, ne devrait pas diriger le P.S.

  3. VQE

    Internet (Wikipédia en l’espèce) est impitoyable.
    “…Harlem Désir aurait également bénéficié d’une amnistie de François Mitterrand concernant une dette de 80 000 francs au Trésor public, relative à des amendes de stationnement (décision de justice du 9 mai 1992) alors qu’il était président de SOS Racisme…”
    Une raison de plus pour qu’il se TAISE !!!

  4. Luc

    Dans les promesses non tenues par Hollande, on peut y ajouter celle où il promettait solennellement : « Je n’aurai pas autour de moi à l’Elysée des personnes jugées et condamnées…« Je dis la règle que je ferai respecter. Vous pourrez me rappeler cette déclaration si je venais à y manquer. »
    Bien que l’organigramme mis à disposition du public sur le site Internet de l’Elysée ne mentionne pas son nom, André Loncle fait partie du personnel de la présidence de la République. Il est chef du service audiovisuel de la présidence de la République et dispose d’un bureau à l’Elysée ainsi que d’un secrétariat.
    Or André Loncle a été « jugé et condamné »: à trois ans de prison dont six mois fermes, assortis d’une mise à l’épreuve de trois ans. Pour complicité de trafic de stupéfiants et usage illicite de ces mêmes stupéfiants (héroïne).

  5. bourgeon

    ex-militante du parti socialiste auquel je croyais vraiment … quelle déception pour les socialistes qui avaient mis tant d’espoir dans ce gouvernement. En ce qui me concerne, la nomination de Monsieur HARLEM DESIR promu à la tête du parti socialiste m’a complètement écoeurée … quand je pense aux paroles de François Hollande disant qu’il ne se serait pas entouré de personnes ayant eu affaire à la justice ! et que ce Monsieur DESIR ose la ramener à propos de Jérome Cahuzac c’est scandaleux ! qu’il s’applique ses propres paroles et qu’il démissionne !

Laisser un commentaire