Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre

L’ancien commissaire général des Scouts de France favorable au gender

Dominique Bénard, commissaire général des SdF de 1977 à 1983 et directeur du Bureau Européen du Scoutisme de 1990 à 2000, s'indigne du limogeage, dans le mouvement scout américain, d'une mère lesbienne, responsable d'une troupe scoute. Après quelques clichés sur l'homosexualité ("Les jeunes, garçons et filles, découvrent leur orientation sexuelle à l’adolescence", "position médiévale") il ajoute en commentaire :

D "Il faut bien comprendre que derrière la position des BSA [Boy Scouts of America, le mouvement scout américain, NDMJ] il y a la religion, sous sa forme la plus conservatrice et stupide, c’est-à-dire les mormons et les protestants fondamentalistes. Les évêques catholiques français suivent la même pente, ils viennent de protester contre un nouveau programme d’éducation sexuelle introduit dans les lycées qui ose dire qu’à côté du sexe biologique, il y a le genre, c’est à dire une construction sociale et psychologique de ce que c’est qu’être un homme et une femme dans la société. Ils craignent que cette approche amène les jeunes à penser qu’il faut respecter toutes les orientations sexuelles. Pourtant c’est bien l’objectif ce tout éducateur moderne devrait suivre…"

Partager cet article

14 commentaires

  1. A noter que c’est sous son mandat que la guerre contre les Scouts d’Europe a été sans doute la plus féroce !
    Son successeur était d’une autre trempe : il détonnait trop, il en a fait les frais…
    « Robert Wettstein, ingénieur au Gaz de France.(…]
    Luttant contre le « laisser aller », il renforce l’idée que la formation est obligatoire pour les maîtrises à travers des stages de qualité STIP et STAP permettant l’obtention du BAFA, crée les CRAFTS, centres régionaux d’activité et de formation technique scoute. C’est également sous son mandat que le port de l’uniforme généralisé, foulard compris, revint de façon assumée. […]
    Premier commissaire général venant du monde de l’entreprise, il est amusant de noter que ses prédécesseurs, reflétant les courants de leur époque, furent tout d’abord des militaires de la fondation du mouvement jusqu’à l’après guerre, puis une succession de personnalités issues du monde de l’éducation. Robert Wettstein apportant les savoir faire et méthodes de l’entreprise […]
    Il s’entoure de fortes personnalités qui chacun développeront leurs branches en structurant leurs pédagogies, organisant de grands évènements et en menant des campagnes de formations de chefs indispensables pour la mise en place d’un scoutisme de grande qualité renouant avec l’esprit des fondateurs du scoutisme.
    […] Il a également essayé de se rapprocher des Scouts d’Europe et des Scouts Unitaires de France avec l’aide de Monseigneur Cornet, évéque du Puy […]
    Le fait qu’il n’aurait pas été éclaireur dans sa jeunesse aurait joué un rôle dans la campagne d’opinion contre lui mais la personnalité de cet « ingénieur » peu porté selon ses détracteurs vers la réflexion pédagogique détonait auprès des autres membres du national. Visionnaire, porteur de projet, organisateur… » http://fr.scoutwiki.org/Robert_Wettstein
    RIP

  2. Il y a longtemps que je voulais renvoyer mon insigne des Scouts de France !
    Je ne savais pas à quel point j’avais raison.

  3. Hélas conforme au « scoutisme » actuel majoritaire chez les SDF. (Sans Dogmes Fixes… en recherche…d’une reconnaissance de ce monde.

  4. déjà que c’est mixte…

  5. Non Lama12 !
    Moi aussi je découvre que j’ai été Scout de France sous la présidence de ce « monsieur ». Heureusement j’ai été préservé de ses turpitudes, et même si je n’ai plus souvenir d’avoir fait ma promesse (à l’époque ça devait passer pour trop conservateur, stupide et médiéval), dans ma tête, oui je l’ai faite, et je reste fier d’être scout pour toujours.
    Ces hommes passeront ; l’idéal du scoutisme non !

  6. Pendant de nombreuses années j’ai
    été « Guide de France ». J’ai fait ma Promesse, j’ai fait chaque année le « Camp des Guides de France ».En cette période là , bien évidemment, il n’y avait pas la mixité !….Et depuis tout s’est dégradé, il n’y a qu’à entendre les propos de ce Monsieur ANCIEN CHEF SCOUT !!!!Mais je crois réver !…Qu’elle horreur ! quelle ignominie !Oui, Monsieur vos propos sont désespérant !…Comment avez-vous pu descendre si bas ? Je vois en vous un homme aigri, refoulé, un homme qui ne sait plus où il en est!…Ressaissez-vous et faites des excuses publique.
    Une petite précision pour démontrer l’orientation lamentable des Scouts …de France : ILS NE SAVENT MEME PLUS LA « PRIERE SCOUTE
     » qui est une pûre merveille.
    En lisant votre article inqualifiable j’ai pleuré, pleuré des larmes amères.
    Que le Seigneur que vous outragez vous pardonne cette faute d’une extrème gravité.
    Tout se paye, dans ce monde ou dans l’autre. Le ciel éternel en DIEU existe mais également l’Enfer éternel!…

  7. Dans le même « esprit », l’aumônier SGDF de Dijon qui organise des « cafés scouts » ; le dernier, le 31 mai « comment réussir sa vie » avec un prof de philo…dans un bar « gay friendly répertorié comme tel dans tous les bons guides !
    http://www.gayvox.fr/guide-gay-lesbienne/view/6389/lannexe-dijon.html
    …Il n’y a pas d’autres endroits à Dijon…

  8. Encore l’hypocrisie des pro gay. Toujours malheureux, quand on leur coupe l’accès aux enfants.
    Si le mouvement scout américain a renvoyé les homosexuels de ses structures, c’est parce que le scandale pédophile du diocèse de Boston a indiqué les actes pédophiles étaient à 95% de nature homosexuelle.
    Selon l’analyse des chiffres de ce procès qui a couté des centaines de millions de dollars à l’Eglise américaine, avoir des homosexuels parmi ses employés dans des structures dédiées à l’enfance et à l’adolescence multiplie par quasiment 20 le risque d’agression pédophile.

  9. Pourquoi ne pas imaginer un camp scouts avec des homos ? Pourquoi un chef (majeur) ne pourrait-t-il pas vivre une belle histoire d’Amour estivale avec un « Cul de Pat ». Au salon Beige vous êtes des ringards.
    Ce Monsieur ne serait-il pas un peu pédophile sur les bords ? Je n’accuse pas je pose une question. Ca fait peur ! Combien de famille ont confié la formation de leurs enfants à de tel déglingué. Heureusement ce triste sire est à la retraite, mais combien d’individus partageant ses principes éducatifs a-t-il placé au sein des SDF ?
    En attendant Bénard devra se faire ceinture (pardon je tenais à le placer celui là).

  10. A la retraite officiellement, mais actif au sein du think-tank où il a publié ce billet !

  11. A propos de l’insigne des scouts de France:
    – « Le Lys et la Croix » de Claude Peignot en 1949 pour la fête de groupe du groupe St Louis [Lycée Janson de Sailly à Paris]:
    « Lys aux trois pétales qui veulent dire Foi,Sagesse et Chevalerie,
    Lys comme tu fais bien de t’attacher à la Croix,d’y puiser sève et substance…
    Croix potencée, croix de nos pères croisés.
    Croix comme tu as besoin de cette terre des Lys pour surgir et pour rayonner…
    Royaume des Lys, il y a en toi trop d’exigences d’amour et de liberté
    pour que tu puisses, en ce monde,connaître le bonheur et la paix…
    Les Lys de France ont pris la Croix, et le plus pur d’entre eux s’est étendu sur Elle…
    Le Lys s’est couché sur la Croix. »
    – Création des Scouts Unitaires de France « Les scouts de France les autorisent à reprendre l’insigne qu’ils ont abandonné: La croix de Jérusalem marquée d’une fleur de lys »
    Extraits de « 85 ans de scoutisme au Groupe Saint-Louis 1916-2001 »

  12. Je confirme avoir lu que, à l’échelle des USA, pays où on a le plus de recul sur la crise pédophiles car les affaires sont sorties plus tôt, 70% des victimes étaient des garçons.
    Pdc

  13. Il y a encore les Scouts de Riaumont, je crois les seuls vrais Scouts en France.
    S’il y en a d’autres, je leur demande pardon.

  14. Etant mis en cause dans cet article, je tiens à préciser que ma position n’implique en rien les Scouts et Guides de France que j’ai quittés il y a près de trente ans. Je souhaite que cette précision soit portée à la connaissance de vos lecteurs. Je ne suis pas un porte-parole des Scouts et Guides de France et ces derniers ne sont en rien impliqués dans mes propos.
    [Et réservez le qualificatif « intégriste » à vous-même si cela vous chante, mais ce n’est pas la même de qualifier ainsi le Salon Beige. MJ]

Publier une réponse