Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

L’amour du drapeau…

Jean Garrigues, professeur d’histoire contemporaine à l’université d’Orléans, est interrogé sur BFM à propos du drapeau que les Français ne sortent que pour les rencontres sportives :

"Si on compare avec les Américains qui, eux, sortent et exhibent leurs drapeaux devant leurs maisons de manière très régulière, cela reste quelque chose de très rare en France".

"C’est un symbole patriotique qui est devenu assez tabou dans la société française". "Le drapeau tricolore est un symbole qui date de la Révolution française. C’est un symbole d’émancipation, qui est devenu un symbole de la République, un système qui est le socle de notre vivre ensemble. Derrière ça, il y a d’abord quelque chose d’émancipateur. Mais avec l’identification du drapeau français avec les guerres de décolonisation, en Algérie et en Indochine, ce drapeau a été assimilé à l’oppresseur, à quelque chose qui relève du répressif".

"En abandonnant en partie de ces symboles, la gauche a laissé le terrain libre à l’extrême droite. On voit bien à quel point le Front national a beaucoup utilisé ces trois couleurs. C’était même quasiment le logo du parti. L’aspect répulsif a été renforcé par cette appropriation de l’extrême droite. Il y a énormément de réticence dans la culture française par rapport aux symboles patriotiques, qui sont assimilés à du nationalisme".

Selon l’historien, le "tabou est en train d’être levé", "à la faveur du contexte des attentats: il y a un sentiment d’unité patriotique d’un pays qui est en situation de guerre face au terrorisme, donc c’est redevenu possible".

"Cette fois on est dans le ludique sans connotation belliqueuse, ça n’est que du positif. Cela ne relève pas de l’ultranationalisme, mais simplement de l’attachement au vivre-ensemble. Dans le discours des Pogba, des Griezmann, des Mbappé, il y a d’ailleurs une référence au patriotisme qui était moins forte en 98. Sans doute qu’à l’époque on en avait moins besoin, on n’était pas dans cette période de tension communautaire… Ce n’est pas pour autant que la victoire à la Coupe du monde va d’un coup de baguette magique réaliser l’unité d’une société qui reste très fragmentée. Sur le plan de l’attachement ostensible à ces symboles, je ne me fais pas trop d’illusions".

En effet :

37384716_1617738571681890_3282454753405042688_n

Partager cet article

17 commentaires

  1. Mon Dieu, envoyez-nous un Poutine pour rééduquer virilement ce pays de crevards et lui inculquer les vraies valeurs à grands coups de pied au c..

  2. Obama le caricaturiste !
    « Regardez l’équipe de France qui vient de remporter la Coupe du monde… Tous ces mecs ne ressemblent pas, selon moi, à des Gaulois. Mais ils sont Français, ils sont Français » Barack OBAMA, Johannesburg, 17 juillet 2018.
    ——————-
    À part le « de quoi j’me mêle » qui nous vient à l’esprit, il commet quelques erreurs, à moins que ce ne soit des mensonges :
    Si en France, les anciens habitants étaient des Gaulois, en Afrique du Sud, ils étaient noirs ! Donc, il aurait dû dire : « Regardez ces gens qui ont construit toutes ces fermes, ces villes et développé l’Afrique du Sud,… Tous ces mecs ne ressemblent pas, selon moi, à des bantous. Mais ils sont Sud-Africains, ils sont Sud-Africains » et s’en tenir là !
    Puis, il aurait dû ajouter que des sud-africains blancs (environ 8% de la population), de plus en plus nombreux, menacés, spoliés, soucieux de leur famille, quittent l’Afrique du Sud et vont s’établir en Russie où ils sont accueillis à bras ouverts.
    Le modèle qu’il aurait dû prendre n’est pas la France mais les USA, son pays, … enfin, je crois. Si en France, les anciens habitants étaient des Gaulois, aux USA, ils étaient dits indiens !
    Son discours aurait pu être : « Regardez ces gens, ces Indiens d’Amérique, qui ont construit cette culture respectueuse de leur territoire ancestral que nous avons pollué et saccagé. N’oublions jamais que notre pays s’est construit sur un génocide auquel des blancs et des noirs ont collaboré. Mais ceux qui subsistent son Américains, ils sont Américains » et s’en tenir là !
    ————————–
    “Just ask the French football team that just won the World Cup… Not all of those folks looked like Gauls to me. But they’re French! They’re French,” Obama says on looking past race to embrace our common humanity
    http://www.lefigaro.fr/international/2018/07/17/01003-20180717ARTFIG00277-obama-salue-la-diversite-de-l-equipe-de-france.php
    —————————————-

  3. Sur un champ de bataille, quand le drapeau tombe à terre, c’est un honneur de se précipiter pour le ramasser…

  4. De quand date la photo? Où a-t-elle été prise? Indépendamment du mépris dont elle témoigne envers la France et ce symbole, quel gaspillage. La France est donc un pays riche, où personne n’a faim et où chacun peut jeter l’argent par les fenêtres…

  5. Si j’ai bien compris ce professeur” nous assistons à une mutation sociétale du patriotisme glissant du “belliciste” au “ludique”.
    “Autrefois” un patriote, c’était quelqu’un qui glorifiait et s’identifiait par là à ceux qui risquaient leur peau se retrouvant en face des balles, pour défendre leur pays, au service du peuple…
    Aujourd’hui un “patriote” ce serait quelqu’un qui glorifierait, et s’identifierait par là, à ceux qui risquent de devenir milliardaires en étant face aux baballes pour défendre leur carrière en utilisant le peuple au service de leur popularité…
    Je ne suis pas sûr que cela soit un schéma ni très attractif, ni très convaincant pour l’indigène mélano-déficient…
    Et je suis encore moins sûr que cette mutation soit porteuse de “valeurs” constructives au niveau d’un pays.
    La gloire médiatique est aussi fragile que son support favori: le papier…

  6. Bien dit, Eloi !
    Combien de ces “patriotes” qui agitent leur drapeau et se font peindre les trois couleurs sur la peau sont-ils prêts à verse leur sang pour la France ?
    Sans aller jusque là, combien de ces Français sont-ils prêts à donner un peu de leur sang alors qu’il y a pénurie et que le centre de transfusion sanguine doit aller en mendier sur les plages auprès des vacanciers et des touristes ?

  7. Le problème, c’est que ce drapeau à été créé dans la haine de la vieille France. La haine du Roi et de l’Église catholique. Tout comme la Marseillaise, au texte lamentable.
    C’est pourquoi j’ai du mal avec ce drapeau et l’hymne national.

  8. A la différence du 1 er Mai lors du défilé du FN ,on ne trouve AUCUN drapeau Français à terre à l’issue du cortège .
    Les gens les ramènent précautionneusement à la maison .
    Alors ,les vrais patriotes c’est qui ?
    Sans vouloir excusez tous ces jeunes et moins jeunes qui ont jeté au sol le drapeau Français, ,ceci est en très grande partie “le résultat voulu et savamment orchestré DU LAVAGE DE CERVEAU des jeunes générations par le système , totalement accepté et relayé par les dirigeants de la France depuis 40 ans.
    IL FAUT DETRUIRE LA FRANCE
    Le maître mot lancé depuis 250 ans !!!!
    Devinez par qui ????
    https://lesmoutonsenrages.fr/2016/09/04/objectif-tuer-la-france-comment-et-pourquoi/

  9. Je crains qu’il en aille de même avec la Légion d’Honneur !
    À moins qu’ils ne la confient à leurs enfants pré-ados pour jouer avec… Ça fera très chic aux « Gay Games ».

  10. Jamais de la vie je ne donnerai une goutte de mon sang pour ce drapeau ignoble.
    Vive Dieu ! Vive le Roy !

  11. J’ai vu ces “supporteurs” se balader avec un drapeau dont les couleurs n’étaient pas conformes. Je l’ai fait remarquer que le bleu n’était pas réglementaire puisqu’il était bleu ciel et non bleu roi.
    Sa réponse : “C’est quoi çà ?”

  12. correction : “leur bleu” et non “le bleu”. Merci

  13. Pour moi le vrai drapeau français est avec un Sacré-Coeur. C’est d’ailleurs celui que j’ai mis à ma fenêtre.

  14. Le patriotisme façon kleenex.

  15. C.B., la photo date du 16 juillet.

  16. A comparer avec l’attitude de ce présentateur météo noir américain qui, s’apercevant qu’une bannière étoilée est à terre, après le passage de l’ouragan Harvey, interrompt son propos pour le sauver :
    https://www.youtube.com/watch?v=9JMgf5DSmNI

  17. Ce drapeau tricolore est à sa place , comme sur la photo , à l instar du regime qu il represente, par terre . Perso, j ai mis le drapeau royaliste, ça a plus de gueule et il ne sera jamais plus à terre comme il le fut le jour de l assassinat du doux roi Louis XVI . C est arrivé, honte aux loges et à cette révolution dite française .
    Militaire , jamais je n ai appris la marseillaise, chant Anti chretien par excellence , ni ne l ai chanté . Pour le drapeau, je ne voyais que du blanc et le Sacre Cœur , ni de bleu , ni de rouge.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services