Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

L’Allemagne poursuit le massacre

Les députés allemands ont voté vendredi un assouplissement de la loi de 2002 qui encadre l’utilisation de cellules souches embryonnaires pour la recherche. Cette loi interdit la création de cellules souches embryonnaires mais autorise l’importation de cellules produites à l’étranger avant 2002, dans le cadre de projets de "très grande portée" pour lesquels aucune autre méthode ne peut être utilisée. Pourront désormais être importées toutes cellules produites à l’étranger avant mai 2007.

On ne sait pas à quoi elles vont servir, sinon à tuer.

MJ

Partager cet article

4 commentaires

  1. D’après une émission de dimanche soir sur Radio Courtoisie, tout cela pourrait mener à l’anthropophagie.
    Il me semble que c’est le SB qui a montré une photo d’un foetus en pot au feu, joliment présenté dans une belle assiette creuse.
    Mais d’après l’émission, on pourrait aussi manger cru le foie d’un humain encore vivant !
    Mère Theresa aurait prévu la chose. Il est vrai qu’il ne s’agissait pas de cellules souches à l’époque, mais d’avortements.

  2. Pendant ce temps-là les journaux allemands préfèrent faire leur une sur un decolleté plongeant d’Angela Merkel pendant que des lois gravissimes sont votées… (les journaux français feraient de même si c’était Mme Bruni)

  3. Cette loi, c’est une hypocrisie totale. c’est comme de dire, je ne commettrai jamais un meurtre, avant de donner de l’argent à quelqu’un et de lui procurer une arme en lui ordonnant d’aller tuer tel ou tel.

  4. Les droits de l’homme sans Dieu sont des droits du révolté contre Dieu.
    Dieu chassé des sociétés humaines, le désordre devient de plus en plus incontrôlable, la fausse liberté mène au vrai esclavage, comme avant l’Incarnation.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services