Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

L’Allemagne défend le Pape contre les insultes pipi-caca

Le tribunal de Hambourg, saisi en référé d'une plainte du pape, a ordonné à un magazine satirique de cesser le diffusion de photo-montages du pape Benoît XVI en soutane blanche maculée de jaune ou de brun illustrant l'affaire de "Vatileaks", sous peine d'une astreinte.

En couverture de son numéro, Titanic montre le pape les bras en l'air, la tenue maculée de jaune avec en titre "Hallelujah au Vatican/La fuite a été repérée !", allusion aux fuites de documents confidentiels du Saint-Siège dans la presse italienne. En quatrième de couverture, le pape est montré de dos, la soutane tachée de brun et s'exclamant: "Encore une autre fuite repérée!".

L'archevèque Angelo Becciu, substitut du secrétariat du Vatican, avait chargé des avocats de Bonn de porter plainte.

"Le Saint-Père vous charge d'agir contre la violation des droits de sa personne".

Le rédacteur en chef du magazine, Leo Fischer, a eu le culot de prétendre que l'image de Une montrait "un pape qui fête l'élucidation du Vatileaks et qui se renverse un verre de limonade".

Partager cet article

2 commentaires

  1. On doit constater un fait, déjà remarquable au moment de l’affaire Benetton :
    1/ Un intransigeance et une pugnacité forte de la part du Saint Siège quand l’image du Saint Père est attaquée. C’est tout à fait appréciable !
    2/ Pugnacité à comparer avec celle dont font preuve les mêmes autorités lorsque c’est l’image de Notre Seigneur qui est insultée de la même manière…
    Qu’en conclure ?

  2. Ce magasine n’a vraiment aucune éthique, décence ou respect. Il devrait passer aux oubliettes purement et simplement. Qui donc s’abaisse à lire de telles insanités ????
    Merci à l’Allemagne pour sa prise de position.

Publier une réponse