Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Pays : Allemagne

L’Allemagne décore Simone Veil

Simone Veil va recevoir le Prix Heinrich Heine de
la ville de Düsseldorf, l'une des distinctions les plus importantes
récompensant des écrivains ou des personnalités en Allemagne.
Elle a été désignée pour son engagement
incessant en faveur des droits de l'Homme et de l'entente entre les
peuples
. Elle a contribué à donner une âme à l'Europe dans l'esprit
défendu par Heinrich Heine, a souligné le jury. Doté
de 50.000 euros, le Prix Heine récompense des personnalités qui,

"par leur production
intellectuelle,
encouragent le progrès social et politique, servent
l'entente entre les peuples ou diffusent la connaissance d'une
appartenance commune à tous les hommes dans l'esprit des droits
fondamentaux de l'être humain
défendus par Heine". 

L'avortement, un droit fondamental…

Partager cet article

15 commentaires

  1. Ils se sont trompés de Simone…

  2. Je ne sais pas si on peut identifier l’Allemagne à la ville de Düsseldorf !
    L’Allemagne c’est plus que cela et souvent le meilleur y côtoie le pire. Pour l’instant le meilleur c’est Benoit XVI. Lui on l’aime !

  3. Ils ont perdu la boussole…
    J’ai beau chercher, je ne vois pas où est la grandeur chez cette femme !
    Se souvenir que dans notre socièté : plus une personne est décorée, moins elle en est digne.

  4. On pourrait se dire qu’à son âge, elle aurait cessé de courir après les honneurs du monde, mais non, il les lui faut tous, à tout prix, même les plus menteurs, même les moins logiques : du siège à l’académie française, à la légion d’honneur, à celui-ci etc.
    Ça en dit long sur sa mentalité profonde.
    Mais qu’elle les accumule, si ça lui plait… Elle a bien mérité de celui à qui les royaumes ont été donnés en héritage : à elle les honneurs de ses serviteurs.
    M’est avis qu’ils seront une bien faible consolation, au moment venu.

  5. Un grand écrivain français s’étant vu décerner une couronne de lauriers l’accrocha dans son bureau avec une étiquette:”A expier un jour ou l’autre” ! “Vanité de la gloire du monde”

  6. Ils ont donc perdu la mémoire. Récompenser celle qui a inauguré l’eugénisme moderne en France dans le pays qui pour son malheur avait pratiqué l’eugénisme nazi (stérilisation, avortement…) c’est vraiment navrant.

  7. Par comparaison
    Le mathématicien russe Grigori Perelman [né en 1966] a refusé le prix d’un million de dollars que le Clay Mathematics Institute de Cambridge (Massachusetts, USA) lui avait donné pour résoudre la conjecture de Poincaré, un des sept problèmes du millénaire.
    Le Russe avait déjà rejeté en 2006, la médaille Fields, considérée comme la reconnaissance Nobel des mathématiques

  8. décoration terrestre = sans valeur
    un jour le jugement de Dieu se fera et les 7000000 d’enfants que l’on a tués et tous ceux qui ont contribués de près et de loin devront rendre des comptes
    le jour approche simone

  9. Chaque époque a les saints qu’elle mérite.

  10. @Bertrand
    Quittez l’amertume mon ami, j’ai pitié d’elle quand je pense à ce qu’elle doit expier… On ne souffre pas tous également en enfer ou au purgatoire mais selon nos crimes; je ne souhaiterai pas même à mon pire ennemi de supporter un tel châtiment tant il est terrible quoique juste. Mais elle n’est pas la seule, il y a tous ceux qui l’ont votée cette loi et tous ceux qui ont eu un silence coupable n’osant pas tonner contre l’horreur… C’est facile d’accuser, en revanche mieux vaut craindre pour nous mêmes, nous ne savons pas si nous sommes vraiment sans tâche aux yeux de Dieu dans cette affaire. “Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés…”
    Oh bien sûr c’est odieusement scandaleux qu’on décore cette femme, ils se creusent un passage dans l’abîme ceux qui la décorent. Mais comment ne pas aimer les âmes quand on sait qu’elles ont toutes le prix du Sang Très Précieux du Fils de Dieu? Ce serait encore plus criminel de ne point vouloir leur salut et de leur souhaiter la damnation.
    Le chrétien est un homme torturé entre la douleur de voir des pécheurs se damner et l’indignation qui doit le porter à écraser le péché. Amour des pécheurs et haine du péché s’embrassent dans le coeur du chrétien, sinon il n’est pas digne de porter le nom du Christ.
    Ne négligez pas de prier pour les pécheurs, c’est une forme de miséricorde qui plaît à Dieu et qu’on tient aujourd’hui pour moindre quand elle est l’une des plus grandes qui soit!

  11. Mouxine
    Ne négligez pas de prier pour les pécheurs .
    : je le fais mon ami et en groupe et souvent pour les enfants avortés et les avorteurs pour qu’ils prennent conscience de cette abomination.
    “Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés…” et je le serai oui chacun d’entre nous le sera mais quand t- on est à l’origine d’une loi venant des hommes pas celle de Dieu “TU NE TUERAS POINT “qui banalise le meutre alors enfant elle a vu ses parents mourir ce la me dépasse qui elle connaît mieux le prix de la vie
    il y aurait actuellement entre 40 et 60 millions d’avortements par an dans le monde.
    En 1856, les Etats-Unis avaient décrété que les Noirs n’étaient pas des “personnes”, et l’esclavage put se développer.
    En 1936, Hitler avait décrété que les Juifs n’étaient pas des “personnes”, et l’Holocauste put se développer.
    En 1975, Simone Veil
    a décrété qu’un embryon n’était pas une “personne”
    et commença alors
    le génocide le plus grave
    de l’humanité !
    L’avortement est un péché mortel grave contre le Cinquième Commandement : « Tu ne tueras point » (Exode 20,13). « Dieu seul est le Maître de la vie, de son commencement à son terme : personne, en aucune circonstance, ne peut revendiquer pour soi le droit de détruire directement un être humain innocent »
    Le crime d’avortement est presque toujours un péché en chaîne.
    Un groupe de personnes partagent la culpabilité : l’avorteur, les assistants, le personnel de bureau, la direction de l’hôpital, les propagandistes et les politiciens responsables – et tous ceux qui demeurent passifs alors qu’ils devraient parler, agir ou prier.
    L’histoire ne cesse de se répéter à travers le concept philosophique de la “banalité du mal” Il faut bien oser le dire : la pilule abortive RU-486 produit le même effet que le pesticide du Zyklon B des chambres à gaz. Idem, les avortoirs ne sont que des camps d’exterminations modernes.
     Les “SS” de notre temps qui coopèrent à ce génocide sont le personnel du Planning Familial, les médecins prescrivant la pilule,
    les chercheurs faisant des expériences à la Josef Mengele pour ensuite massacrer des embryons sur l’autel de la science, etc…
    La résistance face à cette troisième guerre mondiale exterminant dans l’indifférence générale – depuis plus de 40 ans – des millions d’enfants innocents est un devoir :
    Seule la Miséricorde infinie de Notre Seigneur Dieu peut mettre fin aux forces du mal.
    et je terminerai avec celle phrase du Pape Jean Paul II:”« Heureux ceux qui font une place à l’enfant qui survient et que certains rejettent»
    regaegez vle génocide de la population par substitution car les immigrés eux n’avortent pas et Bachelot subventionne le meutre au lieu d’aider les futures maman
    Notre monde a besoin de conversion envers Dieu c’est vital de retrouver le chemin de Dieu

  12. @ Mouxine :
    Bertrand n’a pas souhaité l’enfer à Simone Veil mais a rappelé qu’elle sera jugée.
    Puissiez-vous être aussi miséricordieux avec vos propres ennemis : je vous admirerai.
    Il y a des degrés aussi dans le péché mortel, mais cette frontière n’existe pas pour rien. Ainsi, le sort qui attendrait Simone Veil est plutôt l’occasion de nous souvenir qu’un seul désir impur volontaire est déjà un péché mortel, et à ce titre fait mériter l’enfer. 6e et 9e commandements, pourquoi selon vous ?
    Ce n’est pas Simone Veil qui avorte, mais elle a favorisé cette possibilité. Voilà me semble-t-il une piste pour le partage des responsabilités.

  13. Oh mais mon message n’était pas une accusation, j’ai juste senti une pointe d’amertume dans “le jour approche Simone”. De là je suis parti dans mes interminables exhortations qui se prêtaient à l’occasion. Après tout, je l’ai adressé à Bertrand mais nous sommes tous concernés par ce que j’ai dit.
    -“Puissiez-vous être aussi miséricordieux avec vos propres ennemis”
    Oh que je désire m’y efforcer! Mais je dois bien constater que je ne le suis pas encore autant…
    -“Ainsi, le sort qui attendrait Simone Veil est plutôt l’occasion de nous souvenir qu’un seul désir impur volontaire est déjà un péché mortel”
    Je ne serai pas allé jusque là. Je note simplement que du pharisien respectant la loi et du publicain implorant miséricorde pour ses péchés, c’est le publicain qui est reparti justifié chez lui. Et ce pharisien il a eu le malheur de dire “je ne suis pas comme ce pécheur de publicain”.
    Et de fait, ne nous croyons pas meilleurs que les autres; un orgueil secret nous rendrait plus odieux à Dieu que n’importe quel autre péché. Pas un d’entre nous n’a pas mérité l’enfer, qu’on s’en souvienne pour s’humilier devant Dieu et ne pas juger autrui…
    Des responsables oui il y en a beaucoup mais à quoi bon savoir qui l’est à quel point? Cela ne nous rendra pas plus agréable à Dieu. C’est simplement cela que j’ai cherché à dire.
    “Notre monde a besoin de conversion envers Dieu c’est vital de retrouver le chemin de Dieu”
    Imprimatur mais n’oublions pas nous avons aussi à nous convertir. La guerre ne sera finie qu’en l’autre monde.

  14. @ Mouxine : 1er message
    Quittez l’amertume mon ami
    et 2e message
    Oh mais mon message n’était pas une accusation, j’ai juste senti une pointe d’amertume dans “le jour approche Simone”.
    …………………………………..
    “Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés…”
    restons en là

  15. @ Mouxine et Bertrand,
    Je pense que beaucoup de catholiques devraient se retrouver en partie dans vos sentiments respectifs. J’ai personnellement ce tiraillement.
    “heureux ceux qui ont soif de justice”. nous en avons soif. Mais cette soif de justice , à quel insidieux moment ( le Démon est si fort) se transforme-t-elle en désir de châtiment ?
    Et moi , comment serai-je jugé pour ces pensées ?
    Et concrêtement , comment ai-je agi pour contrer cette abomination ?
    Ai je suffisemment prié ?
    Quels propos ai-je tenu, confrontée à ceux qui justifient ou banalisent l’avortement ?
    Quel a été mon discours si j’ai rencontré des femmes ayant avorté ? Ou souhaitant le faire ? Ai-je été attentif à ces situations ?
    Ai-je cherché à rencontrer ces femmes, ou à soutenir avec mes moyens ceux qui sont engagés dans cette mission si difficile ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services