Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

L’Allemagne a maintenu le repos dominical, sans préjudice économique

Communiqué de Franck Margain :

"Cette semaine, la question du travail le dimanche est revenue dans le champs médiatique. Encore une fois. Et d'une manière assez agressive.
14 magasins Castorama et Leroy Merlin ont ouvert ce dimanche 29 septembre, en Île-de-France, bravant la loi de la République, et même les décisions de justice, pour imposer leur loi : celle de l'argent.
Je regrette cet acte, d'autant plus qu'il s'accompagne en réalité de cynisme. On a vu des employés être mis en avant, revendiquant la possibilité de travailler le dimanche pour améliorer leur pouvoir d'achat. Ainsi ces employés sous-payés sont poussés à demander eux-mêmes la fin des lois qui les protègent : voila le cynisme.
Le travail le dimanche est non seulement inefficace pour relancer l'économie – l'exemple de notre voisin Allemand le prouve : il possède la plus forte croissance en Europe, le taux de chômage le plus bas, un niveau de vie par habitant parmi les plus élevés d'Europe alors qu'il ferme ses magasins le samedi à 18:00 – mais il est en plus nuisible socialement.
Je défends ce jour de repos hebdomadaire, commun à toute la société, parce que j'affirme qu'il y a une vie en dehors du commerce.
Les ouvertures du dimanche comme le propose la loi "Mallié" doivent rester des exceptions.
A Paris, les zones touristiques doivent être étendues et permettre un compromis entre la survie des marchés de frais, petits commerces de bouche et le rythme des touristes.
Le dimanche est le jour du repos, de la famille, de la foi, de la culture, du sport, pas du supermarché."

Membre du PCD et ancien candidat à la primaire UMP à Paris, Franck Margain a rejoint l'équipe de NKM, laquelle milite pour… le travail du dimanche.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

10 commentaires

  1. Si le dimanche devient un jour ordinaire de travail, pour quelle raison ce jour-là serait mieux payé?

  2. A noter quand même
    MELANCHON aussi hier midi à la TV

  3. Il me semble me souvenir pour un brève passage en Pologne (qui dit on est très catholique) que les magasins sont ouverts presque H24.
    Si l’Allemange a maintenu le dimanche ce n’est sûrement pas pour la pratique religieuse des chrétiens, mais parce que pour l’instant son économie et ses relations avec les syndicats ont permis un équilibre.
    Compte tenu de son hiver démographique et des mains d’oeuvre de l’immigration à mettre dans ses usines, elle vit aussi sur un “volcan”, tant mieux pour elle s’il dort encore.

  4. « Membre du PCD et ancien candidat à la primaire UMP à Paris, Franck Margain a rejoint l’équipe de NKM, laquelle milite pour… le travail du dimanche. » (et pour l’Union Civile pour les homosexuels, etc.) Votre commentaire est excellent et pose une question essentielle : Peut-on continuer à soutenir politiquement ce double jeu et ce manque de convictions ?
    Autrement dit, je me demande ce que Franck Margain fait dans l’UMP ou associé à cette dernière ? Pourquoi soutient-il des ultra-libéraux mondialistes (UMP & PS) et non pas un parti plus proche du gaullisme, de la France et des Français, un parti de droite ? Même question pour Christine Boutin du PDC.

  5. Il suffit de payer double les salariés du dimanche ! De nombreux enseignes s’apercevront alors que le portefeuille des gens n’est pas extensible ! A moins d’encourager l’endettement !

  6. Argument sans valeur. Comment Franck Margain peut-il savoir si le chômage ne serait pas plus bas, et l’Allemagne plus prospère, si les commerces pouvaient y ouvrir le dimanche ?
    Il se trouve que la faible amplitude des heures d’ouverture des magasins le jour où les gens sont disponibles pour faire leurs courses est une plainte récurrente des Allemands. Mais je suppose qu’un politicien français est le mieux placé pour expliquer aux citoyens allemands ce qui est bon pour eux, et à quelle heure ils doivent acheter leurs saucisses.
    D’autre part, je remarque la stupéfiante prétention de Monsieur Margain, qui se permet de dicter aux Français ce qu’ils doivent faire le dimanche, qui serait “le jour du repos, de la famille, de la foi, de la culture, du sport, pas du supermarché”.
    De quoi se mêle ce personnage ? Quelle est cette infinie arrogance française, cette mentalité de petit chef qui sommeille chez tant de Français (de droite comme de gauche, d’ailleurs), et qui prétend dicter à autrui ce qu’il devrait faire ou pas faire de ses journées, et à quelle heure, encore, et quel jour de la semaine ?
    Que Monsieur Margain fasse du “sport” ou de la “culture” le dimanche, qu’il cultive des asticots dans ses tiroirs ou qu’il parte à la chasse au snark si ça lui chante. Personne n’ira lui chercher des poux dans la tête : il fait bien ce qu’il veut.
    Mais qu’il ne se mêle pas de régenter la vie des autres. En quoi ça peut bien le déranger, lui, que des gens achètent du parfum à 21 h 15 ou des perceuses le dimanche, à des gens qui sont volontaires pour les leur vendre ?
    Pourquoi Monsieur Margain ment-il comme un arracheur de dents en prétendant que ces derniers sont sous-payés, alors qu’ils ont porté plainte pour conserver le droit de travailler le soir ou le dimanche, et que cela leur rapporte 300 à 500 € de plus à la fin du mois ?
    Et que propose-t-il exactement, Monsieur le politicien, pour que les salariés soient “sur-payés” selon son goût ? Monsieur le politicien étatiste peut-il nous expliquer par quel miracle le fait d’entraver la liberté du commerce pourrait augmenter les revenus des salariés ?
    Si Monsieur Margain prétend interdire l’ouverture des commerces le dimanche pour des raisons religieuses, alors qu’il soit franc du collier. Qu’il dise que le dimanche est le jour du Seigneur, qu’il cite la Bible, qu’il invoque le quatrième commandement.
    Et qu’il ait le courage de dire que, puisque lui est catholique, il veut imposer les préceptes de sa religion à l’ensemble des Français.
    Au lieu de se réfugier derrière un néo-marxisme bricolé sous l’étiquette de l’UMP, un parti officiellement de droite.
    Ensuite, s’il veut être cohérent avec ses prétentions morales et religieuses, qu’il revendique l’arrêt de la circulation des trains le dimanche, la fermeture des boulangeries le dimanche, la suppression des marchés du dimanche, la fermeture des musées le dimanche, l’interdiction d’ouvrir les librairies le dimanche, l’arrêt des émissions de radio et de télévision le dimanche (notamment la retransmission de la messe sur les chaînes publiques, ainsi que les émissions de Radio Courtoisie), l’interdiction pour La Poste de transporter le courrier le dimanche, la fermeture des hôpitaux le dimanche, la fermeture des restaurants et des hôtels le dimanche, l’interdiction pour les transporteurs routiers d’acheminer les denrées alimentaires le dimanche, l’interdiction pour les éleveurs de nourrir ou de traire leurs bêtes le dimanche, l’arrêt des autobus, des métros et des taxis le dimanche, la clôture des centrales électriques le dimanche, et, bien entendu, l’interdiction d’accéder à Internet le dimanche.
    Toutes activités qui nécessitent du travail rémunéré, et donc, je suppose, selon les critères de Monsieur Margain, l’exploitation de travailleurs “sous-payés”.
    Que je sache, Dieu n’a pas dit à Moïse : “Le septième jour est le jour du repos consacré au Seigneur votre Dieu. Vous ne ferez en ce jour aucun ouvrage, sauf s’il s’agit de vendre des croissants aux Français le matin, de leur vendre le menu du jour à midi, de leur ouvrir les musées l’après-midi, de leur vendre, le soir, le dernier brûlot anti-capitaliste de Thomas Piketty dans votre petite librairie indépendante de gauche, et de leur distribuer l’électricité, l’eau courante et le téléphone toute la journée.”
    Si vraiment Monsieur Margain est un homme extrêmement pieux et souhaite manifester sa dévotion au Seigneur, qu’il s’inspire des Juifs orthodoxes, et qu’il s’abstienne (entre autres) d’actionner, chez lui, l’électricité le dimanche.
    Ce geste symbolique ne diminuera évidemment pas, hélas, la tâche des employés d’astreinte d’EDF et de ses sous-traitants ce jour-là (honteusement “sous-payés” et “exploités”, je suppose, selon l’idéologie de Monsieur Margain), mais enfin il aura fait un petit, tout petit sacrifice personnel pour témoigner de sa foi, au lieu de prétendre imposer des sacrifices à autrui.
    A noter que si les Juifs orthodoxes s’imposent de ne pas actionner l’électricité le samedi (ainsi que toute une série d’autres pratiques qui peuvent paraître injustifiées, voire carrément bizarres à quiconque ne partage pas leurs croyances), ils ne prétendent pas imposer à l’ensemble de la nation d’en faire autant.
    Peut-être Monsieur Margain pourrait-il en prendre de la graine.

  7. Juste pour info, ca fait longtemps que les magasins sont ouverts apres 18h en Allemagne, les Edeka, Rewe et autres ouvrent le samedi jusque 22h et a Berlin jusque 24h.

  8. Ce serait bien que les Catholiques (allo, allo, est-ce que ce mot veut dire quelque chose?) nous expliquent ce qu’un soi-disant catholique comme Margain fait avec NKM??
    Je comprends que le pape François ait l’impression que le Diable est entré dans les murs du Vatican.

  9. En France “fille aînée de l’église” pas un seul homme politique n’osera dire que le dimanche c’est le jour du Bon Dieu
    (comme son étymologie l’indique – jour du Seigneur)
    Ils pètent de trouille républicaine et laicarde

  10. chaque fois que j’entends une nouvelle attaque des libéraux sur le peu qu’il reste de tradition après 200 ans de libéralisme je me met à rêver d’une île où les mettre tous et constater 5 ans après quel magnifique civilisations ils auront bâti.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services