Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Immigration

L’Algérie a battu l’Egypte

Et c'est en France que les Algériens s'expriment… En direct de Fdesouche : une vision de la France d'aujourd'hui.

Partager cet article

10 commentaires

  1. ce nationalisme algérien naissant est détourné vers le football: le système a réussi, le piège fonctionne

  2. çà fait plaisir de voir comme ils sont heureux d’être français! C’est bien çà que j’ai compris?????????????

  3. l’algérie gagne==> 10 voitures brulées à Lyon…logique (RTL info 23H00)

  4. Une chance pour la France ?
    Je les renverrai illico presto dans leur beau pays !

  5. Mieux ce matin 19/11 à 6h00 sur msn actualités on nous annonce la victoire de l’équipe d’Algérie sur l’Egypte et la liesse des supporters dans les rues de Marseille, Lyon et Paris…et rien sur la qualification de l’équipe de France…et pas de supporters français dans les rues…je ne sais plus dans quel pays j’habite!!!

  6. Ce que j’ai beaucoup aimé ce matin, c’est le commentaire à la radio: échauffourées sur les champs Elysées entre forces de l’ordre et “supporters”. Surtout ne disons pas de quels supporters il s’agit!
    Peut être s’agissait-il des supporters irlandais!!! Après tout ils ont fait le déplacement et ont perdu un match qu’ils méritaient de gagner. C’est injuste!!

  7. L’ancien capitaine des bleus, Zinedine Zidane, a déclaré lors d’un voyage cet été au Canada que « c’est l’Algérie qu’il supportera comme sélection lors du prochain Mondial, en cas de qualification des Fennecs » et qu’« il viendra en Afrique du Sud, avec le drapeau algérien dans les mains ».
    Entendu dans les rues de Marseille hier soir: “Nique la France, viva l’algérie”
    Que se passera-t-il en cas de France-Algérie, et dans les deux cas: défaite ou victoire? Je suis très inquiet car hier soir, dès 17h00, nous étions presque en guerre civile…

  8. Très très marquant.
    Les seuls supporters que j’ai vu en liesse sont ceux de l’Algérie (et pourtant je suis dans un quartier bourgeois de Paris).
    On sait maintenant où est la jeunesse dynamique.
    Il ne nous reste plus qu’à “passer au barbares”.
    Protester contre la politique d’immigration ne suffit plus: il faut évangéliser sur le terrain.

  9. Comme la grande nation française se renie elle-même, les jeunes issus de l’immigration se tournent naturellement vers leur pays d’origiine dont ils sont davantage fier.
    L’Etat, les hommes politiques te nou smêmes d’ailleurs, nous avons tout fait pour oublier notre patrie, notre nation, notre histoire ! France debout tu as une belle et grande histoire derrière toi et une autre encore devant toi ! France sois fière de ce que tu es la fille aînée de l’Eglise !

  10. Ca c’est la France d’aujourd’hui, que sera “la France d’après ?”, celle que nous laisserons à nos enfants.

Publier une réponse