Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

L’AGRIF fête ses 25 ans dimanche 11 avril

À Villepreux (Yvelines), au Domaine de Grand’Maisons, l'Agrif accueille les participants à partir de 9h30 (entrée : 5 € – enfants : gratuit)

  • A10h30 : Messe catholique traditionnelle célébrée par l'abbé Vincent Ribeton.
  • 12h00 : Allocution de Jeanne Smits, vice-présidente de l’AGRIF : « Un même combat : face au nihilisme du pseudo anti-racisme, la défense de l’identité française et chrétienne, c’est aussi la défense de l’humanité. »
  • 12h30 : Restauration gauloise et chrétienne : porc, vin et liberté !
  • 13h30 : Ouverture des tables de dédicaces et des associations : – Salon du Livre Choisi : signature des ouvrages par les auteurs agréés.
  • 15h00 : Tables rondes – « Jean-Baptiste Biaggi » – « Georges-Paul Wagner »
  • 16h00 : Remise du Prix AGRIF 2010 à l’invité d’honneur pour son œuvre de défense et d’illustration de l’identité française et chrétienne : Jean Madiran
  • 16h30 : discours de Bernard Antony, président de l’AGRIF : « Non à la domination de la charia et du halal ! Non à la tchéka de la Halde ! Non à l’Hallali de la France ! »
  • 18h00 : Récital du Chœur Montjoie-Saint-Denis « Chants de l’âme française» et verre de l’amitié.

Interrogé dans Minute, Bernard Antony déclare :

"Si l’identité n’est pas une chose figée, si l’identité d’une nation et d’un peuple sont et deviennent ce qu’en font cette nation, et ce peuple, on ne peut pas nier que l’identité séculaire de la France a été conçue avec le baptême de Clovis, façonnée par des siècles de chrétienté et parachevée en quelque sorte avec Jeanne d’Arc en tant qu’ensemble national conscient. El le est donc évidemment chrétienne et il n’est pas besoin d’être chrétien pour le constater. Pour ne prendre qu’un seul exemple: Charles Maurras, le maître du nationalisme à la française, était agnostique, mais il savait fort bien que la France avait été créée autour de ses monastères et de ses églises. Il suffit de se promener n’importe où en France pour le voir. Une preuve aussi de cette identité chrétienne est l’acharnement que mettent certains à vouloir la détruire. […]

Je suis pour ma part très partisan de la défense de la liberté d’expression dans tous les ordres de la pensée. Mais l’injure, la diffamation ou l’appel au meurtre n’en relèvent pas. Ne confondez pas la liberté d’expression avec la liberté d’excrétion ou d’excrémentation. Les caricatures ou les textes de « Charlie Hebdo » que nous poursuivons sont des incitations à la haine; cela sort du champ de la liberté d’expression. Ce que nous n’acceptons pas, c’est l’appel à la haine. Ce à quoi nous nous opposons, c’est à la liberté d’agression. Tous les appels à la haine n’amènent certes pas au passage à l’acte, mais ils créent le climat des passages à l’acte. On sait très bien que sous la Révolution, ce sont les caricatures atroces et les pamphlets qui ont amené la logique de la guillotine et des colonnes infernales. De même que pendant la guerre civile espagnole, des textes d‘une haine incroyable, notamment à l’égard du clergé, ont amené les tortures que l’on sait."

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

1 commentaire

  1. 12h30 : Restauration gauloise et chrétienne : porc, vin et liberté !
    Manger du porc peut il être considéré comme un rite chrétien ? Je ne le pense pas.
    Manger du bœuf, du poulet ou du mouton est il anti-chrétien ? Non plus …
    Alors quel est le sens de cette “restauration chrétienne” à base de porc ?
    Quand à l’alimentation des Gaulois : http://dossierstorique.over-blog.com/article-31693795.html Ou l’on apprend que contrairement à ce que prétendent Goscinny et Uderzo les gaulois ne mangeaient pas souvent de sanglier, mais mangeaient bien du porc mais également du boeuf et du mouton. Pourquoi ne pas organiser un méchoui gaulois ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services