Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

L’agressivité du gouvernement envers les catholiques

Lu dans Valeurs actuelles :

"[L]e contentieux qui grossit entre les catholiques et le gouvernement
ne s’explique pas seulement par l’indifférence du président de la
République. Dès le premier jour, il a placé son mandat sous le
parrainage farouchement laïque de Jules Ferry, dont le but était d’« organiser l’humanité sans Dieu et sans roi ».
C’est avec raison que les catholiques s’alarment de son programme et
s’offusquent des vexations que la gauche inflige à l’Église. Tout se
passe comme si le gouvernement recherchait l’affrontement dans l’espoir
de mobiliser son propre camp.

Christiane Taubira en a fourni le
premier exemple en recevant le cardinal Vingt-Trois avec une
désinvolture qui confinait au mépris lors des débats sur le mariage
. Les
parlementaires de gauche l’ont ensuite auditionné dans un climat
hostile
pour lui signifier que l’avis de l’Église sur ce sujet ne
comptait pour rien. Cette brusquerie ne doit pas surprendre : aucun des
ministres du gouvernement Ayrault ne se dit pratiquant et seulement six
se définissent comme croyants, dont Cécile Duflot.

Cet hiver, la
ministre du Logement n’a pourtant pas hésité à suspecter publiquement
l’Église d’indifférence aux pauvres et l’a menacée de réquisitionner ses
locaux
pour y abriter des sans-logis. Mais c’est encore Vincent Peillon
qui a décroché la palme de l’agressivité
: en janvier, il a remis en
cause le “caractère propre” de l’enseignement catholique en lui
contestant le droit d’organiser des débats sur le mariage homosexuel au
sein des établissements privés ! Mgr Vingt-Trois avait réagi fermement :
« S’il n’y a aucun lieu de débat possible, [alors] il y a une doctrine officielle et une police de la pensée. »

Les
catholiques sont-ils devenus des citoyens de seconde zone ? La question
se pose d’autant plus que le gouvernement a beaucoup plus d’égards pour
les autres cultes : cette année, Manuel Valls a rompu deux fois le
jeûne du ramadan
. « Une manière pour la République d’adresser des regards d’affection aux musulmans de notre pays »,
a-t-il dit. Par ailleurs, on n’entend guère les autorités lors des
profanations d’église ou de cimetière chrétien, bien qu’elles
constituent plus de 80 % des atteintes aux sites religieux."

Partager cet article

23 commentaires

  1. Il ne faut pas oublier que les musulmans ont fait élire Mr Hollande,il faut s’interesser à eux,les réservoirs de voix pour les prochaines échéances ne sont pas si nombreux!!!
    Quand aux évéques de France ils auraint du mettre en garde les cathos sur les risques graves que faisait courir le programme de Mr Hollande tout particuliérement pour la famille et le respect de la vieIl est toujours plus facile de prevenir les risques d’incendie que de l’eteindre.

  2. “parrainage farouchement laïque de Jules Ferry” : parrainage farouchement ANTICATHOLIQUE de Jules Ferry. Et pro-islamique de Terra Nova : l’Islam est la religion officielle de la république depuis le CFCM crée par l’Etat.
    “aucun des ministres du gouvernement Ayrault ne se dit pratiquant et seulement six se définissent comme croyants, dont Cécile Duflot.” : fruits de la stratégie de “l’enfouissement” et du catéchisme français type “Pierres vivantes” : le social plutôt que l’Eglise.

  3. Comment cà les membres du gouvernement ne seraient pas pratiquants ?
    Bien sûr qu’ils sont pratiquants pour beaucoup d’entre eux puisqu’ils rompent le jeûne du ramadan le soir venu ….

  4. “Les catholiques sont-ils devenus des citoyens de seconde zone ?” C’est plus qu’évident, non seulement de seconde zone mais à éliminer. Il faut se rendre à l’évidence c’est eux ou c’est nous.

  5. et on peut rajouter la phrase de V. Peillon : “on ne pourra jamais construire un pays de libertés avec la religion catholique”…

  6. 80% ? seulement ?
    Mon p’tit doigt me dit que ce chiffre est très sous-dimensionné…

  7. Bien sur que nous sommes des citoyens de seconde zone ( sauf pour les impôts ou la, l’on veut bien de nous!) . J’ose lancer un pavé dans la mare ne serait- ce que pour les profanations et autres atteintes portées à l’Eglise, nos évêques sont quand même globalement bien passifs. Les jeunes en particulier ne se sentent pas soutenus.

  8. les catholiques sont les ennemis de ce gouvernement décadent car ils ne peuvent être manipulés , ils ne sont pas des bois flottants à la dérive de courants , ils savent que la France est la fille ainée de l’Eglise et qu’elle à un rôle à jouer dans l’histoire de son peuple comme dans celle du monde; ils ne cherchent pas les réponses à la télé mais dans un courant de pensée plus profond qui ne sera jamais asséché , ou pollué; alors ce gouvernement peut tenter de défaire les valeurs de notre pays il ne fera que se compromettre davantage ; et chacune de ses actions renforce les chrétiens dans l’ assurance de leurs bons droits et les rassemble. L’animosité des roquets développe leur espérance et même leur joie car la “gueuse ” est à l’agonie

  9. Soyons clairs : Pour la majorité de nos gouvernants, les catholiques ne sont pas “simplement” des “citoyens de seconde zone”, ce sont les soutiens et représentants d’une idéologie à abattre car considérée comme ennemie.
    Nous ne sommes pas vus comme de vulgaires parias, éventuellement utilisables pour des tâches serviles, nous sommes perçus comme des parasites dont il faut se défaire.

  10. “Christiane Taubira en a fourni le premier exemple en recevant le cardinal Vingt-Trois avec une désinvolture qui confinait au mépris lors des débats sur le mariage. (…) l’avis de l’Église sur ce sujet ne comptait pour rien”
    Ca lui a peut etre ouvert les yeux, lui qui preferait la voie du dialogue a la manifestation de rue. L’eternel dialogue ou comment l’Eglise militante est devenue l’Eglise “dialoguante”. Je suis d’accord avec Anna. Ou etaient les eveques durant la campagne electorale?
    A la messe de la Sainte Famille l’an dernier, j’ai ete scandalisee par le fait que le pretre n’ait pas mentionne une seule fois le debat concernant le “mariage” homosexuel. Quand je suis allee me plaindre a la fin de la messe, il m’a simplement repondu que l’eveque avait deja fait circuler une lettre a ce sujet. Rien d’etonnant a la confusion qui regne au sein meme des opposants au mariage homosexuel, opposition centree essentiellement – pour beaucoup d’entre eux – sur l’adoption, sans realiser que le noeud du probleme, et le cheval de Troie, c’est l’idee que deux personnes du meme sexe puissent vivre maritalement. Apres, cela devient une guerre des mots et une affaire de lexique.

  11. Alliance objective des socialistes et du Diable…

  12. Il faut bien se dire que sur terre, il n’y a que deux camps : celui du Christ et de ses amis ; et celui des ennemis du Christ, de l’Antichrist.
    Qu’ils soient islamistes, sodomites, apostats, avorteurs, esclavagistes, etc., ils sont tous dans le même camp, contre l’Eglise et ses enfants, leur unique adversaire. On comprend qu’ils se tendent aujourd’hui des mains flatteuses.
    Mais courage !
    (Saint Michel Archange, priez pour nous !)
    Ce genre d’empire finit toujours par se diviser contre lui-même et s’écrouler, puisque ce n’est ni l’amour ni la vérité qui les réunit, mais une même haine et de semblables mensonges…
    C’est un empire bâti sur la boue. Notre Royaume est fondé sur le Roc.

  13. Voir aussi une vidéo youtube dans laquelle Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale, déclare qu’il y a incompatibilité entre liberté et Eglise Catholique :
    Peillon avoue qu’il veut tuer le catholicisme
    Version complète : http://www.youtube.com/watch?v=p_BbC2yPVMo
    (on peut aussi retrouver cette vidéo en entrant le nom du ministre dans le moteur de recherche Youtube).
    A partager avec les catho de gauche, s’il y en a encore, et avec les autorités de l’Eglise qui croient encore au miracle.

  14. Manuel Gaz est le nom qui convient le mieux à celui que nous savons. A employer le plus souvent possible

  15. Si je suis en colère sur le fond, attention toutefois aux étiquettes périmées telles que “la gauche”, les catégories qui enferment, les simplifications.
    Il ne s’agit pas d’un gouvernement comme un autre, il s’agit d’une clique gouvernementale.
    Il ne s’agit pas de la gauche, car la gauche française n’existe plus et ce qui s’en réclame n’a plus comme projet, pour paraphraser le philosphe marxiste Jean-Claude Michéa, que d’offrir à un jeune la liberté de fumer du cannabis devant Pôle Emploi et faire du mariage gay un fumigène pour masquer ses lâchetés et ses abandons à la mondialisation la plus sauvage.
    Quant à la différence d’attitude envers l’Islam, elle n’a pas d’avenir car il faudra à Manuel Valls et François Hollande choisir entre célébrer le ramadan et célébrer l’idéologie gay.
    Reste la passivité de la plupart des évêques et prêtres lors des élections de 2012 où certains se présentaient sans masque et, aujourd’hui, alors que les malfaiteurs démolissent tout avec ivresse.

  16. @ Aline
    “A la messe de la Sainte Famille l’an dernier, j’ai été scandalisée par le fait que le prêtre n’ait pas mentionné une seule fois le débat concernant le “mariage” homosexuel. Quand je suis allée me plaindre à la fin de la messe, il m’a simplement répondu que l’évêque avait déjà fait circuler une lettre à ce sujet. Rien d’étonnant à la confusion qui règne au sein meme des opposants au mariage homosexuel, opposition centrée essentiellement – pour beaucoup d’entre eux – sur l’adoption, sans réaliser que le noeud du probleme, et le cheval de Troie, c’est l’idée que deux personnes du meme sexe puissent vivre maritalement. Après, cela devient une guerre des mots et une affaire de lexique.”
    [Aline | 26 juil 2013 14:48:25]
    —-
    Très juste !

  17. Il y a encore des Cathos qui votent socialiste, persuadés que seuls ceux-ci “font du social”. Combien de Cathos dans le Secours Populaire et autres associations 100% de gauche ?

  18. Une histoire de GéoCathos…
    Connais-tu la géographie?
    Oui, modérément…
    Connais-tu une ville qui s’appelle Belfast?
    De nom…
    Sais-tu où se trouve Belfast?
    Heu…en Irlande!
    Plus exactement…
    Heu…du Nord…
    Bien…
    Il y a combien de catholiques ?
    Je crois 45% de la population…
    Et le reste ?
    48% de protestants unionistes…
    Et l’école pour les enfants comment cela se passe ?
    Catholiques et protestants ne partagent toujours pas les bancs d’école.
    Et oui…
    Les Cathos dans leurs quartiers…
    Les autres dans les leurs…
    Crois-tu qu’en France cela pourrait arriver ?
    Je le crois…
    En Irlande depuis plus de 30 ans…ils se font la gueule…
    avec 3500 morts pour 1,8 Millions d’habitants…
    alors pour 65 Millions on risquerait…36x plus…130 000 !
    Tu crois que Pépére serait d’accord ?
    Peillon oui
    Taubira aussi
    Pépère….tout dépend d’où vient le vent !

  19. Ce gouvernement, comme tant d’autres veut détruire la Sainte Église catholique. Mais le Corps mystique du Christ lui répondra, que comme ses prédécesseurs, il n’a fait que passer.
    C’est avec un mépris certain que Staline répondait à Churchill : “Le Pape, combien de divisions ?”. Staline n’est plus (même pas dans une tombe) alors que l’Église est toujours debout.

  20. @ jejomau : très bonne remarque !
    Oui VB, les catholiques se sentent bien seul devant le silence des évêques. Ils pratiquent eux aussi le consensus comme le fait gros mou, de temps en temps l’un d’eux à un éclair de lucidité et ose (quel courage de sa part) donner un avis contraire à la parole officiel du gouvernement, quand à ce qui concerne la défense des chrétiens… circuler il n’y a rien à voir ! (comme le disait le comique, qui LUI osait)

    @ Aline : pourquoi allez-vous dans de telles églises ?
    Les lieux de cultes nous convenant ne sont pas légion mais ils existent, au moins un par département.

    @ jacky.a : Visionnaire ?!

  21. Pour être cohérents ce gouvernement devrait soutenir la charia version dure : lapidation de Hollande et Triewieller pour adultère….

  22. la désinvolture de madame Taubira ne sali qu’elle

  23. Grâce à Ayrault et sa clique, l’anticatholicisme est devenu haineux et irrationnel. Lui se veut Waldeck-Rousseau.
    Sectaire, menteur, voleur, spécialiste des actes attentatoires aux libertés et à la justice élémentaire. Ce sont les qualificatifs que l’on peut associer à la ripioublique socialiste.
    Nous sommes exclus, dans notre propre pays!
    C’est la répétition de la III° République! Lui qui affectionne tant ce mot “minable” devrait se regarder. Le minable, c’est lui.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services