Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

L’agression antisémite n’était pas antisémite

Six adolescents et jeunes adultes, dont un de confession juive, ont été arrêtés lundi dans l’enquête sur l’agression de trois jeunes juifs le 6 septembre dans le XIXe arrondissement de Paris. Le scénario retenu à ce stade par l’enquête et l’implication d’un suspect de confession juive semblent mettre à mal la thèse de l’antisémitisme retenue après les faits par plusieurs associations de la communauté juive, le ministère de l’Intérieur et le porte-parole du Parti socialiste.

Ces gens auraient pu laisser la police faire son travail avant de faire des déclarations inopportunes.

MJ

Partager cet article

4 commentaires

  1. Alors il n’y a plus les vilains d’un côté et les gentils de l’autre?

  2. Il n’y a pas que les associtations de la communauté juive a avoir déclaré sans preuve que cette agression était antisémite : il y a aussi Mme le ministre de l’intérieur.
    [C’est bien ce que j’ai souligné (en gras) MJ]

  3. Remarquez que ce qui est fourbe dans cette nouvelle, c’est que sa diffusion indique que nous sommes censés être intéressés par ce fait divers pitoyable.

  4. Etes-vous sûr et certain qu’un juif ne peut pas commettre une agression antisémite?
    J’en veux pour preuve que des politiciens qui s’affirment chrétiens et européens, voire français ont une politique très agressive contre les nationalistes blancs et catholiques!
    Peut-être que ce juif n’était pas pratiquant !
    Peut-être que ce juif n’était pas antisémite, mais seulement antisioniste!
    Allez savoir qui il était !
    MAM a encore une fois parler pour ne rien dire !
    Julien Dray, c’est moins surprenant, ce n’est que le petit subversif de service, il est dans son rôle !
    Quant aux associations juives, elles revoient la Shoah à tous les coins de rue, aux risques de se ridiculiser, comme dans le cas présent !
    Tous ces braves, et moins braves, gens devraient savoir que si la parole est d’argent, le silence est d’or !
    Mais allez empêcher un politicien de bavasser !

Publier une réponse