Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

L’agresseur du brigadier était un multirécidiviste en fuite depuis une permission

Unknown-21Le 5 octobre 2015, Yann Saillour, fonctionnaire de la BAC Saint-Denis, a failli perdre la vie dans l’exercice de ses fonctions. Lors d’un braquage à Saint-Ouen, ce père de famille de 38 ans engage une course-poursuite avec le braqueur qui lui tire dessus à trois reprises. Une balle traverse sa mâchoire tandis qu’une autre se loge dans le cerveau. Plongé dans le coma, il survit miraculeusement mais les séquelles sont profondes.

“J'ai tout le côté droit de ma vision qui est amputé. Je ne vois rien. Je ne peux plus conduire et la lecture c'est très difficile. Je lis comme un gamin de primaire.”

Depuis un mois, il a pu réintégrer la police nationale à Caen, affecté à mi-temps à la formation.

“Mentalement, ça fait du bien. Pendant presque deux ans, je n'avais presque que des blouses blanches autour de moi.” “Mon grand regret, c'est que je ne pourrai plus être sur la voie publique. J'ai beaucoup de peine pour cela. La voie publique, c'était toute ma vie.”

Son agresseur du brigadier, abattu le jour du braquage, était un multirécidiviste en fuite depuis une permission accordée. Il était également fiché S.

Partager cet article

4 commentaires

  1. Mais qu’est-ce qu’on attend pour suivre le conseil de Dupont-Aignan : envoyer tous les fichés S aux îles Kerguelen ?
    Là, au moins, ils se retrouveront entre eux, feront joujou entre eux, s’étriperont entre eux… et nos forces de police auront ça de moins à surveiller.

  2. @ Reine Tak,
    Grandes sont les îles Kerguelen,il y a aussi de la place pour accueillir ainsi que les fichés S nos traîtres de gouvernants!
    “Tous ensemble,tous ensemble!!….”

  3. Surtout pas au Kergelen !
    Préservons les de cette engeance.
    Par contre un retour au pays s’impose.

  4. Bravo à ce courageux policier : il a vraiment un mental de fer.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique