Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

L’Agence Européenne du Médicament demande la vente libre de la pilule EllaOne

EL'Agence Européenne du Médicament a demandé, dans une note datant de vendredi, la vente sans ordonnance de la pilule dite du surlendemain "ELLAONE". C'est une attaque en règle contre la vie et contre la santé des jeunes femmes.

Le titulaire de l'autorisation de commercialisation pour EllaOne est laboratoire HRA Pharma. Il serait utile de savoir ce que rapporte la vente de cette pilule à quelques millions d'exemplaires par an et s'il existe des liens financiers avec les membres de l'Agence européenne de du Médicament.

Cette pilule, mise en vente en France en 2009, est à la fois contraceptive et antinidatoire, c'est-à-dire qu'elle est abortive.

En 2011, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) a mis sous surveillance particulière cette pilule qualifiée de "contraceptif d'urgence". Les risques identifiés sont l’augmentation de la pression artérielle, les grossesses extra-utérines et les atteintes du foie. Cette molécule est réputée efficace pour éviter environ 3 grossesses sur 5 par rapport aux statistiques habituelles si elle est prise dans les 5 jours du rapport sexuel «non protégé» (c'est le délai maximum de survie des spermatozoïdes dans le corps de la femme en attendant l'ovulation et les 24 heures de durée de vie de l'ovule où la fécondation est possible). Outre des effets indésirables fréquents chez la femme, EllaOne est jugée dangereuse pour le fœtus en cas de prise alors que la femme est déjà enceinte : malformations possibles, risque d'avortement «spontané», …

Partager cet article

5 commentaires

  1. Effet cliquet. Aujourd’hui, on se pose la question de sa vente libre. Demain, quand l’autorisation aura été donnée, on interdira de débattre sur cette question.

  2. N’est ce pas cette pilule qui a également un effet néfaste au niveau écologique ? Sur les rivières et la reproduction des poissons ? Truite des Pyrénées et autres ?

  3. c’est Antoine qui voulait mettre la pilule en vente dans les monoprix! Tout arrive ! Question de patience

  4. “s’il existe des liens financiers avec les membres de l’Agence européenne de du Médicament.” Non vous croyez !!?? Priorité au Business et avec le GMT cela ne va pas diminuer, dormez bien cobayes, ON veille sur vous.

  5. Les agents de l’Agence Européenne du Médicament s’engagent-ils à dédommager, sur leurs deniers personnels, les éventuels dégâts causés par ce médicament à partir du moment où il sera mis en vente libre?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services