Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

L’Agence de biomédecine réclame plus de meurtres d’embryons

B L'Agence de la biomédecine, qui encadre les activités de greffe, de procréation et de recherche, a remis à Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, un bilan d'application des lois de bioéthique du 6 août 2004. Elle propose :

  • plus de recherche sur les embryons, en levant les restrictions existantes
  • moins de restrictions dans l'assistance médicale à la procréation (AMP) 

Bref, plus on tue des embryons, plus on ferait avancer la science, si l'on en croit l'Agence de biomédecine. Il s'agit malheureusement d'une contribution majeure à la préparation de la révision de la loi de bioéthique du 6 août 2004.

Michel Janva

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.