Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

L’AFP rassure les Français

Hillary Clinton est en bonne santé et apte à être présidente

Partager cet article

13 commentaires

  1. On serait complètement rassuré si… elle abandonnait la course à la Maison Blanche !

  2. Il n’est pas chrétien de souhaiter une maladie à quelqu’un, mais je ne peux m’empêcher de souhaiter que la Clinton ne puisse pas aller jusqu’au bout de l’élection présidentielle américaine…
    Et je sais que je ne suis pas le seul, loin de là !

  3. États-Unis : le sosie d’Hillary Clinton
    Selon eux, l’apparition de l’ancienne première dame encadrée par ses gardes du corps en sortant de chez sa fille Chelsea, quelques heures après son malaise, n’a pas convaincu.
    Selon cette théorie du complot, ce ne serait pas Hillary Clinton qui serait apparue mais son sosie.
    Sur les réseaux sociaux, le hashtag #HillaryBodyDouble est devenu viral.
    Certains internautes se demandent si les cheveux de la candidate ne sont pas plus blonds que d’habitude, ses jambes plus fines ou son cou plus large, comparaisons photographiques à l’appui
    Parmi ces “complotistes”, certains se sont tournés vers la comédienne Teresa Barnwell, qui imite Hillary Clinton depuis les années 1990. Cette dernière a d’ailleurs trouvé drôle de prendre un selfie d’elle la montrant devant l’appartement de Chelsea Clinton avec la légende “Ou peut-être que j’étais à New York aujourd’hui… On ne sait jamais”

  4. il y a un faisceau tout à fait sérieux d’indices que Hillary Clinton est à un niveau déjà très avancé de Parkinson.
    Cela fait en réalité déjà 10 ans qu’elle a commencé à avoir des symptômes. Rétrospectivement, beaucoup de choses prennent sens, quand on les réexamine à la lumière d’une maladie de Parkinson.
    Ce qui est assez scandaleux c’est que ses proches l’envoient au casse-pipe, alors que manifestement tout le monde sait qu’elle est gravement malade.
    Hillary Clinton, elle-même, cherche à cacher sa maladie, mais elle n’y arrive pas tout le temps.

  5. On comprend mieux pourquoi il y a peu un journal US envisageait un report de l’election; alors même qu’elle est dejà saturée de medicaments ses “parrains” ne sont pas sûrs qu’elle tienne jusqu’au 11/8.
    La panique gagne à Wall Street et chez le parti de la guerre.

  6. Quelle mascarade!
    (à propos je signale ici faute de pouvoir le faire ci-dessus, le fil des commentaires n’étant pas ouvert sur l’article à propos de D. Trump : “médias de la presse mainstream” se dit en français “médias de la presse dominante”°
    La défense de la France chère à ce blog il me semble passe aussi par le respect de sa langue.

  7. Je me demandais pourquoi des policiers gardaient constamment le siège de l’AFP. En voyant que ce n’est maintenant qu’une usine à propagande, je comprends pourquoi il y ait tant besoin de la protéger des simples Français…..

  8. si le médecin le dit… comme pour un prénommé François

  9. Àh non , pas rassuré du tout , bien au contraire . Porter à la présidence la klingon , ce n est pas ce que le peuple américain ferait de mieux . C est un danger mortel au niveau mondial,,cette personne ! Un suppôt de Satan ! Une véritable folie . Et Trump ? Guère mieux. On voit les limites du système de la représentation démocratique .

  10. Hillary n’est peut-être pas possédée mais elle est certainement la créature quasi hystérique des grandes banques US et des sultans du Golfe. Si j’étais américain, jamais je n’aurais pu voter pour cette moderne Jézabel qui suinte le mensonge et la corruption.

  11. Pour être le pantin des trusts US militaires, est-il nécessaire d’être en bonne santé.
    La propagande fera (et fait) le nécessaire auprès de l’opinion publique manipulée

  12. Son médecin la déclare en bonne santé et apte à être président des Etats Unis …
    et Dieu ? qu’en pense t il ?
    Car c’est bien LUI n’est ce pas qui nous donne vie ?

  13. Cette candidate se porte bien, c’est donc que l’AFP est le grand malade.
    le problème de santé réel ou supposé en question cache la forêt qu’est ce défenseur du bien, ce média pas si médiatique que çà, qui nous sert la même tambouille sous divers emballages tant écrits que filmé.
    S’il n’y avait pas l’AFP, il y aurait plus de grands reporters, moins de presse sous perfusion et avec un peu plus de colonne vertébrale. Le citoyen téléspectateur ou lecteur, ne serait pas sommé à chaque fois d’être un docile et perpétuel convalescent, pas trop sûr de quoi que ce soit, en dehors de ce qu’on veut bien, pour son bien, lui communiquer de la situation.
    si cette dame est réellement gravement malade, on le saura de toutes les façons, mais sans infantilisation, le rôle des journaliste c’est de rapporter faits et situations, raz le bol de ces commissaires de la réalité correcte et de leur propagande.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]